Connexion

SPOIL on : Bestalia 143 💬


Afficher


par

dans Rôle Player

Ce dont je vais vous parlez date d'il y a 13 ans, je vais vous parlez de la défaite de la révolution, de la défaite de ces hommes et ces femmes qui ne voulaient que la liberté.
Mais pour vous parlez de cette défaite, je dois d'abord vous parlez du début, du commencement de cette révolution.

En l'an 748 un homme inconnu arriva dans un petit village du Royaume Besta, premier Pays créer dans ce monde qu'est Bestalia, cet homme, comme n'importe qui d'autre qui cherchait refuge dans ce village était accueillis à bras ouvert, après tout, peu arriver à trouver ce village. Cet homme se présenta au Maire du Village, un vieil Orc et ce Vieil orc c'est moi mais passons, il se présenta et se fit logé quelques temps, le temps qu'il fallait pour lui construire une maison, cependant plus qu'une simple maison cet homme se prit à éduquer les enfants du village en ouvrant une école directement chez lui et il vécut comme cela pendant un moment, ne dévoilant rien de son identité, du moins fut un temps.

Après tout cet homme fut l'instigateur de la rébellion ouverte face au Royaume, il en avait marre de cette "dictature" humaine et prit les choses en main, des attaques fut effectuer, de nombreuses personnes sauver ou plutôt, de nombreux esclaves après tout Besta était un royaume uniquement pour les humains, toutes les autres races étaient esclaves ou alors finissaient à l'arène pour s'entretuer. Le village s'agrandit rapidement et malgré un manque de ressources flagrant cet homme dénommé Alexandre revenait toujours, toujours avec des anciens esclaves ou gladiateurs mais également avec des vivres, assez du moins jusqu'à la prochaine attaque ce qui était également synonyme de ravitaillement pour le village. Un jour il ramena également une jeune fille, attaquer par des brigands apparemment, il l'éleva comme sa fille mais cela ne nous importe pas pour le moment.

Les années passèrent, les attaquent continuèrent et le village grandissait du mieux qu'il le pouvait pour tenir toute cette foules. Mais un jour, il y a donc 13 ans l'attaque fut lancé pour faire tomber le roi, je m'en souviens comme si c'était hier..... Ce plan... ce plan qui pourtant n'aurait pu que surprendre l'ennemi, plan qui fut proposer chez moi... Il échoua magistralement, l'ennemi savait déjà où nous allions frapper, ce fut un massacre pur et simple, celui que l'on surnommer le Héros Immortelle, Alexandre, tomba ce jour là, du moins c'est ce qu'on pensait car il fut sauver par sa famille de peu mais ça, nous ne le savions pas... Quand il tomba, ses plus chers amis continuèrent le combat mais vite, très vite ils durent battre en retraite, les rebelles tombant comme des mouches. A la fin, il ne restait plus qu'une petite centaine de personnes encore en vie qui réussirent à regagner le village. Depuis cette bataille que dis-je, ce massacre plus rien n'a était tenter, du moins que des actions mineurs comme sauver quelques personnes par-ci par-là mais rien de plus. Après tout, tous on eu vent de cette défaite que ce soit dans ce Royaume ou les autres et tous ou presque refuse de se battre sous une cause commune tant que l'espoir ne sera pas de nouveau possible.
Mais ... l'espoir ne meurt jamais n'est-ce-pas ? Un jour nous pourrons retenter notre chance et gagner face à ce tyran.

Signé : Glotrar Maire du village de Alei.


*Ceci était une lettre, une lettre envoyer en plusieurs exemplaires à travers le royaume mais également à travers l'espace et le temps grâce à un homme, le petit fils d'Alexandre. Pour ceux ayant reçu la lettre à l'intérieur du Royaume de Besta des coordonnées était donner pour peut-être fixer un point de rendez-vous. Pour ceux ayant lu la lettre depuis un autre monde un objet était lier, un téléphone jetable, assez vieux apparemment, cependant dès que quelqu'un l'allume l'homme qui avait envoyer les lettres apparaissait ainsi qu'une boîte bleue, un Tardis pour les connaisseurs car il peut y en avoir.*

image-ifomembre

Yãtrï : Oh, vous avez lu la lettre ? Alors, souhaitez-vous les aidez ou allez-vous passer votre chemin ? A vous de choisir.
Si vous choisissez de les aidez, monter à bord et je vous y amène.

*Tournant sur lui même avant de claquer des doigts pour ouvrir le Tardis, le sourire aux lèvres, un excentrique quoi.*

Yãtrï : Ah mais vous allez me dire, "qu'est-ce que j'y gagne ? " Vous pouvez tout me demander, que ce soit un objet, une personne à sauver, un voyage interminable effectuer en peu de temps, vous pouvez à peu près tout me demander sauf deux choses, de l'argent ou encore de tuer quelqu'un.
Bref, dites-moi ce que vous voulez avant que l'on arrive.
2 votes positifs / 1 negatif
Points: 1
❱ 121
Dieu du flood

#Thème: https://www.youtube.com/watch?v=dG3MJpnt1gA

https://www.youtube.com/watch?v=2i5jdD2NnXA

#Nom: Ushiromiya

#Prénom : Sanemi

#Âge : 20 ans

#Race : Humain

#Trait Raciaux :

Il est un humain moderne, tout ce qu'il y'a de plus simple en revanche il dispose d'un faible pourcentage de sang de démon coulant dans ses veines, cela vient de famille et remonte au racines de cette dernière, ce sang de démon lui permet simplement si il le voulait de mieux controler l'afflux de mana à travers ses Circuits Magiques et d'amplifier à un certains seuil les magies utiliser, ce sang de démon également lui permet de lui donner de quoi le tailler, bonne endurance etc, si il était encadré par un entraîneur compétent, c'est un diamant sale et brut pour le moment mais tout en gardant un niveau strictement humain de base (bien qu’en tant que héros il est plus qu’un humain dans ce monde)

#Titre pour ceux venant de Bestalia :

image-ifomembre

Sword Hero

Invoquer comme "Sword Hero" pour manier la Legendary Sword

- Il est un Legendary Hero, une personne choisis par une arme Legendary pour la porter et accomplir la mission suivante, etre lr protecteur de Bestalia contre des menaces externes comme en interne, incarner l'agent de la planète dans un sens

- Il n’a pas de limite de niveau (mais ici pas important je ne vais pas faire le système de niveau) pas besoin de class up étant donner que sa classe est héro dans un sens, il est immuniser au marque et pouvoir qui le rend esclave ou dépendant d’une personne en soit on ne peut pas prendre le contrôler physique ou mentalement (du moins vivant) je ne parle pas de charme ou illusion mais vraiment le rendre esclave

- En terme de restriction il ne peut pas équiper une autre arme que son arme Legendary, sinon l’arme prise pour etre user partira comme une balle dans une trajectoire irrégulière ce qui peut etre dangereux tout en punissant le héros via des décharges, l’arme ne peut etre retirer, elle se téléporte à l’utilisateur si retirer, elle est en soit toujours sur lui

image-ifomembre

image-ifomembre

En dernier, le héros via son arme est prodiguer par un interface telle un jeux, il peut consulter sa barre de HP, MP, SP celle des autre également si ils sont dans sa party en haut à droite se trouve sa localisation actuelle la région ou il est, continent etc, en bas à gauche se trouve les actions faite de manière récente telle un MMO il dispose également d’onglet assez simple

Statuts : Permet de consulter son statut, niveau, fiche de personnages en soi

Item : L’inventaire tout simplement, à savoir que l’inventaire n’est pas une porte d’une autre dimension c’est ce qu’il a sur lui, dans son arme plus précisément qui agit aussi comme inventaire de stockage sans réel limite

Magic : Répertorie les magies et sort si il y’a magie apprise

Skill : Répertorie les skills à disposition, ils consomment en général des SP pour les actifs du moins

Recipe : Les différente recettes pour du craft éventuelle

Party : Permet d’inviter les gens à rejoindre son groupe telle un RPG et constituer un groupe, seul le héros peut voir les barres de HP etc des autres, ils n’ont pas de SP ce sont seulement les héros qui ont cela

Contract : Les contrats effectués, plus précisément les contrat d’esclaves par exemple

Help : Permet d’aider le héros à mieux cerner sa position, infos sur son armes, méthode de renforcement etc

Fonction Legendary Weapon

- Tout les langages verbaux se traduisent dans la langue du porteur pour que ce dernier le comprennent, cela va de même pour le porteur quand il parle il peut parler automatique dans une autre langue pour faire comprendre au récepteur, ce n’est pas de la connaissance mais un traducteur en soi cela ne marche pas pour l’écrit il s’agit de traductions et non de connaissance qu’il apprend c’est juste pour la communication

image-ifomembre

❱ 122
Dieu du flood

image-ifomembre

- L’arme Legendary ou le principale pouvoir réside dans le fait de débloquer des variations d’elle-même pour récupérer des skill de héros exclusifs, attaque ou autre bonus telle un RPG, les variations peuvent s’obtenir par absorption (nourrir l’arme d’une certains nombres de matériaux pour en débloquer une variation) Ou bien il peut copier à l’identique un groupe d’arme correspondant dans le cas de son arme, les épées pour obtenir des nouvelles formes, bien sur il ne peut pas de suite avoir des formes puissante et autre il lui faut un niveau requis après tout, chaque forme peut lui apporter des skill unique relier à son statut de héros, chaque forme peut avoir des effet spéciaux qui n’appartiennent qu’a la forme associer et des bonus d’équipement

- Si il maitrise une forme, le héros peut user des bonus d’équipement et skill rattacher à la forme comme acquis pouvant les faire sans changer de forme prenant un exemple rapide

