Connexion
Nagi no Asukara Nagi no Asukara mini

Nagi no Asukara

Date: 03/10/2013

Statut: Terminée

Saison: Automne 2013

Type: Anime

Nombre d'episode : 26

Auteur:

Studio: P.A.Works

Pays: Japon

Titre alternatif: 凪のあすから
8.5 (261 vote)


Nagi no Asukara raconte l'histoire de deux collégiens : Manaka Mukaido et Hikari Sakishima. Manaka est une pleurnicheuse de première et Hikari, son ami d'enfance, passe son temps à prendre soin d'elle. Ils ont cependant une petite particularité : ce sont des humains vivant au fond de la mer. Eux et leurs amis, Chisaki et Kaname, s'apprêtent désormais à intégrer le collège à la surface de la terre.

De

Note: 10

11 personnes ont trouvé cette critique utile

Vous qui etes curieux sur cet anime, lisez bien ma critique
VIEUX, JEUNES, mecs filles vous tous: Allez voire cet anime! tout simplement
J'ai vu beaucoup d'animes et de tout type, gore, psychologique, amour amitié, shonen, action et plein d'autres
Mais je n'ai jamais été aussi MARQUEE que par cet anime!
Il est tout simplement merveilleux, c'est émouvant, très touchant, on vit aux cotés de cette bandes d'amis, on découvre leurs histoires d'amour, leur secret, leur combat
Aucun personnage n'est négligé, chacun a sa place et a son role dans l'histoire. J'ai été très surprise parce que je suis une personne d'ordinaire attiré par les anime psychologique assez mature, j'avais des préjugés sur cet anime, j'ai pensé qu'il était "gnangnan" et vraiment j'ai été éblouit par sa puissance. On est heureux quand on regarde cet anime, ça vous change les idées, ça vous donne envie d'etre amoureux, ça rends nostalgique aussi. On ne peut que etre impliqué dans l'histoire et s'identifier à un personnage. L'histoire mele réalisme et fantastique, mais juste ce qu'il faut pour etre original. La psychologie des personnages est très recherché, leur comportement adéquat avec leur personnalité. Je ne me suis ennuyée à AUCUN MOMENT. Il y a de l'action, des sentiments très forts, des larmes, du rire c'est vraiment l'anime parfait par excellence!
On reconnait beaucoup de situations de la réalité, le divorce des parents, l'amour non réciproque, la mort d'un parent, des situations difficiles et qui on été merveilleusement ficellées. Et le COMBLE de la perfection pour moi apparait vers la fin de l'anime, qui m'a encore plus surpris et qui m'a fait encore plus l'aimer. Vous serez emportée aussi bien dans l'intrigue que dans les relations amour amitié qui pour une fois sont montré à travers le regard de chaque personnage. Pas besoin de préciser que j'ai pleurer en regardant ce chef- d'oeuvre et que je n'ai jamais découvert à ce jour d'anime qui puisse le surpasser dans son style. Un vrai joyaux

De

Note: 7

4 personnes ont trouvé cette critique utile

Nagi no Asukara, anime original produit par le fameux studio PA Works, un studio affectionnant tout particulièrement nous proposer des productions originales à tendance dramatique comme Angel Beats, Charlotte ou encore Sayonara no Asa ni Yakusoku. Je peux déjà vous dire que Nagi no Asukara s’inscrit parfaitement dans cet esprit et cette optique alors vous savez dans quoi vous allez mettre les pieds.

La première chose que l’on remarque déjà c’est la beauté de l’univers et de l’animation, on débarque directement sous la mer et bordel pour du 2013 on en prend plein la vue, les bancs de poissons sillonnant le village de Shioshishio sont sublimes, et tout ça est renforcé par les OST qui contribuent dès le départ à nous introduire dans une ambiance unique. C’est alors qu’arrive le premier élément perturbateur mais aussi le début de l’histoire, l’école de nos 4 protagonistes vient de fermer et ils sont donc forcés d’aller avec ces êtres répugnants que sont « les humains de la surface ».

J’ai fait exprès d’employer ces termes car pour la première partie de l’anime, la thématique évidente qui va sauter aux yeux est le racisme. Oui tout à fait le racisme et même à l’échelle des collégiens et des élèves de primaires, il est bien ancré dans les mœurs des sociétés terrestres et marines qui nous sont présentées.

C’est aussi le moment de présenter Hikari qui apparaît comme le + mis en avant des 4, et que dire sur lui si ce n’est qu’au début, ses remarques vont vous donner envie de l’encastrer dans le mur.
Il est impulsif, se prend pour le chef et oui il est raciste jusqu’à l’os au point d’engueuler Manaka, celle qu’il aime, car elle porte l’uniforme du collège de la surface, ça va loin.

