Connexion
Houseki no Kuni Houseki no Kunimini

Houseki no Kuni

Date: 07/10/2017

Statut: Terminée

Saison: Automne 2017

Type: Anime

Nombre d'episode : 12

Auteur: Ichikawa Haruko

Studio: Orange

Titre alternatif: L'Ère des Cristaux / Land of the Lustrous / 宝石の国
8.73 (71 vote)


L'histoire prend place dans futur lointain où l'humanité a disparu. A la place, une nouvelle forme de vie s'est développée : les Houseki (gemmes). A l’apparence humanoïde, ils ne sont que 28.

Ces 28 Houseki doivent combattre les Tsukijin (Séléniens, habitants de la Lune), qui veulent les transformer en simple décoration. Ainsi, chaque Houseki se voit assigner à un rôle de combattant, médecin ou encore armurier.

Phosphophyllite est le plus jeune des cristaux, n'ayant pas encore de tâche attitrée, il reçoit alors l'ordre d'écrire une encyclopédie qui narre leur histoire.

Recommendation

mini Shinsekai Yori mini Haibane Renmei mini Kemono Friends

Critique de Houseki no Kuni

De

Note: 9

6 personnes ont trouvé cette critique utile

Je me suis sentis obligé d'écrire une critique pour valoriser l'animé, vu qu’apparemment certains l'ont mal compris.

Houseki no Kuni se déroule dans un monde ou les personnages sont des cristaux (Diamant, Jade etc). Donc déjà ils n'ont pas de sexe (même si ils ressemblent fortement à des filles).

Ces cristaux se font attaquer par des des sortes d'hommes possédés qui viennent de la lune, cherchant à les capturer.

La ou l'animé est très intéressant, c'est que chaque microscopique partie du corps d'un cristal renferment un échantillon de sa mémoire, donc plus il est abîmé, plus il perds sa mémoire.

On va donc suivre le personnage de Phosphophyllite, qui cherche à se trouver une utilité au sein de sa famille. Tout au long de l'animé on va voir un développement et une évolution très intéressante de ce personnage.


Tout cela avec une très bonne animation 3D et un chara-design très particulier.

La ou certains ne sont pas content , c'est que l'animé se termine en nous laissant pleins de questions sur l'histoire, ainsi que sur un cliffhanger. Sauf que cela n'en fait pas un mauvais animé, au contraire c'est parce que l'univers est très complet et plein de potentiel qu'en 12 épisodes tout n'est pas expliqué.

De plus le manga continue et il est très très probable qu'il y ai une saison 2.

Je conseille donc fortement de le voir !

De

Note: 9

3 personnes ont trouvé cette critique utile

Houseki no Kuni ou l'Ère des cristaux nous plonge dans un univers dystopique dans lequel la Terre est réduite à un croissant de terres infertiles où vivent les Houseki.
Nous suivons les aventures de Phos au sein de cette société microcosmique établie d'une trentaine d'individus.

Tout d'abord, le premier choc vient des graphismes entièrement faits en CGI. Ceux-ci sont très bien maîtrisés et participent à l'atmosphère de l'anime qui est tout à fait atypique. Le chara design est lui aussi particulier. Les personnages sont en réalité des cristaux, leur nom désigne le cristal dont ils sont composés, phosphophyllite pour le personnage principal. Les cheveux reflètent de la lumière par exemple. Le "il" pour désigner les Houseki peut paraître troublant étant donné l'allure féminine de tous les personnages. Personnellement, je prenais ce "il" comme "ce cristal" et donc au masculin.
Le corps de nos personnages composé d'une pierre précieuse instaure une sorte de hiérarchie parmi les Houseki bien que chacune d'entre elles se considèrent comme des égaux/une famille. Leur corps représente pour elles leurs souvenirs, la perte de leur corps et donc de leurs souvenirs instaure un sentiment de constante peur/alerte.

Le cœur de l'animé tourne autour de la lutte contre les séléniens, êtres venus de la Lune et des conséquences que cela peut avoir. Ces séléniens ont une forte inspiration bouddhiste ce qui peut contraster avec leur envie belliqueuse d'arracher les Houseki à leur terre.

Les personnages sont globalement très développés. Paradoxalement avec le fait qu'il ne soient pas des Hommes, ils sont tous profondément humains...
Phos est l'incarnation même de l'évolution traumatique d'un personnage.
De plus, cet animé fait vivre bons nombre de sentiments et d'émotions, notamment entre Phos et Cina. C'est presque une relation non évouée d'amour je trouve.

Le point fort de l'animé, pour moi, réside dans son aspect philosophique qu'est la base même de l'histoire.On apprend dans l'anime que la terre a été détruite et que les Hommes ont "disparus" ou plutôt se sont divisés en trois. Une tripartition en "os", "chair" et "âme". Les séléniens (âme) veulent retrouver leur corps et descendent donc sur Terre pour les capturer. On n'en sait pas plus, et c'est tout l'enjeu de la saison 2
L'aspect scientifique (Geologie/Échelle de Mohs) est utilisé pour la construction même des personnages dans la hiérarchie de la dureté. L'exemple même est Bort, diamant imparfait, qui selon Diamant l'a dépassé et terme de force dans sa quête de perfection. Ou encore simplement Cinabre, pierre composée de mercure, composé toxique.
Malgré tous les aspects un peu sombre et triste, l'animé nous montre aussi des moments de détente, de joie, de lumière.

Enfin, les ost sont un véritable régal !

Pour conclure, cet animé vaut vraiment le détour. Avant de le qualifier de "chef-d'oeuvre" j'attend impatiemment la saison 2 qui promet encore une évolution des personnages et de révéler bon nombre de mystères.

Série Aléatoire

Mujaki no Rakuen

Mujaki no Rakuen

無邪気の楽園

L’histoire nous entraîne dans les péripéties de Shouta, un jeune homme de 20 ans qui est développeur de jeux vidéos. Suite à la réunion des anciens élèves, il va revoir la fille qu’il a toujours aimé,...

tous les tchat

Top Ajouteurs

  • 43111Fenrir
  • 30005valacri
  • 25456ShiryuTetsu
  • 20358hickoman
  • 16327seriesTV
  • 16176lealexdu33
  • 14498Anime
  • 14258darking42
  • 11337hisoka086
  • 10754Dircas