Base Sword -> Copie une épée en fer léger -> Light Iron Sword

Bonus Equipement [Attaque +]

Effet Spécial : [ Défense Magique + ]

Skill : [ Air Strike Bash]

Base Sword -> Absorbe des feuilles -> Leaf Sword

Bonus d’équipement [Collection Skill +]

- Si il maitrise ses deux formes par exemple il aura acquis de manière permanente skill et bonus, notons que certains effet ne sont qu’avec certaines formes se sont les fameux effets spéciaux, les skills aussi en puissance sont variable en fonction de la forme user pour résumer

Effet Spécial : N’appartiens qu’a la forme d’arme et ne sont pas garder si il change de forme

Skill et Bonus Equipement : Se conserve une fois qu’il a masteriser une forme

- Avec les compétences requises, les recette et les composant requis obtenue l’arme peut servir de pont pour la création de certains objet comme par exemple des potions de soins mais pas que, en soit la gemme sert de fabricateur mais il faut avoir ce qu’il faut ce n’est pas gratuit, de plus le craft à la main peut produire des choses plus vaste le craft de l’arme permet surtout de produire rapidement et sur commande

- A noter qu’en tant que Legendary Hero, il a la protection non pas du dieu de ce monde mais du monde, de la terre de ce fait il est capable d’amener certaines personnes à leurs potentiel comme dompter des monstres et leurs évolutions connu ou raffiner le potentiel d’un être vivant, sous la tutelle d’un Héros et correctement « dresser ou raffiner » le héros est capable d’amener des branches d’évolutions insoupçonné, ce facteur de mutation bien présent permet de qualifier un compagnon de héros d'une simple personne

Methode de Renforcement

- Chaque arme possède une méthode de renforcement pour tout simplement se renforcer au niveau des armes et augmenter les stats, skill etc de ces dernière chaque arme possède sa méthode qui est indiquer, il est un Legendary Hero, sa Legendary Sword possèdent alors trois méthodes de renforcement qui constitue sa méthode de renforcement primaire

1) Efficacité: En usant d'une forme constamment, un pourcentage se fait, il s'agit de l'efficacité une fois atteint 100, l'arme augmente sa puissance d'armement tout simplement, il s'agit d'un sceau de maitrise dans un sens

2) Transfer D'Energie: Le héros est capable de réinitialiser un sceau de maîtrise d'une arme pour en émettre une certaines quantité d'énergie usable pour la troisième méthode, le héros peut récolter de l'énergie en sacrifiant des objet de son inventaire aussi pour en récolter un certains nombres, le chiffre est plus intéressant pour une arme que pour un objet, l'arme renitialiser repart à 0 du sceau de maitrise

3) Rareté Accrue: Chaque forme possèdent une rareté de base comme dans les jeux, en infusant une forme avec un certains nombre d'énergie le héros est capable d'augmenter la rareté d'une forme pour décupler sa puissant d'armement mais aussi ces habilités relier pouvant augmenter les effet d'un skill etc, important de noter que plus la rareté est haute plus le montant d'énergie est important donc ce n'est pas aussi simple

Petit Exemple

[ Iron Sword – Qualité : Commun (C) Base de pouvoir: 5 – Maitrise : 37% ]

❱ 123
Dieu du flood

image-ifomembre

Curses Series

- Fonction qui n’est pas indiquer et que le héros ne sait pas vraiment, mais je me dois de le mettre, les Curses Series sont de puissante forme d’arme autrement dit de puissante armes incluant d’excellente stats, skill, etc cependant ces armes ont tendance à avoir un effet néfaste s’aggravant

- Cette chose n’est pas utilisable pas des biais standard, il s’agit de la d’un bouton d’urgence pour l’arme pour garder son porteur en vie, dans le cas d’un danger de mort imminente ou d’une situation traumatique qui mène au désespoir ou autre l’arme insuffle une passion toxique pour garder le héros en vie, cela dépend de la situation et de la personne, et un héros peut développer plusieurs Curses Series

- Cependant à chaque instant de faille outre le premier éveil, le héros plonge dans un état complètement berserk succombant à cette nouvelle force, soit il est ramener à la raison soit il est tuer, cela dépend mais cette toxicité est perceptible par l’aura sombre que dégage l’arme, un mal puissant qui demande contrôle à chaque instant une fois dégainer mais maitrisable et non volatile à 100%

#Aptitude Magique:

image-ifomembre

Provenant d'une famille de mage, il possèdent un organe supplémentaire inscrit dans son âme, nommer "Circuit Magiques" il sont représenter physiquement par des lignes sur le corps lors de l'activation comme un système nerveux, bien qu'il n'en possèdent pas beaucoup ils sont d'assez bonne qualité mais non entrainer à la magie, il ne s'en est jamais servie mais c'est un organe endormis mais bien présent si il devait s'en servir, cela lui permettrai en coordination avec son sang léger de démon d'amplifier les magies user et de mieux affluer la mana dans ses circuits magiques

#Histoire :

Pour cette histoire, deux mondes distinct, deux mondes au règles différentes et pourtant un habitant de ce monde s’apprete à poser le pied dans cette autre monde, sous la forme et d’un titre oublier depuis un certains temps, celui de héros

Si nous remontons et nous parcourront les livres de Bestalia dans le royaume humain, en particulier les récits des fait mémorable passer que plusieurs personnes fabuleuse ont fouler ce monde intéressant également de noter que chacun de ces héros de conte qu’il soit fantaisie ou réelle faisant partit du passé dépeint toujours un héros armer d’une épée, bien que de différente forme selon les histoire, une pierre bleu comme un saphir d’eau profond mais il est dit que ce héros était toujours accompagner de deux autre personnes à ses cotés chacun portant eux aussi une arme arborant une gemme, le héros portait l’épée et ses compagnons portait respectivement la cape et la lanterne cette trinité incarnant la puissant épée menant les humains à la victoire de maléfices contre vent et marée, la lanterne lui éclairant le chemin par de puissant sort et la cape assurant ses arrières par de puissantes ombres, cette trinité humaine fut commune à plusieurs récits différent dans les époques ou dans les histoire mais cette trinité était encore la présente à chaque fois

Si nous remontons et nous parcourront les livres de Bestalia dans les royaumes des demi humains, en particulier les récits des fait mémorable passer, que des personnes exceptionnel on parfois fouler ce monde en y accomplissant des prouesses mémorables, ces récits, légende comme réel dépeignait toujours un héros armer de son arc, que les formes changeait comme les personnes détenant l’arc, une gemme persistait celle d’une couleur jaune, telle une ambre ancrer dans le texte parsemer de noire mais ce héros à l’arc n’était pas seuls, il incarnait avec deux compagnons une trinité que les demi humains symbolisait comme un espoir oui, le compagnon armer d’une masse protégeant l’arc au péril de sa vie alors que les boucles d’oreilles faisait résonner de puissant sortilèges pour protéger son duo, cette trinité malgré la forme du récit était la comme un filon rouge.

❱ 124
Dieu du flood

Vous l’aurez compris, deux peuples, humain et demi humain, une trinité chacun dans le détails le héros à l’épée et à l’arc venait toujours d’ailleurs, de contrée lointaines au dela des mers voire des cieux, le Sword Hero et le Bow Hero, deux factions, deux héros, alors que le Sword Hero avait ses fidèles vassaux surnommer comme Lantern Hero et Mantle Hero affubler d’une gemme tout comme l’épée, alors que le Bow Hero avait pour fidèle compagnon deux armes affubler d’une gemme aussi, nommer Mace Hero et Earring Hero.

Deux trinités et pourtant un meme objectifs de base, celui de protéger le monde de Bestalia pour tout les moyens, c’était comme si ce monde avait donner naissance à des outils pour se protéger, il n’était pas question de dieux, mais du monde lui-même, comme un mécanisme de défense faisant appel au dela des frontière pour l’arc et l’épée, mais bien que ces récits soit romancer et difficile à dater ces deux trinités se retrouvait toujours à affronter de genre entité, l’un des dernier récent récit relate de centaine d’année en arrière, on il est dit que le ciel s’était déchirer de rouge et de trou dans ce ciel duquel des armées d’entité tombèrent les unes après les autres secouant le monde de Bestalia comme il fut l’une des rare de son existence, c’est dans ce ciel cramoisie que les deux trinité aura lever leurs armes ensemble contre cette menace tombante

« Le Sword Hero fut droit et juste pour braver l’imbravable, épauler par le Bow Hero doux et sans merci dans cette grace mortelle, accompagner de leurs fidèle compagnons, le Lantern Hero ouvrant la marche avec le Earing Hero de leurs puissant sortilèges aussi grand que des archimages levant les forces de la terre, alors que le Mace Hero et le Mantle Hero couvrait vigoureusement au péril de leurs vies pour qu’aucune menace ne les surprennent, ces Héros se sont lever ensemble et en triompher de leurs plus puissant pouvoirs accompagner de leurs lourds sacrifices »

« Après une bataille acharné ou le Mantle Hero sacrifia sa vie pour permettre au groupe de frapper les héros magiciens périrent à leurs tour pour retenir les armées d’entités attaquant inlassablement en relachant leurs dernière forces sacrifiant leurs ames pour y parvenir, le Mace Hero alors ne périssant pas mais permit alors au trois héros survivant d’affronter la vile grande entité derrière ces armées »