Cette première partie va alors se concentrer sur le développement des personnages ainsi que sur leur intégration à la civilisation terrestre et franchement bien que ça me faisait peur ça a été brillamment traité je trouve. Les protagonistes se font rapidement un allié, Tsumugu, et grâce à lui ils vont ouvrir leurs esprits et apprendre que bah habitant de la surface ou pas ils sont vraiment tous humain à la base.

Cette partie nous montre aussi que la cause numéro 1 du racisme chez les enfants bah ce sont leurs aînés. Tout simplement et franchement la partie sur l’acceptation avec le père de Hikari et Akari ça va vous prendre aux tripes tellement c’est bien écrit et raconté.

Mais même si cette lutte contre le racisme montre une certaine maturité de la part de nos collégiens, Chisaki et sa peur du changement pour « préserver leur groupe » réussissent à nous toucher et on sent bien l’insouciance enfantine derrière son 1er amour encore, et on se met à ressentir pas mal d’empathie pour elle.

Bon bah voila tout était excellent et c’est fini bah un chef d’œuvre quoi…. Hein ? La parpar, la partie 2 ? Euhhhhhhh
Bon je suis assez amer je dois dire là. J’ai énormément apprécié la 1ère partie car elle a développé des thématiques intéressantes notamment en ce qui concerne le racisme, mais la partie 2 après l’hibernation pour moi ils se sont totalement perdus.

Disons-le, les facilités scénaristiques reposant sur le fait que les pouvoirs de Uroko, n’ont pas été correctement définis et n’ont de ce fait aucune limite connue, le fait qu’il puisse maudire des humains de la surface, rien que ça, ça montre que son pouvoir n’est pas du tout limité seulement à la mer sont assez emmerdantes. Apparemment il n’est pas omnipotent car c’est dit mais juste dire et ne pas exprimer clairement ses limites bah ça fait qu’il peut faire énormément de choses sans le justifier.
Du coup on se retrouve vers la fin à voir pleins d’informations balancées en mode « si on fait ça c’est sûr que ça va marcher » alors que tout donne le sentiment de tomber de nulle part et j’ai été gravement déçu.

Et des facilités scénaristiques si cela avait pu s’arrêter à cette étape, j’aurai pu la fermer, mais cela crée des incohérences en plus. La partie 1 explique que la différence entre humain de la mer et de la surface, c’est que les humains de la surface percent leurs placentas à la naissance et de ce fait ILS N’EN POSSEDENT PAS, alors non le fait que la partie 2 crache sur la 1, car certains humains commencent comme par magie à avoir des placentas qui apparaissent, parce que l’amitié et le scénario l’ont décidé ça me gonfle légèrement aussi.

L’autre gros problème de cette partie 2 pour moi c’est qu’avec l’hibernation j’ai l’impression qu’ils ont fait n’importe quoi avec le développement de leurs personnages. C’est simple en fait les arguments de Chisaki dans la partie 1 sur le changement et tutti quanti bah comme on ne sait pas quoi faire d’autre on va les ressortir mais pour tout le monde cette fois !
Les romances pataugent, deviennent longues inutilement alors que dès l’épisode 14, on les voit bien venir les relations finales hein, les épisodes suivants qui essayent de semer le doute ont tout foiré pour moi de ce côté, et ont juste rendu le tout redondant et long pour rien. J’aurai dû compter le nombre de pleurs qu’il y a eu, car je pense que là on détenait un record de larmes et de comportements relous, n’est-ce pas Hikari ?

Autre point qui m’a fait rire pour la partie 2 c’est le fait qu’après hibernation, aucun ne parle de sa famille avant de regagner le village sous-marin, ça va non ce n’est pas si important que ça après tout hein ? C’est tout à fait normal que des jeunes de 14ans n’aient même pas une pensée apparente pour leurs géniteurs après une catastrophe de ce genre.

Et un dernier truc qui pour moi semble légèrement stupide, c’est tout simplement l’aspect scientifique mis en avant dans la seconde partie, je veux dire ils essayent apparemment de trouver des causes logiques pour les événements sauf que y a littéralement un dieu de la mer, vous allez me dire « les dieux ne se manifestent pas spécialement toujours » ok. Mais là on a quand même Uroko, une simple écaille du dit Dieu, qui lui est capable tout seul de faire hiberner tout le monde dans la mer selon son désir , alors je pense que le fait que tout ça soit dû à un dieu ne soit pas à négliger quoi. C’est ce qui me fait bien rire quand je vois qu’ils mettaient en place des graphiques et stats pour comprendre.

