Connexion

Turniel [Validé] 54 💬

par

dans Rôle Player

Les persos validés, ça m'aidera autant moi que vous alors mettez-les s'il vous plaît
Points: 0
❱ 1
Ancêtre-flooder

Nom: Leroy
Prénom: Jade
Âge: 26 ans
Race: Humain
Métier: Aventurière
Croyant: Non
Statut: Noble
Lieu de naissance: Elix

Don: Doppelganger
Ce don lui permet de modifier son corps comme elle le souhaite. Changer son poing en un métal, transformer son bras en lame, créer une perceuse avec une de ses mains, utiliser ses deux bras pour faire un bouclier, augmenter sa force, changer ses bras en ceux d'ours, changer un de ses bras en fusils de précision, prendre l'apparence de quelqu'un ou d'un animal, devenir plus petit ? Tout cela est possible. D'ailleurs, elle peut se changer totalement en un objet, cependant... Cela revient à mourir. De plus, grâce à ce pouvoir, elle peut garder sa santé et son corps au top de sa forme pendant très longtemps, avoir une gueule de 20 ans à 40 ans, pas très dur, mais bon, elle ne dépasse pas la limite de vieillesse d'un humain normal. D'ailleurs, pour pouvoir modifier son corps en un objet technologique, elle est pas obligé de savoir et comprendre les pièces, mais elle doit savoir comment l'objet est construit, sinon capout. D'ailleurs, si son bras est une lame et qu'elle se fait détruire, elle perd pas son bras, cela reviens juste à annuler sa transfo. Cependant, même si ce pouvoir semble bien, il possède des conditions. Comme par exemple, ne pas pouvoir modifier son corps en des choses plus lourdes qu'elle. Donc la lame ne peut pas dépasser une certaine lourdeur et pareil pour la copie d'un corps, elle ne pourra pas prendre l'apparence de quelqu'un étant plus lourd ou d'un animal plus lourd qu'elle. Et... Il consomme beaucoup d'énergie. Donc en gros, il faut bouffer beaucoup de calories pour le faire marcher. Une fois plus assez de calories, bah... Le pouvoir marche plus.

Histoire:
Jade naquit à Elix, terre de ceux voulant penser ce que l'on veut envie de dire. Et avec une grande chance dans une famille noble... Du moins, cette chance, elle la considérait comme une chance uniquement durant une partie de son enfance. Mais bon, on passera aux raisons plus tard, commençons par le début.

Comme dit, Jade naquit à Elix dans une famille noble. Famille assez... Oui, bon, d'accord un peu beaucoup aisée. Pour quelle raison ? Simple, en plus de la maison un peu trop grande pour une famille de trois personnes, bah, il y avait tout le personnel aussi. Effectivement, les trucs qu'on peut appeler gardes, servantes, bref, la totale envie de dire. Alors Jade n'avait pas vraiment grand-chose à envier aux autres, surtout qu'elle était un peu beaucoup chouchoutée par ses parents. Ce qui fit que durant une partie de son enfance, avoir ce qu'elle voulait, c'était pas vraiment compliqué, il suffisait qu'elle demande pour avoir. Le seul truc qu'elle devait faire en échange, c'était d'avoir de bonnes notes lorsqu'elles avaient cours, ce qui n'était pas vachement dur, vu à quel point elle était studieuse. Donc oui, pour résumer un peu sa situation en un mot, le mot «princesse» conviendrait assez bien, on ne va pas se mentir.

Le seul petit bémol est que l'apparition de son pouvoir apparu assez tôt. Effectivement, sa première manifestation eut lieu lorsqu'elle avait 4 ans. On pourrait limite dire que c'était une chance, cela avait au moins permis de savoir quel type de don elle avait et de commencer à l'entraîner pour qu'elle puisse l'entraîner, ce qui ne fut pas difficile. Et de cette manière, les accidents furent éviter. Après tout, avoir une enfant qui peut changer pratiquement son corps à volonté peut être dangereux si cela n'est pas maîtrisé. Cependant, ses parents n'aimaient pas vraiment qu'elle l'utilise, le trouvant un peu inutile, après tout, à quoi cela pourrait bien lui servir plus tard pouvoir changer son bras en armes ? Prendre l'apparence de quelqu'un d'autre ?