« Incapacité par les combat incessant, le Sword Hero et le Bow Hero prirent leurs armes de plein force et s’élancèrent dans leurs dualité qui les opposait autrefois à s’allier dans une puissance héroique face à cette reine ou à ce roi nul ne sait de quoi il en sortait si ce n’est ces héros, le Sword Hero protégea son camarade de l’arc et affubla d’un dernier élan de toute ses force son arme dans l’entité mettant fin à sa vie et à la sienne, s’étant sacrifier pour le bien du monde et en finir »

image-ifomembre

« Depuis ce funeste jour, Bestalia serrai en paix hors de ce ciel cramoisie, alors que la masse, la cape, la boucle d’oreille et la lanterne partirent se reposer et s’endormir l’on ne vit plus jamais ces armes dans le monde de Bestalia, quand a l’épée elle disparut tout comme l’arc ne laissant plus aucune trace de héros et ce toutes ces années après ces services le monde était en paix extérieurement mais il est dit que les héros ne sont pas mort et que leurs armes persiste comme les partie d’un cœur qui sont battre le monde »

Il est dit que pour invoquer ces Legendary Hero à travers les frontières, des relique au nombre de deux pour chacun des héros de ce monde sont nécessaire, ces reliques serrait aussi étrangère que leurs légendes, cela dit elles existent et pour preuve…
Un homme portait un manteau à capuche masquant ces oreilles animal et sa fourrure comme des pattes marchait alors, dans une rue déserte par le moment de la journée ou je dirais plutôt nuit, cette homme, ces pas résonnant un peu marchait d’un pas assez décider et avait une allure simple bien que suspect, le manteau à capuche un peu déchirer laisser voir quelque morceau d’armure de cuir bouillis de qualité des plus basique et au niveau de la capuche, vers l’oreille un apparat dans une forme simple mais possédant une drole de gemme inscrit , alors que la destination de l’homme se faisait plus clair, une église, l’église de cette ville, alors que la porte était entrouverte la grande porte, c’était une église de ville

❱ 125
Dieu du flood

image-ifomembre

L’homme entra alors, ses bruit de pas résonnant alors marchant déterminer, une femme visiblement la clerc qui était la debout entrain de finir une prière s’était retourner tout sourire, alors que l’homme continu d’avancer la pretesse le rejoint petit à petit mais avant qu’elle ne puisse dire un mot, l’homme leva sa main pour frapper au cou très rapidement la pretesse cette dernière tombant alors sur le sol lourdement l’homme accélère le pas car ce bruit avait attirer du monde surtout avec de grande porte d’églises ouvertes à cette heure la garde humain n’était pas loin, l’homme alors ce dépêche alors, en allant vers l’autel, se mettant accroupis derrière, il sembla sortir une sorte de clé de pierre sous la forme d’un bloc de pierre qui s’encastre dans un trou derrière l’autel, ce dernier s’ouvrit un peu sur un petit comportement au sol, un draps tisser et très bien conserver l’homme prit l’objet envelopper dans ses deux mains précieusement comme un trésor inestimable, il se relève alors en retirant sa capuche, regardant alors l’entrée des voix fortes se font des gardes humains le repèrent alors qu’il accourent, l’homme sauta de l’autel, rangeant la relique envelopper dans sa poche avant pour courir vers les hommes et les bousculer avec forces, alors que l’un des garde siffla.

La suite ? l’homme demin humain était poursuivis par plusieurs gardes à présent, courant sur les toit proche de la sortie de la ville, un léger bruit sifflant cependant se fit alors que plusieurs carreaux d’arbalète se plante de manière fulgurante dans le dos, jambe et bras, l’homme tombe sur les tuiles en faisant quelque une mais se relèvent continuant toujours de courir arrivant par sortir de la ville mais à bout de force et se vidant de son sang des tirs

image-ifomembre

Dans une foret non loin l’homme avait continuer sa marche épuiser brisant les carreaux un à un main avant de se poser contre un arbre en toussant, cependant il dit une phrase sur le moment sa boucle d’oreille luit d’une légère lueur, usant d’une source de magie créant un corbeau fait de motif lumineux, l’homme alors tendis une lettre et la relique enveloppe dans le bec du corbeau alors qu’il le fit s’envoler, l’homme resta la, dans ces derniers instants, ceux d’un héros
Un Monde nommer Bestalia, le point d’ancre

-----

C’était sur la terrasse d’un café que trois jeune homme était la avec l’un d’entre étant notre protagoniste de ce morceau de passé, une stature assez simple mais sculpter pour supposer qu’il faisait quelques activités de mise en forme, son collègue en face était assez élégant dans le visage, le genre de playboy ayant un charme naturel par sa belle tète, ce dernier aussi un peu sculpter semblait se maintenir en forme, le troisième quand à lui était beaucoup plus sculpter avec quelque cicatrices et bandage et une chevelure rousse, le maintien physique était un thème commun et c’est surement parce que les trois portait des bas de survêtement, des sac de sport à coté d’eux

image-ifomembre

« En tout cas j’ai pu vérifier la maison de vacances elle est prete à nous accueillir, il nous reste quelques tests à la Fac mais hé on s’en sortira non ? »

image-ifomembre

« Je me suis autoriser une impasse pour ma part, j’espère juste que le thème ne tombera pas sur ca, la mythologie indienne »

image-ifomembre

« C’est le thème de l’année Connor »

Connor - « OH MERDE ! »

Alors que les trois avait une discutions des plus simple presque banales faisant partit d’un groupe d’amis qui était destiner à porter à lourd fardeau, comme si le destin avait décider de jouer avec leurs fils, leurs fils de destinée nous parlons, ces trois la sur une terrasse, n’était qu’un fragment du passé

Après que le blond décida de payer pour les deux pour leurs consommations en échange de quelque cours à rattraper que le blond n’avait pas en stock, les trois se levèrent et se saluèrent chacun prenant une route différent, mais qui chacun partageait la meme route indirectement, sur un plan purement ésotérique

❱ 126
Dieu du flood

Notre jeune homme marchait alors, non pas Connor ni ce blond mais nous parlions de celui au cheveux brun, marchant alors tout simplement dans la ville, une main dans une poche, l’autre ajustant un écouteur

image-ifomembre

Venant de la famille aujourd’hui considérer comme morte des Ushiromiya, Ushiromiya Sanemi est un garçon qui aime s’attirer les problèmes mais reste avant tout volontaire, peu d’éducation mais surtout de la volonté grandissant convenablement malgré son statut, de ce fait Sanemi remplit des petit boulots avec ardeur ce qui lui vaut toujours des bonus, en soit il est délicat de décrire sa vie qui est assez basique.

Il a beaucoup d’histoire avec des délinquants, ou des tourmenteur, victime d’harcèlement de lui-même plus jeune pour la simple raison de son existence de rejeton, il n’hésite pas à taper du poing à présent ce qui lui vaut cependant toujours des soucis, rappelons que dans son monde un mage venant d’une famille assez bien rodé est quasi sur de s’en sortir alors qu’un rejeton considérer comme Sanemi Ushiromiya ne sont que de la plèbe quasiment, pourtant comme dit il ne se démonte pas.

Il a toujours pu compter sur ses camarades, plus précisément certains de ses amies comme Connor O’Ryan/Fraga et Edelfelt Willheim, l’un aimant la castagne de ses coup de tète l’autre aimant arborer un coté hautain en giflant de coup de billet pour aider ses comparses.

En soit, il a une vie tout en dehors de cette société magique qui l’englobe malgré tout, beaucoup d’écoles, de commerces et autre joue sur un double jeu, la magie tisse les fils derrière cela, chaque individu possèdent un potentiel ou non et quand bien meme il faut que ce potentiel attire, mais Sanemi est en dehors de tout cela il a quelque connaissances lui viennent de Willheim plus pencher dessus ou encore Connor . Mais parfois certains choses vous rattrape.

----

image-ifomembre

Cette petite réunion n’était qu’un souvenir ressasser de Sanemi sur le moment, ce dernier était dehors de nuit, il était entrain de courir alors son téléphone sur l’oreille, la raison ? Willheim ce dernier avait appeler en panique visiblement des gens était à ses trousses, Sanemi après avoir joint Connor qui était en route, Sanemi n’écouta pas Connor et était partit bien devant ne voulant pas l’attendre

Sanemi courrai à travers le chemin, dans une petit village en périphérie de la capital japonaise, une petite province, Wllheim avait son appartement ici, moderne et ne manquant de rien c’était son lieu de vie après sa radiation de sa vie pour le meme titre que Sanemi, un rejeton magique, Sanemi en parlant de lui s’était armer d’une barre à mine sur le moment, courant alors essouffler et transpirant s’éloignant des lumières encore en état passant dans les ombres des lumières éclater, ce dernier approchant vit des fenetre casser des et des trainées de sang sur le moment

image-ifomembre

« Willheim…WILLHEIM !! »

Entrant alors en trombe, donnant un coup d’épaule en dégageant les reste d’une baie vitrée, Sanemi resserra sa barre à mine sur le mine regardant à droite et à gauche, des meubles détruit, renverser en soit tout le décor d’une cambriolage, ce dernier se mit à courir dans le salon bordélique repérant des taches de sang, il monta d’abord les escalier à la hate sur le moment pour pénétrer dans la chambre de Willheim, ou une flaque de sang se trouvait et une partie du haut de Willheim déchirer, alors que ce dernier repéré un coffret forcer et ouvert, il se redresse d’un coup entendant du bruit d’ailleurs lui, cependant ce ne fut que le noir d’un coup, une personne lui portant un puissant coup au crane l’ouvrant un peu, faisant tomber alors Sanemi sur le moment
C’est avec la vision trouble et des sifflement que Sanemi aussi dure qu’il soit se relève d’un coup pour se mettre à la poursuite tombant dans les escalier,, il continue sa poursuite bien que lointaine, l’homme portait un masque, un chapeau et surtout, tenait un artéfact dans ces mains, alors que ce dernier courait tout autant, Sanemi ne sut pas que cela l’amena à sa propre perte, arrivant dans un petit renfoncement, glissant sur une pente de terre, Sanemi était allonger alors qu’il entend un bruit de cliquetis, redressant la tète