Nagi no Asukara c’est donc un anime qui aurait pu être excellent mais qui n’a pas su continuer sur sa lancée et qui s’est perdu, il reste néanmoins solide sur le plan émotionnel et transmet quand même de très beaux messages. Je ne peux également pas oublier le fait que j’ai adoré la partie 1, alors même si j’ai beaucoup de mal avec la seconde, je le recommande quand même aux fans d’anime dramatique.

Par contre attention les fans de romances, même si la fin est rushée ils n’ont même pas pris le temps de finir clairement les romances introduites (alors que c’est quand même un des sujets principaux). De plus les arguments sont répétitifs et elles s’éternisent alors je pense que ceux qui visionnent Nagi no Asukara uniquement pour ce côté pourraient se retrouver frustrés.

Je tiens à rajouter encore que je trouve que cet anime a le syndrome du « c’est un anime dramatique alors les gens surnotent car ils ont été émus », et je pense qu’il faut commencer à lutter contre ça car, ce n’est pas car c’est émouvant qu’il faut passer à côté de tous les autres aspects critiquables des productions comme Nagi no Asukara.
Sur ce, je vous souhaite quand même un bon visionnage.

Série Aléatoire

Juuni Taisen

Juuni Taisen

Jûni Taisen – Zodiac Wars / 12 Taisen, 12 Wars / 十二大戦

Tous les douze ans, un grand tournoi voit s’affronter les douze plus valeureux guerriers, chacun représenté par un signe de l’astrologie chinoise. L’enjeu est de taille, car le souhait du gagnant est...

Actualités

L’anime The Faraway Paladin, en Promotion Vidéo 2

Fenrir 0 💬

Une deuxième partie pour l'anime Genjitsu Shugi Yuusha no Oukoku

Fenrir 6 💬

L'arc Reminiscence de Mahouka Koukou no Rettousei se dévoile

Fenrir 8 💬

Le film d’animation Drifting Home annoncé

TheAnimeOtaku 0 💬

L’anime Aggressive Retsuko (saison 4) daté

TheAnimeOtaku 0 💬

Xian Wang De Ri Chang Sheng Huo de retour en Octobre

nicksam274 4 💬

La saison 2 de Kimetsu no Yaiba daté

Fenrir 13 💬

Un premier teaser pour l'anime Super Crooks

Fenrir 2 💬

La saison 6 de Boku no Hero Academia annoncée

Fenrir 11 💬

Un visuel et une date pour l'anime Kaginado

Fenrir 7 💬

Le jeu vidéo Tales of Luminaria adapté en anime

Fenrir 6 💬

Une deuxième vidéo promotionnelle pour Blue Period

Fenrir 1 💬

Nouveau visuel pour l'anime Shiroi Suna no Aquatope

Fenrir 2 💬

Le roman Classroom for Heroes adapté en série animée

Fenrir 13 💬

Le roman Tensei Shitara Ken Deshita adapté en série animée

Fenrir 11 💬

Saison 2 annoncée pour Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Fenrir 15 💬

Un film d'animation pour Moi, quand je me réincarne en Slime !

Fenrir 20 💬

Une nouvelle vidéo promotionnelle pour Takt Op. Destiny

Fenrir 14 💬

Une première vidéo promotionnelle pour Deaimon

Fenrir 2 💬

L’anime Otome wa Boku ni Koishiteru : Trinkle Stars, annoncé et daté

TheAnimeOtaku 9 💬

Une suite pour l'anime Shinigami Bocchan to Kuro Maid annoncée !

Fenrir 7 💬

Violet Evergarden : Le film débarque sur Netflix !

Fenrir 13 💬

Une 2ème vidéo promotionnelle pour la seconde partie de Mushoku Tensei

Fenrir 12 💬

L’anime Megaton Musashi se dévoile, en Trailer

TheAnimeOtaku 3 💬

Le roman Shinmai Renkinjutsushi no Tenpo Keiei adapté en série animée

Fenrir 3 💬

Une troisième vidéo promotionnelle pour Puraore! Pride of Orange

Fenrir 6 💬

Un premier visuel pour l'anime Shijou Saikyou no Dai Maou

Fenrir 5 💬

Hikaru Kondo admet son évasion fiscale à hauteur 138 millions de yen

Fenrir 13 💬

L'anime Les Mémoires de Vanitas sera de retour en janvier 2022 !

Fenrir 6 💬

Une première vidéo promotionnelle pour Deep Insanity : The Lost Child

Fenrir 4 💬
plus d'actualité
Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat

Top Ajouteurs

  • 154164Anime
  • 96893Kurumi
  • 82713MxMxM
  • 63584ShiryuTetsu
  • 59479nicksam274
  • 51496Fenrir
  • 30574hickoman
  • 24193MrNeko
  • 19602darking42
  • 16690Xemn