Connexion
Kubikiri Cycle Kubikiri Cyclemini

Kubikiri Cycle

Date: 26/10/2016

Status: Terminée

Saison: Automne 2016

Type: Anime

Nombre d'episode : 8

Auteur: NisiOisiN

Studio: SHAFT

Titre alternative: Zaregoto Series / クビキリサイクル 青色サヴァンと戯言遣い
8.61 (18 vote)


L'histoire se déroule sur l'île de Wet Crow’s Feather, où vit Iria Akagami, héritière d'une puissante famille. La jeune fille a été exilée sur l'île par le dirigeant de la Fondation Akagami, et y vit en compagnie de ses domestiques et de personnalités prestigieuses qui ont répondu à ses invitations. C'est ainsi que Ii et Tomo Kunagisa se sont retrouvés sur l'île.

Mais alors que chacun profite de la vie, un terrible meurtre est commis.

Critique de Kubikiri Cycle

De

Note: 7

1 personnes ont trouvé cette critique utile

Etant une grande fane des travaux de Nishio Ishin, je me suis précipitée sur cette série d'OAV dès sa sortie. L'attente fut très longue, et le rythme très pénible à suivre. Je crois que cela participe quelque peu au fait que je sois blasée par cette série, par ce final, bien qu'ils soient en vérité très bons.

Histoire : Bien que le scénario d'ADKami ne le précise pas, l'histoire est centrée dès le départ sur le personnage de Ii-chan, MC de la série. Celui-ci apportera, tout au long des épisodes, ses réflexions philosophiques et ses pistes de résolutions pour trouver qui est le fameux coupable, le fameux meurtrier.
Du point de vue de l'histoire, je n'ai rien à redire. Bien que le début soit d'une lenteur pénible, la fin de l'anime est extrêmement intéressant, avec une résolution d'énigme dans l'épisode 8 qui relève, tout bonnement, pour moi, du génie. Nishio Ishin a encore une fois montré qu'il était un maître dans la catégorie psychologie, capable de rendre la plus simple des intrigues d'une complexité déconcertante, et lui conférant un intérêt certain, une portée philosophique bien réelle à mon sens.

Personnages : Le personnage le plus développé est évidement Ii-chan, un personnage bien paumé comme on les aime. Cependant, j'ai eu du mal à accrocher à son caractère, à sa façon de voir les choses. Cela est sûrement du au fait, que, constamment, bien que le personnage nous partage toutes ses pensées, il ne nous apprend en vérité rien sur la résolution de l'énigme.
En effet, combien de fois, au cours de l'anime, lui et sa comparse n'ont-ils pas suggéré qu'ils connaissaient déjà la solution, et déjà le coupable ? Et combien de fois n'ont-ils pas éclipsé ce problème, reportant le fin mot de l'histoire à plus tard, instaurant des longueurs et un suspens pénible et inutile ? Trop de fois à mon goût. Je suis habituée au rythme lent des œuvres de l'auteur. A la décomposition lente, très lente de chaque personnage. Dans Monogatari Series, après tout, on ne peut cerner Araragi qu'en regardant l'arc final et pas avant, et il faut prendre son mal en patience.
Mais ici, rien à faire. J'ai trouvé cela relativement pénible, de finalement suggérer que tout le monde savait, mais de faire en sorte que personne ne le dise. Ajouté à cela le format terrible d'un épisode par mois (que je trouve d'un ridicule, surtout quand on est dans une enquête), on en arrive à quelque chose qui semble interminable. Réellement.
Pourtant, les personnages en eux-mêmes peuvent être intéressants. Je pense notamment à Kanami, à cette détective dans le dernier épisode ou à Ii-chan. Mais ils sont également, à mon avis, bien inférieurs à ceux de Monogatari. On les découvre un à un, on voit qu'ils sont (presque) tous complexes, mais à aucun moment l'auteur n'apporte de résolution et de conclusion sur chaque personnage comme il sait si bien le faire. Certes, cela laisse de la place à une interprétation du spectateur, mais c'est également le rôle de l'auteur de nous dire ce qu'il souhaite nous transmettre. De le suggérer tout du moins.

Animation : Aussi, point important, j'ai été déçue par la basse qualité d'animation de cette série. Shaft propose souvent quelque chose d'innovant pour combler ses lacunes de ce côté là, mais j'ai trouvé les plans longs et trop souvent maladroits. Certaines discussions étaient pénibles car mal goupillées selon moi. Dommage, surtout quand on voit la trame scénaristique et l'OST derrière (Ah, Kalafina, quelle beauté.) Ainsi, là où le travail de ce studio permet d'habitude une sublimation de l'oeuvre, je ne suis pas enchantée pour l'animation. Enfin, réjouissons-nous. Shaft a déjà fait l'effort de l'adapter !

Ce sera donc un 7 final pour moi. L'anime avait du potentiel pour aller plus loin cela moi, mais quelques détails m'empêchent d'adhérer réellement. Je suis vraiment contente que selon soit enfin fini, car la série a commencé à être publiée il y a 1 an maintenant, et cela fait trop long pour un tel résultat. Bien trop long.

Série Aléatoire

Toaru Hikuushi e no Koiuta

Toaru Hikuushi e no Koiuta

To Aru Hikûshi e no Koiuta / とある飛空士への恋歌

...

tous les tchat

Top Ajouteurs

  • 41466Fenrir
  • 25750valacri
  • 23047ShiryuTetsu
  • 20266hickoman
  • 16327seriesTV
  • 15373lealexdu33
  • 14464Anime
  • 12706darking42
  • 11337hisoka086
  • 10754Dircas