❱ 127
Dieu du flood

image-ifomembre

Sanemi serra les dent alors qu’il serra ses poings sur le sol avant qu’un poing partit comme le coup de feu, de la terre frappa le masque et le balle perfora l’épaule de Sanemi qui dans un léger cri de douleur se relevant en portant un puissant coup de tète à la personne, cette dernière recule alors faisant tomber son arme à feu et l’artéfact sous la forme d’un œuf joyaux visiblement comme un coffret renfermer quelque chose d’encore plus précieux, Sanemi alors reprit sa barre de mine dans un cri d’effort se mettant à courir sur la personne, alors qu’il porta des coup brute mais précis la personne au masque semble pouvoir les esquiver, il met ses poings devant lui alors que Sanemi lève sa barre pour la porter sur les poings

image-ifomembre

Cependant Sanemi n’en fut que plus surpris lorsque sa barre à mine éclata devant lui, et que les coup lui brisèrent les os et semblant compresser ses organe, sentant des craquement et sa respiration couper, c’est alors qu’une lame dégainer par l’homme un couteau de combat se plonge dans l’abdomen de Sanemi sur le moment, alors que ce dernier sent un foudroiement dans son corps, la perforation de lame d’acier dans le corps comme dans du beurre

image-ifomembre

Alors qu’il serra les dent en hurlant de douleur mais etouffer, en titubant tout en reculant, l’homme en avait profiter pour disparaitre aussitôt laissant meme l’arme sur le sol mais prenant l’objet alors que Sanemi tituba sur le moment, sa respiration était de plus en plus douloureuse, sa vision de plsu en plus tremble se tenant l’abdomen qui coulait l’équivaut de robinet en sang, ce dernier toussotant essayant d’approcher son portable tomber sur la bataille, marchant de moins en moins en vite, sentant ses forces diminuer, cependant Sanemi ne s’attendit pas à ce que son dernier soupir, et sans manque de stabilité le faisant petit à petit chuter en avant, le fasse alors créer un cercle magique sous ses pieds

image-ifomembre

Un destin auquel il ne s'attendait puisqu'il était cliniquement mort à cette instant.

#Apparence :

image-ifomembre

#Equipement :

- Legendary Sword

- Habit d'Outre Monde (catégoriser ainsi dans l'inventaire)

#Autres :

- Il a eu des pertes de mémoire lors de son invocations, ne se souvenant que de souvenirs très flous des dernières semaines de sa vie

- Les Ushiromiya lorsque leurs circuit son actifs ne sont pas de couleur vert- bleu comme sur le gif ou en général mais de couleur doré de meme leurs pupille qui virent au jaune/doré, c'est quelque chose relier à cette famille en particulier

- Il n'a aucune connaissance dans la magie malgré ses aptitudes, il a un potentiel mais cela se stoppe la, on ne lui a jamais instruit, et il n'a jamais vraiment grandis au sein de cette famille, tout comme son ami Edelfelt Willheim, les deux partage un destin commun à ce niveau la

- Il y'a une différence de potentiel une arme Legendary est un concept une arme Vassal une image solide, la Legendary Sword prend le concept de "lame" donc toutes choses qualifier d'épée peut etre copier, claymore, katana, dague, glaive etc

- Bien qu’il n’y est pas le système de niveau précis, il n’en reste pas moins que plus il combattra plus il engrangera des niveaux à la louche pour pouvoir égaler la force de la plupart des personnes voire faire sa propre force, cela serra plus vague comme « faible » « intermédiaire » etc rien de précis mais nécessaire pour ce qu’il récupéra dans le RP au départ débutant au niveau 1, quand il pianote certains interface cela est visible par des écran popant devant Sanemi

- L’arme ne semble pas pouvoir se briser de manière conventionnelle et pour cause logique mais si elle s’endommage elle est capable de s’auto réparer à un certains degrés

- L’ordre des lames débloquer affecte les suivantes si il obtient une nouvelle forme qui lui offrirais déjà des bonus acquis l’habilité sur la nouvelle forme serra changer comme un simple « Attaque + » de plus concernant l’arme ce qu’elle peut copier relate du groupe d’arme donc assez vaste avec le concept de "lame"

- Ses quelque maigres connaissances magique lui viennent de ses comparses très limité voire faible en terme de domaine magie

❱ 128
Ancêtre-flooder

Dempse

op
❱ 129
Ancêtre-flooder

Dempse

op

Et Le Gun Hero est validé

❱ 130
Ancêtre-flooder

Prénom : Aven

Nom : Han

Age : 22 ans

Race : Humain

Titre : Prince de la prédiction.

Caractère :

De nature calme, il est difficile de l'énerver, il a transformé son sourire en arme, une arme apaisante. Il est facile de noter qu'il recherche presque constamment un contact à la nature, pour méditer, ou juste pour se reposer, ne se laissant jamais de la compagnie des oiseaux, ou d'autres animaux. Généreux et doux avec ses amis, Aven est simplement gentil. Parfois farceur, il est dur de l’éloigner de sa route. Cependant, malgré sa nature douce, il reste très proche de la voie de l’épée. Personne ne la touche sans son accord. Cependant faite attention, à tout moment Aven peut vous mettre une douille de l'enfer si vous ne faites pas attention.

Histoire :

Vu en MP avec le MJ. Mes coquinous.

Arme : Ses épées sur son apparence. Cependant, il a une autre empaqueté dans son dos.

Magie : A priori aucune !

Compétence : Il s’est beaucoup entrainé à l’épée, maitrisant un bon panel de techniques avec celle-ci.

Autre : Il est aveugle, mais a appris à vivre avec ses autres sens.

Apparence :

image-ifomembre

❱ 131
Ancêtre-flooder

Dempse

op

Validé mais c'était sûr en faite.

❱ 132
Dieu du flood

• Thème • https://soundcloud.com/piounix/bestalia-lizes-theme/s-BFuUW

• Nom • Mayer

• Prénom • Lize

• Âge • 22 ans

• Race • Humain

• Taille / Poids • 1m60/49kg

• Personnalité •

La personnalité de Lize est plutôt simple à décrire mais recèle une multitude d’émotions. Le premier avis que l’on se fait souvent d’elle la décrit comme étant plutôt maladroite, voir même très maladroite du fait de sa tendance à devenir nerveuse pour la moindre directive à son encontre. Mais si l’on passe les soupirs dû à cette maladresse, une personne toujours motivée et ne baissant pas les bras si facilement se découvre alors. Ne s’étant jamais trouvée douée dans un domaine, Lize a cependant développé son mental, ne prenant pas les échecs trop à cœur pour pouvoir toujours tenter jusqu’à réussir. Une fois passé ces caps, et lorsque la confiance s’installe petit à petit c’est un caractère altruiste qui se dévoile alors, ayant toujours eu cette tendance à vouloir aider, à s’intéresser aux autres et à leurs soucis. Une personne simple avec du cœur en somme.

Mais rester sur cette simple description serait incomplète. En effet, si de loin cette jeune fille a l’air naïve et innocente il n’en est cependant rien. En effet Lize n’est pas une optimiste dans l’âme, au contraire son esprit est souvent logique et réaliste, non sans aller jusqu’au pragmatisme cependant. Simplement, ses pieds sont bien ancrés sur le sol, tout comme sa capacité à agir de façon autonome lorsque la situation doit s’y prêter. Mais si un supérieur, ou du moins quelqu’un qu’elle considère comme tel, commence à donner des directives, c’est bien un soldat au garde à vous qui se présentera alors, étant d’une loyauté sans faille, prête à suivre celui dont les convictions seront assez justes pour susciter cette fidélité.

Mais Lize est comme n’importe qui, et si en général sa tête sait restée froide de l’extérieur à quelques détails près, il n’en demeure pas moins que cette jeune fille est souvent décrite par ses supérieurs comme étant trop émotive, se laissant parfois emporter intérieurement par un flot d’émotions trop grand, et pouvant parfois lui faire perdre tout moyen, mais sans doute sa trop jeune expérience peut-elle être également mise en cause.

En somme une fille souriante se présentera devant vous, toujours partante pour avancer mais sans pour autant véhiculer des idées trop utopistes et surtout fausses, ainsi que pour tendre la main à celui qui en aura besoin.

• Histoire •

Pour raconter l’histoire de Lize, il faut d’abord s’attarder quelque peu à décrire le monde et les lois dans lesquels la jeune femme a vu le jour.

Dans ce monde ne semblant pas posséder de nom propre, il n’existe qu’une seule race humanoïde, celle des humains. Une cohésion parfaite entre une seule et même race aurait dû exister n’est-ce pas, il n’y avait aucune raison de voir un groupe plus important, plus fort, voir même supérieur à un autre, et en apparence pure et simple nous pouvions le décrire ainsi. Pourtant, il existait bien deux catégories d’individus. Les alchimistes, et les profanes. Si la magie n’est pas une chose existante, la science elle a su imposer toute son importance. D’un côté nous avions ceux pouvant la manier comme bon le leur semblait, pouvant créer des piliers à partir du sol, des balles à partir de clous, ou même encore faire cracher des flammes à un simple mouvement de friction. De l’autre, il y avait les incapables, ceux ne pouvant produire ce genre de réaction même avec toute la volonté du monde. Aucun cercle de transmutation ne parvenait à les aider, aucune formule ne leur donnait cette faculté, aucune divinité ne s’était décidée à leur venir en aide.

