Connexion
Tokyo Ghoul:re Tokyo Ghoul:remini

Tokyo Ghoul:re

Date: 03/04/2018

Statut: Terminée

Saison: Printemps 2018

Type: Anime

Nombre d'episode : 24

Auteur:

Studio: Studio Pierrot

Pays: Japon

Titre alternatif: Tokyo Kushu:re / 東京喰種トーキョーグール:re
7.8 (325 vote)


Deux ans après l'attaque du CCG sur les goules du 20e, l'ambiance de Tokyo a complètement changé à cause de l'augmentation de l'influence du CCG. Cependant, les Ghoul posent toujours un problème car elles deviennent de plus en plus prudentes, en particulier l'organisation terroriste Aogiri qui reconnaît la menace croissante du CCG.

La création de l'équipe spéciale Quinx, devrait permettre au CCG d'exterminer les Ghoul de Tokyo. Le leader de cette équipe, Haise Sasaki, est une personne mi-humaine mi-Ghoul qui a été entraînée par Kishou Arima.

Recommandation

mini Tokyo Ghoul mini Tokyo Ghoul (Film Live)

De

Note: 3

16 personnes ont trouvé cette critique utile

ENFIN est fini cet anime qui m'a complètement aspirer toute énergie vitale, ENFIN on va pouvoir laisser le manga tranquille, ENFIN certains ados dépressif de Facebook vont pouvoir se calmer.

Tokyo Ghoul:Re l'anime est une putain de catastrophe, comment Pierrot à pu autant gâcher le potentiel créatif de cette série? comment à t'elle pu tomber aussi bas?
C'est ce que je vais essayer de vous expliquer ici.

PRODUCTION:

Bon déjà il faut savoir que l'échec de cet anime est aussi très lié, aux 2 dernières adaptations de Tokyo Ghoul, qui étaient plutôt sympas mais clairement le studio s'était torché le cul avec le manga et les aspect acerbe et critique de la société Japonaise donc déjà ça la fou mal pour les fans du manga de base.
Mais ces 2 adaptation étaient loin d'être mauvaises et sont même encore considéré comme des animes de divertissement devant lequel on passe un bon moment et je suis plutôt d'accord avec ça.

Mais le problème comme je l'avais indiquer c'est que Pierrot ou les réalisateurs et scénariste n'ont pas eu envie dés la 1ère saison de suivre le manga, sans doute pour rendre l'anime plus fun et divertissant mais le problème est arriver quand ils ont voulu faire une suite et que l'auteur avait gueulé comme quoi on avait pas respecter son oeuvre, il décide alors de scénarisé lui même la saison 2 "Tokyo Ghoul√A" qui sera une route alternative au manga de base.

Et c'est là où les problèmes commencent, Pierrot souhaite adapter la suite de Tokyo Ghoul, "Tokyo Ghoul:Re" qui finit l'histoire de Kaneki et la guerre entre le CCG et les Ghouls.
Le manga ne fait déjà pas l’unanimité parmi les fans, alors Pierrot décide de ne pas trop se forcer à modifier le scénario et demande tout de même à son équipe créative de coller tout ça en 24 épisodes, et à défaut d'être interdit de modifier le scénario à cause de l'expérience de "Tokyo Ghoul√A" l'équipe créative décidera tout simplement de couper des passages en serrant les fesses en espérant que ça passe.

Hors comme tout fans d'anime sait, les coupes dans les adaptations font rarement des oeuvres de bonnes factures.
On dénotera également un autre problème l'anime ne fait pas suite aux 2 dernières saisons de Tokyo Ghoul mais bien au manga ce qui posera vite problème pour les non initié de la saga.

VISUELLE:

La réalisation de la série est donné à Watanabe Odahiro réalisateur du très moyen "Soul Buster" et il va commencer par mettre à la poubelle toute les idées visuelles de son prédécesseur Shuuhei Morita, le réalisateur des 2 dernières séries Tokyo Ghoul.
Et il va changer les chara design, les couleurs et les jeux d'ombres.
Et autant dire que si j'ai énormément de respect pour le travail de Morita, qui à tout de même réussi à crée un visuelle coloré et intéressant, le travail de Odahiro est lui totalement neutre et sans intérêt.
Aucun travail d'ombre et de lumière, des design rendant les personnages trop similaire les uns des autres, une réalisation qui n'a pas une thune et ça se sent pour les scènes de bastons souvent statique et sans grand mouvement.
Le travail de Odahiro est clairement générique et ridicule par rapport à ce que nous avait offert Morita, mais mention spéciale aux scènes romantiques qui eux on reçus un soin tout particulier de la part de Odahiro, c'est pas du grand art non plus mais on sent que le bonhomme aime la romance. (ex:1ère scène du café)
Mais bon si vous voulez voir clairement la différence entre les deux réalisateurs il suffit de regarder et de comparer les 2 premiers Opening et les 2 Derniers qui sont clairement totalement opposé au niveau créatif.

HISTOIRE:

"Tokyo Ghoul:Re" est un manga que j'apprécie mais dont j'avoue sans problème l'infériorité par rapport au 1er manga. La suite à perdu un peu du côté urbain et réaliste de la 1ère série, pour se transformer en une série fantastique totalement opposé.
On sent que l'auteur était pressé d'en finir vu combien sa série avait pris de l'ampleur.
L'anime bien sûr sans surprise coupe énormément de choses et sans modifier d'un iota la trame de base, ce qui rends l'intrigue et les personnages totalement survolés.
On ne comprends presque plus ce que l'histoire veut raconter, si au début on se dit que c'est pour prendre le point de vue du CCG pour mieux rendre le conflit entre Ghouls et CCG tragique, on déchante très vite en voyant que ce que l'on suit ne reste pas moins des demi-ghouls et non des humains.
Ce qui est dommage de passer à côté de l'occasion de changer totalement de point de vue, surtout quand le personnage principal reste toujours le même.
L'histoire nous semble presque totalement improvisé et sans réel ligne rouge, certains événements qui paraissent majeurs ne dure même pas un épisode comme si l'auteur essayait plusieurs choses sans réussir à choisir quoi.
Mais ce qui a le plus souffert avec ce développement ce sont les personnages.