Le monde était donc organisé ainsi. Les alchimistes se chargeaient de maintenir l’ordre au sein de cette terre sur laquelle tous vivaient, ainsi que de maintenir suffisamment à distance les troupes étrangères les entourant, considérer comme des barbares pendant longtemps dû au manque d’informations de l’époque. De leur côté les profanes s’occupaient plus de la vie administrative et quotidienne, des taches ne nécessitant pas de grandes compétences, surtout pas alchimiques, toutes les missions dont les alchimistes n’avaient pas nécessairement le temps de s’occuper. Une répartition semblant assez précaire et inégale mais pourtant trouvant bien une forme d’équilibre, surtout dans les métiers plus basiques où alchimistes et profanes se mélangeaient souvent, chacun pouvant accéder à des fonctions supérieures à mesure de travail, de réussite, et peut être d’un peu de chance également.

❱ 133
Dieu du flood

Mais qu’en était-il réellement ? Que pensait chacun de son comparse ? Que pensait cet alchimiste ayant sué toute la sueur de son front à manier cette discipline si affamée en rigueur et acharnement pour se laisser maitriser, comparé à son camarade au même rang que lui n’ayant suivi que l’école classique ? Et lui, le profane, que ressentait-il en voyant son collègue s’obtenir des faveurs pour services rendus ou travail plus imposant de part l’utilisation de ces cercles inatteignable pour sa pauvre personne ? Pourquoi devraient-ils se mettre au même rang que ces gens ordinaires ? Pourquoi avaient-ils été si malchanceux à la naissance ? Pourquoi devraient-ils même se soumettre à ces gens médiocres, incapable d’accomplir de grandes choses par leur propre main ? Pourquoi devraient-ils accepter ce regard méprisant de la part de ces supérieurs à la tenue bleue, symbole de leur réussite dans l’alchimie ? Autant de question rivale, renvoyant une balle de rancœur, au départ minuscule il est vrai, mais prenant de plus en plus d’importance au fur et à mesure que des textes s’adoptaient pour séparer chacun dans leur domaine de compétence. Pour autant rien n’y faisait, les poings se serraient toujours, les dents n’en finissaient pas de grincer, et la hargne de gagner du terrain dans le cœur de ces hommes.

C’est donc dans ce climat mélangeant aspect de vivre ensemble et détestation dissimulée que la petite Lize prit sa première inspiration, hurlant de plus belle dans cette chambre aux allures modestes, à l’image des deux individus l’y habitant. En effet le nourrisson faisait parti de ceux que l’on considérait de plus en plus comme les malchanceux de l’histoire, ses deux parents se trouvant être profanes, continuant la simple lignée d’impossibilité du maniement de l’alchimie comme leur parent, leur grand parent, voir même leur ancêtre tout entier avant eux. Car oui, rares étaient les profanes et les alchimistes trouvant le moyen de se mélanger entre eux, chacun devait rester à sa place, dans sa classe, supérieure ou non selon les avis, pour perpétrer l’héritage de ce don disparaissant lors de l’union d’un manieur et d’un non manieur. Quoi de plus logique que de retrouver cette petite dans la continuité de ce schéma dont peu semblaient vouloir s’éloigner. Pour autant, malgré cette absence de don, le sourire de l’enfant en disait long sur son caractère, et sur son futur bientôt présent au creux de ses mains.

Le climat familial était doux, apaisant, sans grande folie d’enthousiasme venant des paternels certes, mais celui de la jeune fille suffisait pour remplir la petite maison à elle seule. Pourtant malgré cette tendance à bouger dans tous les sens, une chose était primordiale à ses yeux, la discipline. Eduquée par un père mécanicien de locomotive et une mère institutrice, le respect pour ses supérieurs avait toujours été d’une importance capitale au sein du foyer, et pour cause. En vérité ces deux parents ne voulaient simplement pas faire de leur enfant un élève à problème cherchant comme de plus en plus d’enfants à entretenir une jalousie de leur paire alchimiste n’allant pas dans le même genre d’école qu’eux, étant simplement le fruit en vérité d’une tentative d’endoctrinement de la part de leurs ascendants familiaux. Non, eux ne voulaient pas de cela, leur fille comprendrait les sacrifices que leur classe devaient accomplir pour la bonne marche de cette région du monde, ils l’avaient accepté, elle devrait en faire de même.

Et au fil des années cette tendance sembla se confirmer. Lize était en effet loin d’être une enfant rebelle, se pliant parfaitement aux exigences qu’on pouvait lui imposer. L’ordre, la discipline, le travail acharné, tels étaient les clefs de l’excellence qu’elle voulait atteindre. Et ce n’était pas sans récompenses. En effet la jeune enfant ayant grandit de quelques années se trouvait être parmi les meilleurs de ses camarades, ayant trouvé un certain talent pour la science, en particulier la chimie. D’une curiosité insatiable, elle ne semblait jamais trouver le fond de cette envie toujours plus grandissante d’en savoir plus. Bonne ou mauvaise chose ? Sans doute n’y avait-il pas de réponse juste, l’essentiel était que la jeune fille s’épanouisse comme elle le souhaite, et surtout trouve sa voie pour un futur venant tout juste de toquer à sa porte.

❱ 134
Dieu du flood

En effet, voici que la seizième bougie de son gâteau venait de se faire souffler, son diplôme de fin d’étude en poche avec une mention d’excellence, tout ce dont la jeune adolescente avait toujours rêvé au final. Pour ce qui était de son choix de futur et surtout de carrière, la réponse semblait avoir été trouvé depuis un petit moment déjà. Revêtant l’habit gris, c’est dans la police militaire que la nouvelle diplômée avait choisi de déposer les clefs de son avenir. Peut-être était-ce le résultat de cette envie grandissante de vouloir se rendre utile au mieux pour ce monde et ses habitants, à moins qu’un soupçon de volonté de lui rendre un peu plus de justice qu’il ne pouvait y en avoir à l’heure actuelle, avait permis à sa décision de s’arrêter sur ce choix quelque peu surprenant pour son entourage. Pour autant rien n’y faisait, la jeune recrue était déterminée à se faire une place, n’ayant qu’une hâte, commencer son travail au service de l’Etat.

Quelles ne furent pas ses illusions lorsque deux ans plus tard, assise de manière quelque peu avachie derrière son petit bureau, le regard quelque peu ennuyé observant simplement par la fenêtre, évitant sans doute la pile de documents bien présente à ses côtés, Lize se rendit enfin compte de ce que son statut de profane lui donnait comme tache à accomplir. Un simple travail administratif, voilà ce vers quoi tendait la jeune fille. Si au départ ce travail ne l’avait en rien gênée, après tout il fallait bien débuter quelque part, et le statut de recrue ne pouvait que décrire dans son intitulé sa position dans la pyramide hiérarchique et donc le type corvées auxquelles aucun nouveau ne pouvait échapper. Pour autant, la voici toujours là à effectuer la même chose, sans aucun signe d’amélioration à l’horizon, et encore moins de promotion à un poste plus important, ne serait-ce que pour travailler quelque peu à l’extérieur. Sans doute était-il trop tôt pour juger ? Deux ans après tout ce n’était rien, elle restait encore très jeune, sans doute fallait-il patienter encore quelque pour faire ses preuves. C’est bien ce que s’était dit la recrue il y a de ça encore un mois ou deux, jusqu’à ce jour où elle avait aperçu, ce qui auraient dû être également des bleues tout comme elle, être chargé de devoirs plus importants, moins ingrats, plus passionnant. Des alchimistes, voilà ce qu’étaient ces nouveaux, elle les avait vu manier les cercles, et une chose était sûre, ils étaient arrivés en même temps, sinon pour certains après elle dans cette unité de police, comment pouvaient-ils être passés à un grade supérieur sans que cela soit le cas pour sa personne ? Peut-être était-ce dû à des compétences supérieures, après tout elle ne connaissait pas l’éducation scolaire donnés aux alchimistes, les profanes ne se mélangeant jamais avec eux de ce point de vue-ci. Avait alors commencer à germer dans son esprit petit à petit ces paroles entendues à la volée au détour de certains couloirs, ou même en vérité maintenant qu’elle y pensait, depuis sa plus tendre enfance. Ces alchimistes, ces êtres en rien différent d’eux à part pour cette capacité innée, avaient-ils réellement plus d’avantages ? Les profanes étaient-ils réellement mis à l’écart et traité plus durement que leur comparse humain ? Bénéficiaient-ils réellement de faveur pouvant même jusqu’à balayer tous leurs efforts à se hisser à leur niveau ? Lize n’avait jamais prêté la moindre attention à ces futilités, mais qui sait, peut-être était-ce le temps de s’engager dans la lutte ?

image-ifomembre

Une lutte qui arriva bien plus tôt, bien plus concrètement, et surtout bien plus violemment qu’elle ne l’aurait jamais imaginée. Voici que du jour au lendemain, sans que quiconque n’en comprenne réellement l’origine, une guerre civile éclata entre les alchimistes et les profanes. Le tableau du match était simple à comprendre, n’importe qui pouvait d’ores et déjà parier sur le nom du vainqueur, après tout, les rapports de puissance étaient bien trop inégaux, mais ceci la guerre n’avait pas eu besoin de le démontrer. Pour autant, quelle ne fut pas la surprise des alchimistes de voir une opposition forte, puissante et organisée de la part de ces êtres inférieurs, pourtant dénués de tout don de la vie. S’étaient-ils préparés ? Et si oui, depuis quand ? La guerre venait-elle d’eux ? Etaient-ce eux les instigateurs de ce qui se transformerait bientôt en massacre général ? Mais de leur côté les profanes clamaient bien d’une seule et même voix la même chose.

❱ 135
Dieu du flood

. Ce sont bien les alchimistes qui ont déclenché cette guerre, et non l’inverse. Mais pourquoi ? Voulaient-ils rayer de la carte cette population devenue trop gênante ? Voulaient-ils imposer leur monopole ? Voulaient-ils déverser la peur en même temps que le sang parmi ces rangs profanes devenus un peu trop bruyant dans leurs mécontentements, pour les soumettre à tout jamais ? Ce n’était à n’y rien comprendre, et Lize n’était pas celle connaissant la réponse à toutes ces questions.

La jeune femme de son côté avait simplement reçu un pistolet et un fusil dans ses mains, la première fois en vérité depuis qu’elle était rentrée dans la police militaire. Une formation de trois ans lui avait été imposé tout comme le reste de ses camarades, par qui ? Chaque camp avait en vérité ses exigences. La symbiose entre les unités venait de voler en éclat, ce qui se trouvaient être d’anciens collègues devaient maintenant s’entretuer pour imposer sa vision du monde, sa domination sur l’autre, la preuve de sa puissance supérieure. Pour autant Lize n’était pas de ceux-là, à vrai dire elle ne se retrouvait ni dans les alchimistes, ni dans les profanes. Non, la guerre n’avait pas réussi à l’emporter, et même si sa formation s’était déroulée de manière tout à fait normale, son être ne possédait aucune envie de s’imposer à cet autre camp, renfermant en son sein des innocents, des gens comme elle ne voulant qu’une seule chose, la paix. Mais comment ? Comment arrêter une guerre dont on ne comprenait même pas l’origine ? Comment mettre fin à une querelle existant depuis l’aube de l’humanité elle-même ? Comment faire cesser ces coups de feu rendant sourdes toutes oreilles, adverses comme alliées.

Pour autant, s’il y avait bien une chose à laquelle la jeune femme n’avait jamais renoncé, c’était l’alchimie. Oui, même durant ses années de service ordinaire, même durant sa formation militaire accélérée, même durant les rares permissions octroyées de temps à autre aux moins mauvais du régiment, Lize avait appris, lu, expérimenté, échoué, retenté, encore et encore, n’ayant jamais perdu cet unique objectif de vie l’ayant en vérité toujours habité depuis sa plus tendre enfance. Celui de manier l’alchimie. Une folie ne pouvant même pas porter de nom, caché au plus profond de son être pour éviter toutes remarques, toute violence, et même tout obstacle supplémentaire sur sa route, après tout il y en avait déjà bien assez. Car oui, qui s’était un jour intéressé au maniement de l’alchimie par les profanes ? Non pas que personne avant elle n’avait déjà essayé, bien au contraire, mais rien, aucune note, aucun début de piste n’avait jamais été laissé. Peut être était-ce tout simplement car personne ne pouvait transcender les choix de Dieu sur les êtres qu’il avait créé. Mais pour autant rien n’y faisait. Le nombre incalculable de ses échecs se comparaient aux nombres de pages d’ouvrages tous plus différents les uns que les autres épluchés, obtenus souvent par troc, par confiance, voir même par vol, après tout comment des livres appartenant à l’ennemi auraient-ils pu se retrouver entre ses mains autrement. Alors que bientôt la fin de sa formation n’allait pas tarder à sonner, et avec elle le début des batailles en situation réelle et surtout perpétuelle pour Lize, ayant déjà eu à prêter main forte dans quelques-unes d’entre elle durant ses années d’apprentissage. Voici qu’un jour, alors que son pas était entré dans la bâtisse déserte habituelle qu’elle avait investi depuis quelques mois déjà, la routine des autres jours reprenant son cours une fois encore, ce qui semblait-être la folie de vouloir se prendre pour Dieu finit enfin par se réaliser. Cependant, la jeune femme ne le sut pas tout de suite.

Un immense voile noir s’était tissé dans son esprit, alors que celui-ci venait à peine de reprendre conscience, allongée dans un canapé qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam, entourée de personnes toutes aussi étrangères. Toutes, sauf une. L’un de ses instructeurs. Ce petit groupe d’individus se trouvant appartenir eux aussi à l’armée lui expliquèrent alors l’avoir retrouvée inconsciente dans cette fameuse bâtisse, des traces de craies sur le sol s’y étant également trouvées mais sans possibilité d’identifier le moindre cercle de transmutation clair. Un cercle de transmutation ? Une inconscience soudaine ? Et cette impression dans son corps, jusqu’au bout de ses doigts qu’un changement avait eu lieu ? Aurait-elle réussi, enfin, après toutes ces années ? Mais ce ne fut étrangement pas la première chose qui lui sauta à l’esprit.

❱ 136
Dieu du flood

En effet, la tenue différente de la sienne de certains de ces soldats l’avait plus intrigué encore, reconnaissant entre mille la couleur bleu roi flamboyante des alchimistes. Des alchimistes dans la même pièce que des profanes, tous appartenant à leur armée respective sans exception, sans aucun mort ou traces de sang à signaler ? Mais rapidement la surprise trouva une réponse. Ce groupe se trouvait être une formation spéciale organisée à l’origine par deux d’entre eux, un alchimiste et un profane, son instructeur. Aucun d’entre eux ne voulait se résigner à participer à cette guerre sans possibilité d’avoir une autre issue que celle du massacre d’un camp par celui ennemi. Cet affrontement meurtrier, tout comme elle, ils n’en voulaient pas. Alors leur était venue l’idée de monter un groupe de résistance contre cette guerre, afin de trouver un juste équilibre entre profanes et alchimiste, et ainsi permettre enfin une cohabitation paisible, mais surtout d’arrêter ces effusions de sang inutiles.

Un groupe formé pour empêcher la guerre, trouver des solutions autrement que par la violence pure et simple, et souhaitant instaurer un équilibre plus durable ? Voilà des explications qui laissèrent la jeune femme bien abasourdie. Elle qui se pensait folle d’avoir ce genre d’idées, voilà qu’elle venait de trouver d’autres fous, pour son plus grand bonheur cependant. Lui avait été expliqué aussi le fait que son profil avait été remarqué par quelques membres, dont son instructeur bien entendu. Son flaire lui avait soufflé qu’elle partageait les mêmes pensées et aspirait à trouver une solution tout comme eux. C’était ainsi que s’expliquait l’origine de sa présence parmi les leurs, quoi qu’aucun d’entre eux ne s’étaient bien sûr attendus à la retrouver dans cet état d’inconscience, au milieu de nulle part, et surtout sans aucune explication valable. Mais Lize elle, en avait peut-être une d’explication. Une explication qui lui conféra d’ailleurs une réponse à cette question qu’elle se posait maintenant. Avait-elle réussi ? Rien de plus qu’un simple qu’un énième essai pour le confirmer. Un cercle aussi banal pouvait-il être fut tracé, ses paumes de main s’étaient jointes comme le millier de fois précédent, avant de finalement s’apposer sur le sol blanchit par la craie. L’obscurité habituelle de la pièce aurait pu se retrouver, le silence environnant résonner, et cet abattement d’épaule se faire, comme à leurs habitudes. Mais pourtant cette fois-ci fut bien différente. Le cercle de transmutation tracé s’illumina alors de cette lueur bleue si reconnaissable, des petits éclairs partant de ces lignes bleues, pour finalement laisser apparaître une déformation du bois un peu timide au départ, devenant par la suite un peu plus franche. Le résultat était hideux, il fallait bien l’admettre, la création n’avait aucune forme, aucun sens, mais le plus important n’était pas. Il y avait un résultat, c’était tout ce que le visage émerveillé de la soldat retenait, ses nouveaux comparses quant à eux restant stupéfaits par la performance réalisée au lendemain de la première réussite.

Un nouvel espoir semblait être apparu dans les yeux de ceux l’ayant intégré immédiatement comme l’une des leurs. Cette jeune fille pas bien épaisse, peu dégourdie et surtout bien trop nerveuse, pourrait cependant bien changer le cours des choses. Mais la première nécessité pour le groupe était de disposer les pions, il était temps de rentrer en scène. Après quelques magouilles administratives dont les profanes avaient le secret, Lize fut intégré dans le camp des alchimistes. Oui, la profane ayant dépassé les limites de son existence allait rejoindre le groupe ennemi, en tant qu’agent infiltré. En effet, les autres ne pouvaient pas jouer ce rôle de taupe aussi convenablement, ayant des capacités trop difficiles à dissimuler, ou tout du moins bien moins aisément que la jeune recrue. En effet, si transcender les lois de la nature était bien évidemment un exploit, il n’en résultait pas moins que la nouvelle alchimiste avait un mal bien plus important que les autres de sa catégorie à approfondir sa maitrise. Ses efforts devaient être multipliés, sa persévérance ne pas s’amoindrir, car aucune difficulté n’était réellement dépassée en vérité. Mais grâce à cette faiblesse, la jeune femme pouvait se faire passer bien plus facilement pour une jeune recrue, simplement peu douée en alchimie comme cela pouvait exister parfois, parfait pour ne pas attirer l’attention, et ainsi faire un espion idéal.

image-ifomembre

❱ 137
Dieu du flood

Ce que pensait Lize de son côté ? La situation était peut-être plus délicate. Après tout, elle devrait jouer le jeu, à savoir combattre ceux qui étaient à la base les siens, sa grande famille, celle des profanes, et même si la barrière avait été franchi de son côté, il n’en résultait pas moins que son monde d’origine se trouvait là-bas, comment pouvait-elle le délaisser aussi facilement. Et puis, son but n’était pas tout à fait de faire tomber les deux institutions qu’étaient celle alchimique et profane de l’intérieur comme semblait le désigner le plan de base. Non, ce qu’elle voulait c’était trouver le moyen qu’elle avait utilisé pour obtenir ce don à son tour. Car oui, même malgré ses entrainements à la pratique de l’alchimie, la question de savoir comment elle s’y était prise pour acquérir cette faculté restait toujours sans réponse. Le rideau noir dans sa mémoire ne semblait pas vouloir se retirer pour laisser la pièce se dérouler normalement. Que voulait-elle faire de cette connaissance ? Pourquoi cela semblait-il si important ? La réponse est assez simple. Pour potentiellement l’offrir à tous. Après tout, que se passerait-il si les profanes accédaient enfin à l’alchimie ? Les tensions s’amoindriraient-elles ? Voir même, la jalousie et la haine régnantes dans ce monde depuis ces siècles d’existence prendraient-elles fin ? Ou bien cela n’offrirait-il pas plus de pouvoir à un morceau de peuple pouvant déjà leur résister simplement par les armes ? Là aussi, la jeune alchimiste n’avait aucune réponse à apporter. Mais pourtant, elle semblait croire au plus profond d’elle-même que quelque chose était à faire, que ce miracle n’était pas simplement là pour servir sa propre personne, mais bien le monde en lui-même.