PERSONNAGES:

Au crédit de la série anime, les personnage sont le gros point noir du manga. Quand je disais que l'auteur improvisé j'exagère à peine, le nombre de personnages présenté à presque triplé, et pas mal d'entre eux n'avait pas vraiment eu de développement et était juste là pour la baston ou pour faire genre qu'ils étaient connecté à d'autres personnages.
La série anime aurait pu être malin et supprimé pas mal de persos inutile mais il n'en était rien, ils sont TOUS là et ont encore moins de personnalité et de développement que dans le manga. Ce qui avouons le parasite le récit et ralentit l'intrigue pour nous montrer des personnages sans intérêt.
L'anime rate donc l'occasion de corriger une erreur du manga par peur de modifier la structure de base et de partir vers une autre direction alors que clairement c'était la seule solution pour nous offrir un truc potable en 24 épisodes.
Pour les personnages principaux je trouve vraiment dommage de rabaisser Tohka en une femme amoureuse sans intérêt.
Mais elle n'est pas la seule à souffrir de quelques problèmes, la sympathie de Shuu est illogique selon la continuité des 3 saisons anime, les conflits perso de Amon passe pour une crise d'adolescence sans justification, Eto passe pour une méchante de bas étage vraiment gâcher, et Arima ne se démarque pas plus que ça...et je pourrais continuer longtemps.

Le plus dommageable fut tout de même Kaneki qui n'est plus que l'ombre de lui même, si dans le manga ses changements et son développement reste à peu près cohérent et son parcours initiatique d'ado à adulte est terminé.
L'anime à clairement tout couper qui pouvait le rendre plus complexe, dixit le parcours initiatique, dixit les questionnements sur sa conditions et même ses questionnements sur la familles sont extrêmements rushé et bancales.
Après le succès du personnage de Kaneki qui était une représentation parfaite des ados mal dans leur peau, ce dernier devient ce que tous ses fans de la première heure voulait, un gamin voulant se faire passer pour un adulte en parlant de façons classe et badass en se battant contre des gros monstres et en trouvant une "cause" à protéger.
Ce n'est clairement pas ce que représenter Kaneki dans le premier manga et même dans RE, Kaneki est avant tout un ado paumé se confrontant à la vie d'adulte qui est représenter par les Ghouls et le CCG, une société ultra compétitive où tous le monde se mangent et se tue entre eux, voyant la violence de cet univers Kaneki apprendra à ses dépends à se confronter à ce monde de folie pour mieux éclore en tant qu'adulte libre et fort.
Et clairement cette partie du message n'est pas compréhensive via l'anime "Tokyo Ghoul:RE".

OST/OP/ED

Si Yamada Yutaka reste compositeur on le sent clairement bien moins inspirer que dans les 2 dernières séries, le bonhomme semble déjà avoir tout donnés, ce qui fait que ses nouvelles compositions sont loin d'être marquantes, seule l'OST "Remembering" m'a totalement conquis grâce à la scène du café qui fut l'une des rare bonnes scènes bien réalisé de la série, mais pour le reste vide totale.
Pour les Opening et Ending on reste très bon niveau musique avec Cö shu nie et le retour de Katharsis pour le dernier OP de la série c'est plus l'aspect graphique des Openings que je trouve clairement raté comparé aux précédentes versions.
Là où les Opening de Morita étaient plutôt expérimentaux et intéressantes dans leur aspect ceux de Odahiro sont d'une banalité sans nom.
Quand aux Ending pareil sympathique musicalement parlant mais c'est pas ouf visuellement.

CONCLUSION

"Tokyo Ghoul:RE" est un échec total, que ce soit en termes de narration, de développement de personnages, d'adaptation, d'animation, de messages et de ton.
Clairement le manga Tokyo Ghoul est partie dans des travers que l'auteur n'avait pas imaginer et ça doit être triste de voir son oeuvre complètement pris sur la surface sans voir les références littéraire et philosophique qui y sont mises.

Je vous conseil personnellement de lire Tokyo Ghoul et même de lire les quelques livres qui l'ont inspiré (un peu de culture littéraire ne fait pas de mal).

Franz Kafka - Metamorphosis and Crossbreed
Osuma Dazai - Setting Sun
Hermann Hesse - Demian
Hakushuu Kitahara - Black Sheep & Ode to an Old Ainu & Blue Dragonfly
Nankichi Niimi - Gon, the Little Fox
C. S. Lewis - The Screwtape Letters Ernest Hemmingway - The Old Man and the Sea

Série Aléatoire

Mouryou no Hako

Mouryou no Hako

魍魎の匣, Box of Goblins

Yori Kusumoto et Yuzuki Kanako sont deux adolescentes se liant d’amitié malgré leur appartenance à des classes sociales différentes. Yori idolâtre sa nouvelle amie et adopte rapidement sa vision des c...

Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 46362Fenrir
  • 42005valacri
  • 31672ShiryuTetsu
  • 20826hickoman
  • 18454darking42
  • 16624Xemn
  • 16327seriesTV
  • 15660Anime
  • 15109Noctaly
  • 14036KistuKai