Nous voici maintenant à l’heure actuelle. Voilà un an que Lize a rejoint les champs de bataille, affectée à la troisième ligne, celle servant plus de renfort et surtout d’aménagement en tout genre pour permettre aux lignes plus frontales et offensives de prendre toujours plus de terrain. La guerre n’avait pas encore désigné de vainqueur malgré les quatre années déjà écoulées. Aucun camp ne semblait prendre le dessus, un mouvement de balancier permanent ne souhaitant visiblement pas vouloir trouver de juste équilibre pour mettre fin à ces hostilités. Alors que le soleil ne trouvait pas de solution pour laisser ses rayons percer à travers ces nuages bien trop épais, c’est assise dans un tranché déjà quelque peu ancien que la jeune femme semblait prendre une pause accordée, tout comme quelques-uns de ses compagnons non loin. Les habits tachés de boue, quelques pansements et bandages ça et là, la tête reposant contre ses avants bras hissés sur le sommet de ses genoux repliés vers elle, une voix sèche vint troubler cet état de tranquillité, presque somnolant que la soldat avait réussi à trouver depuis quelques instants maintenant. « Reiter une lettre pour toi » avait-il aboyé, sans doute l’un de ses camarades de section, à moins que cela ne soit un supérieur à peine plus haut gradé à qui l’on avait confié la tache du facteur. Dans tous les cas, la tête relevée elle avait saisi la lettre, s’étant quelque peu éloignée pouvoir lire le papier dans un endroit un peu plus discret, à l’abris des regards. Pourquoi une telle sécurité ? Parce que c’était bien la première fois que la jeune femme recevait une lettre. Aucune personne qu’elle ne connaissait personnellement ne pouvait savoir qu’elle se trouvait ici, Reiter étant un faux nom utilisé pour sa couverture. Ce ne pouvait pas être un membre de son groupe non plus, toute communication autre qu’oral par un téléphone ayant été interdite, au risque de se faire intercepter, ou de tout simplement arriver entre les mauvaises mains. Alors qui ?

Le contenu de la lettre ne répondit bien sûr pas à ses réponses, mais ses yeux écarquillés étaient sans doute le meilleur moyen de comprendre son désarroi. Sa question se trouvait être toujours qui, mais plutôt dans le sens, qui avait bien pu écrire une blague pareille ? Qui en ces temps de guerre avait pu lui envoyer un récit aussi hilarant que les cris de douleur des blessés durant la nuit ? Pour autant, un élément vint perturber son jugement de simple blague, le téléphone. Car même si celui-ci était vieux, le principe même d’avoir un téléphone non relié par un fil et surtout non partagé en deux parties avait suffi à faire cesser toute croyante à une simple plaisanterie.

❱ 138
Dieu du flood

Sans doute d’autres auraient-ils plutôt penser à un engin ennemi quelconque, très certainement une bombe prête à exploser, mais elle, commença plutôt à admirer l’objet. Après quelques manipulations du bout des doigts, c’est finalement une pression sur un bouton qui alluma alors le portable. Difficile de savoir ce qui avait étonné la jeune femme en premier, l’écran s’étant allumer à la suite de cette pression, ou bien l’apparition d’un homme accompagné d’une boite bleue à la limite d’être trop grande pour le petit abri en bois intégré à l’intérieur des tranchées, et heureusement vide à cette heure-ci. Aux questions de celui-ci, sa gorge resta au départ sans voix. Mais finalement, les pièces s’assemblèrent. Même l’alchimie ne pouvait permettre un tel tour de passe-passe, et l’histoire de cette lettre semblait folle certes, mais pourtant bien assez réaliste pour avoir un quelconque degré de crédibilité. Une révolution voulant mener un peuple à la libération, opposé à un autre se pensant supérieur, voilà qui n’était pas sans faire un écho à l’âme de Lize, sa situation était-elle réellement différente finalement. Alors ? Devait-elle suivre cet inconnu, et aider un monde souhaitant visiblement son aide ? Ou bien devait-elle rester pour aider son propre foyer semblant embourber dans une impasse ? Là encore, la réponse pour un autre serait rapide, et simple. Mais pourtant, une hésitation se fit. Une hésitation durant laquelle son regard n’avait pas fixé l’homme, ou bien sa boite, mais le papier reçu il y a quelques minutes à peine. Et si, et si en aidant cette révolution à arriver à son terme elle arrivait à trouver cette solution qui leur fait tant défaut ? Et si ce voyage lui permettait enfin de mettre fin aux tueries ? Et si cette lettre lui permettait d’obtenir la clef d’une boite contenant toutes les réponses aux questions posées dans son esprit presque trop étroit pour toutes les contenir ? C’est en saisissant son sac poser contre un mur, y engouffrant à l’intérieur quelques affaires, venant rejoindre un fond déjà rempli visiblement, ainsi que de quoi se défendre, que la jeune femme finit par se tourner vers l’homme. Les pieds joints, les bras collés le long de son corps, elle s’exclama alors simplement.

« J’accepte de les aider Monsieur ! »

• Equipement •

Avant de partir Lize a prit le soin de prendre quelques affaires, essentiellement pour le combat ainsi que quelques effets personnels.

Armement

Pistolet

image-ifomembre

- Browning M1910 : Le M1910 est un pistolet plutôt basique et ancien pour certain mais bien de son époque. Les munitions de cette arme se trouve être du 9mm, permettant de tirer 6 coups une fois le chargeur plein. Cette arme n’a rien de particulier de rajouter, si ce n’est une petite gravure faite sur le côté droit, dont l’inscription est quelque peu difficile à lire. A ce jour Lize en possède deux sur elle.

Fusil

image-ifomembre

- Mosin-Nagant : Ce M91/30 est un fusil à verrou à répétition manuelle là encore sans doute ancien mais pourtant bien d’actualité dans son monde. Pour cette arme on retrouve des munitions de 7,62mm pour un total de 5 cartouches pouvant être tirées. L’inconvénient semble bien sûr être le rechargement balle par balle mais la précision de ce fusil permet de compenser cette petite perte de temps. A ce jour Lize en possède un seul.

- Mousqueton 1931 : Là encore un fusil à verrou à répétition manuelle, et une fois de plus ancien comparé aux temps modernes mais pourtant toujours aussi efficace. Possédant une capacité de tirer 6 coups pour des munitions de 7,5mm, le même problème de rechargement balle par balle se retrouve, mais la même précision également. A ce jour Lize n’en possède pas, mais pourra en créer un en cours de route.

- Couteau : Sa seule arme blanche, un couteau là encore tout ce qu’il y a de plus banal, aiguiser comme il se doit avec une taille de lame standard. Là encore une petite gravure faite semble-t-il à la main se trouve sur le côté de la partie métallique sans plus de détails. A ce jour Lize en possède un accroché dans le bas du dos à l’horizontal dans un étui adapté.

image-ifomembre

❱ 139
Dieu du flood

- Grenade : Constitué d’un manche en bois creux au bout duquel est fixé une charge explosive, la cordelette qui se trouve à son autre extrémité munis d’une petite boule est la partie permettant le déclanchement de la grenade. En tirant sur la cordelette le mécanisme d’enclanchement s’active, laissant alors quelques secondes de temps mort avant l’explosion. Sa puissance de la déflagration est plutôt imposante, pouvant toucher tout ce qui se trouve dans un rayon de 10m autour du lieu d’impact. A ce jour Lize en possède 5.

image-ifomembre

Munition

image-ifomembre

Pour l’instant Lize possède un petit stock de munition qu’elle aura emporté.

- Browning M1910 : Actuellement Lize a 5 chargeurs sur elle, ce qui lui fait en tout 30 balles utilisables en comptant le chargeur déjà intégré dans l’arme.

- Mosin-Nagant : Pour ce qui est de ce fusil Lize possède un total de 5 packs contenant donc 6 balles chacun ce qui lui fait un total de 35 balles en comptant le pack déjà présent dans l’arme.

- Mousqueton 1931 : Aucune munition pour l’instant.

Accessoires

- Carte : Lize possède sur elle une carte entière de son monde, plutôt grande mais restant à une échelle raisonnable. Quelques inscriptions sont annotées mais dans l’ensemble elle semble plutôt bien conservée, sans doute a-t-elle une utilité pour la jeune femme. La carte est d’ailleurs accompagnée d’une boussole, qui n’aura cependant aucune efficacité dans le monde de Bestalia car non réglée pour.

image-ifomembre

- Livre : Dans son sac Lize a emporté un livre semblant banal et très ancien au vu de sa couverture mais renfermant pourtant une certaine dose de savoir. Ecrit dans une langue tout aussi ancestrale que son support, il semble difficile de le traduire pour ceux n’ayant pas reçu un certain savoir, mais visiblement quelqu’un s’est décidé à s’y essayer.

- Carnets : Lize avait également pris le soin d’emporter deux carnets avec elle. Le premier est plutôt bien conservé, un petit stylo y étant accroché directement, facilitant la prise de note, rien de bien spécial pour celui-ci. Pour le deuxième en revanche une pile de feuille est coincée à l’intérieur dans la cordelette permettant de fermer le carnet, semblant plus sale et en moins bon état. Là encore sans doute feront-ils preuve d’utilité au fil du temps.

- Gants : Sans doute l’objet le plus important et le plus précieux, non pas en terme sentimental mais bien en praticité. En effet sans ces gants Lize ne peut pas pratiquer ses capacités incendiaires, ou plutôt ces bouts de tissu lui permettent de le faire bien plus facilement et rapidement que de manière traditionnelle. A noter qu’ils ont une résistance plutôt importante aux flammes, et qu’il est donc rare de les détruire par ce biais, mais sinon sa solidité reste standard pour le reste.

image-ifomembre

- Vêtements : Les vêtements que possède Lize actuellement sont des vêtements militaires classiques, sans protection, simplement prévu pour permettre des mouvements amples et faciles, avec tout de même des bottes assez robustes. La chose la plus intéressante est cependant là également la présence d’une résistance au feu, moins importante que sur les gants mais notable tout de même, mettant plus de temps qu’un tissu classique à brûler. Elle a également emporté dans son sac quelques vêtements de rechange.

- Sacoches : Lize possède plusieurs sacoches différentes. La première accrochée à sa ceinture et assez petite renferme un petit stock de craie blanche, tout simplement. La deuxième située au même niveau possède quant à elle un petit stock de balle usagée, ainsi que des bouts de ferraille en tout genre comme des clous, des éclats, n’importe quoi de métallique. Dans un autre petit sac plutôt bien hermétique on trouve un petit tas de poudre à canon. Enfin, dans son sac cette fois on peut également trouver quelques bouts de tissus de tissu usagé, à peine utilisable pour faire office de torchon ainsi que des plaques de métal quelque peu rouillées.

• Compétences •

Physique

Les compétences physiques de Lize ne dépassent pas celles d’un humain classique au contraire, elle semble plutôt dans la norme. N’ayant ni une force particulière ou bien une vitesse notable, ce que l’on peut remarquer en revanche ce sont des réflexes plutôt bien entrainés voir même assez impressionnants par moment. Mais malgré tout, la jeune fille touche à quelques domaines.

❱ 140
Dieu du flood

- Corps à corps : Lize a apprit à se battre au corps à corps, que cela soit à main nue ou bien avec une arme blanche, ou encpre pour se défendre contre quelqu’un armé également. Avec sa petite taille elle en profite généralement pour se faufiler ou bien faire trébucher ses adversaires, mais ce n’est pas toujours évident.

- Arme blanche : Si les lames courtes comme les couteaux de combat font parti des enseignements basiques de corps à corps, Lize a également apprit le maniement de l’arme blanche plus longue, en particulier la rapière. En effet c’est à vrai dire la seule lame dont on lui a enseigné les bases, pouvant s’en servir de manière correcte mais sans plus de compétences, un niveau intermédiaire.

- Tir : Sans doute l’un des rares domaines demandant une agilité de ses mains, voir de son corps entier, où elle se trouve être plutôt douée, sans être pour autant un œil de faucon non plus. Lize peut aussi bien tirer à bout portant qu’à longue distance, même si bien sûr elle possède ses limites. Ses tirs ne tombent pas toujours dans le mille mais il faut reconnaître qu’elle fait souvent mouche, d’ailleurs le tir à deux mains est quelque chose qui lui est possible, bien que moins précis qu’à une seule main.

- Survie : Comme tout soldat de sa garnison Lize a apprit comment survivre en extérieur sans forcément de grande ressource sur elle, sachant pister, faire un feu, créer un abri, ce genre de chose. Ce n’est pas son domaine d’excellence mais quelques bases ne font jamais de mal.

- Premiers soins : Lize est capable de prodiguer les premiers soins comme un certains nombres de soldat, histoire de ne pas compter que sur les unités médicales. Ses connaissances sont très rudimentaires, et manque cruellement d’expérience pratique dans la durée, mais peuvent parfois être utile à elle-même ou bien d’autres dans les cas d’urgence.

Alchimie

Sans doute la seule chose où l’on peut lui trouver un certain talent. Même sans être doté de naissance du don nécessaire pour la pratiquer, Lize a finalement réussi à trouver le moyen de pratiquer l’alchimie, bien que pour l’instant on ne peut pas lui donner le niveau d’expert, sans être non plus celui d’un apprenti. Trois branches de ce domaine ont été particulièrement développé, l’alchimie incendiaire, la réparation et la création d’armements. Mais avant cela il faut s’intéresser à ce qu’est l’alchimie dans le monde de Lize.

L’alchimie de ce monde repose sur un principe simple, existant également en chimie dans un sens. Tout ce que voudra créer un alchimiste devra provenir d’une chose équivalente en masse et valeur. Rien ne peut être créé à partir du vide, il faut forcément quelque chose en échange. Cela nécessite notamment des connaissances en composition et structure chimique, ainsi qu’un brin d’imagination et de visualisation. Pour pratiquer cette discipline l’utilisateur doit obligatoirement tracer un cercle appelé cercle de transmutation sur une surface solide dans lequel se fera la transformation. Si un alchimiste tente de créer quelque chose sans en avoir l’équivalence, un effet négatif en ressortira alors pour rétablir l’équilibre perdu.

Feu

L’alchimie de feu de Lize est quelque peu particulière. En effet, elle ne créée pas directement de flammes, ou plutôt elle n’en est pour l’instant pas réellement capable. Le terme qui pourrait le mieux décrire ce qu’elle peut donc produire, si ce ne sont pas des flammes, est « explosion ». En effet, après un bruit cinglant comme un claquement de doigt ou de langue, la jeune femme est capable de déclencher une explosion de flammes, pouvant d’ailleurs en contrôler la puissance, amenant une petite ou grande déflagration selon le but recherché.

A noter :

- Lize n’a pas de restriction en termes de nombre d’explosion par jour, en revanche il est évident qu’en enchainant les grosses déflagrations elle met son énergie à rude épreuve passer un certain stade, elle évite donc généralement d’en abuser.
- N’étant pas née alchimiste, Lize doit parfois faire quelques échanges pour pouvoir utiliser son alchimie. Ici l’échange équivalent à ces explosions est que chacune d’entre elle doit la toucher, allant du simple échauffement de la peau ou des vêtements jusqu’à la brûlure plus ou moins profonde, cela dépend de la distance de l’explosion par rapport à sa position et de son intensité.
- Le bruit claquant est obligatoire pour déclencher l’explosion, sans ça rien ne pourra se produire.

Actualiser

Tu dois te connecter pour commenter !

Club News

L’anime Isekai Maou to Shoukan Shoujo Dorei Majutsu Saison 2, annoncé

Kaori1806 36 💬

Le dernier film Fate/stay night : Heaven's Feel de nouveau

Neosenku 13 💬

COVID-19: Yahari S3, No fun life, Kaguya-sama repoussée

Newser 33 💬

Kaguya-sama : Love is war ? Saison 2

MrSoGravity 7 💬

Sword Art Online Alicization - War of Underworld

MrSoGravity 15 💬

Une cinquième saison pour My Hero Academia

Tatsuya-kun 12 💬

Tokyo Mew Mew, nouvel anime annoncé

Xburner-sama 17 💬

Bofuri, Saison 2 annoncée !

Sanorel 36 💬

Tensei Shitara Slime Datta Ken S2, en Promotion Vidéo

Tomlora 16 💬

Burn The Witch Adaptation Anime

Squozz 9 💬

Bleach Thousand-Year Blood War annoncé

Squozz 34 💬

Bungou to Alchemist: Shinpan no Haguruma date de sortie + PV.

Squozz 3 💬

Tower of God staff/ trailer

Squozz 14 💬

Sol Levante date de sortie.

Squozz 6 💬

BanG Dream! Film Live 2nd Stage

Squozz 2 💬

Date a live IV annoncé

Squozz 26 💬

Le LN 86: Eighty Six adapté en anime

Newser 12 💬

Re:Zero S2 - Reportée à cet été

Newser 60 💬

Honzuki no Gekokujou S2, en Promotion Vidéo

Newser 9 💬

L’anime Kakushigoto, en Promotion Vidéo

Newser 16 💬

L’anime LISTENERS, en Promotion Vidéo

Newser 9 💬

Bande-annonce pour l'anime Rent-A-Girlfriend Un anime prometteur !

Katana 18 💬

Une IA crée un manga signé Osamu Tezuka (Astro Boy)

TheAnimeOtaku 37 💬

Report de l’anime Maou Gakuin no Futekigousha

Alexor 18 💬

Le Webtoon The God of High School adapté en anime

Newser 22 💬

Le film animation Magical Doremi, en Teaser Vidéo

Xburner-sama 6 💬

Le roman Kamitachi ni Hirowareta Otoko adapté en anime

Newser 17 💬

Mo Dao Zu Shi ! 12 épisode annoncés pour la saison 3

Newser 8 💬

Yahari (SNAFU) Saison 3, en Promotion Vidéo

Newser 23 💬

Slime isekai saison 2 s'offre un teaser badass

Newser 21 💬
plus d'actualité
Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 70250valacri
  • 48926Fenrir
  • 44200ShiryuTetsu
  • 42040Anime
  • 26865nicksam274
  • 26852hickoman
  • 19602darking42
  • 16971KistuKai
  • 16689Xemn
  • 16327seriesTV