❱ 2
Ancêtre-flooder

Cependant, cela dura uniquement 8 ans. Non, elle ne perdit pas ses parents et ne se retrouva pas à la rue après cela. C'est uniquement pour dire qu'à partir de cet âge qu'elle commença sérieusement à changer. Si jusqu'à maintenant elle s'était montrée calme et démontrait une aura qui rappelait facilement celle d'une famille noble, c'est qu'à partir de 8 ans... Cela commençait tranquillement pas vite à disparaître. Elle commençait un peu à devenir dissidente. Par exemple, le pouvoir qu'elle avait appris à maîtriser sans l'utiliser pour faire plaisir à ceux-ci, bah, elle commença à l'utiliser pour s'amuser avec ses nouveaux amis, qui contrairement à ce que ses parents auraient probablement voulu, n'étaient pas de classe noble, mais bien du peuple normal. Comment elle l'utilisait ? Simple, pour simplement s'amuser à faire des blagues en prenant l'apparence de ceux qu'elle pouvait, etc. Par la suite, son comportement «noble» avait aussi commencé à disparaître. Au lieu d'agir comme sa mère lui avait appris, avec élégance, bah, celle-ci commençait à agir de manière beaucoup plus normale, tout comme avec les vêtements qu'elle portait, des trucs chics ? Pour quoi faire ? Surtout qu'elle faisait beaucoup plus d'activités physiques dehors avec ses amis comme faire la course ou truc dans le genre, sans oublier qu'ils seraient beaucoup plus encombrant qu'autre chose. Raison pour laquelle elle commença d'ailleurs à s'habiller de façon totalement normale, même de manière sportive plutôt.

Mais bon, ses parents ont bien tenté de l'empêcher de devenir comme ça, mais se fut en vain. La volonté de Jade à vouloir commencer à vivre comme elle le souhaite avait déjà pris trop d'ampleur, tenter d'arrêter l'ouragan émotionnel qu'elle était devenue un peu trop dur, alors ils n'eurent pas trop le choix d'accepter ce que leur fille était en train de devenir. D'ailleurs, elle commença aussi à demander de moins en moins de choses, ne voulant pas vraiment profiter de son statut de «noble». Oui, elle trouvait que celui-ci faisait un peu tâche. Après tout, noble ou autres, qu'est-ce qui change ? Simplement l'argent disponible dans une famille. Exactement ce qu'elle n'aimait pas, si elle voulait quelque chose, elle voulait travailler pour pouvoir se permettre d'avoir l'objet en question. Bon, évidemment, à l'âge de 8/9 ans, tu ne peux pas vraiment travailler pour gagner de l'argent par une compagnie, alors... Faire certaines tâches dans la maison lui rapportait de l'argent. Oui, c'était aussi une idée de Jade avec ses parents, histoire d'apprendre à travailler et faire des choses manuelles, ne pas laisser uniquement les autres les faire à sa place.

En gros, pour résumer son enfance à partir de 8 ans, elle commençait à se séparer de sa «noblesse» et tout ce qui s'y rapprochait, vie facile, vêtements chics, tout ça, à la poubelle. Bonjour commencer à devenir responsable et travailler dans la maison pour pouvoir avoir ce qu'elle voulait, utiliser son pouvoir pour jouer avec ses amis et faire des blagues ou autres avec. Ainsi que ses parents qui avaient perdu le contrôle, gérer la boule à énergie que celle-ci était devenue était un peu trop compliqués pour eux. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on lui refila une servante de son âge, histoire qu'elles puissent s'amuser ensemble, après tout, il fallait bien quelqu'un pour pouvoir suivre la nouvelle cadence de Jade, mais aussi quelqu'un capable de la surveiller et faire des rapports à ses parents. Dit comme ça, c'est assez étrange, avoir quelqu'un qui te surveille sans que tu le saches et que cette personne soit de ton âge. Cependant, tout ne c'était pas passé comme prévu. Jade considérait tout le monde sur un pied d'égalité, alors disons que servante ou pas, cette nouvelle personne était maintenant considérée comme une amie. Alors jouer dehors avec elle et ses autres amis tous ensemble, ce n'était pas rare que ce genre de situation arrive.

❱ 3
Ancêtre-flooder

Cette vie fut menée jusqu'à ses 12 ans. La seule chose qui avait changé, c'était qu'une de ses amies était partie de la ville pour aller ailleurs avec ses parents, son père voulant tenter quelque chose ailleurs, alors elle n'avait pas eu le choix de le suivre. Et Jade avait perdu contact avec elle durant toutes ces années. C'est pour cette raison qu'elle fut surprise d'apprendre qu'elle avait reçu une lettre de sa part. Et comme toute personne qui reçoit une lettre, elle fit ce qui était logique, c'est-à-dire, l'ouvrir et lire son contenu. Le contenu était tout simple, il commençait par les bases d'une conversation et c'est surtout la suite qui avait intéressé Jade. C'était simplement pour dire que son père avait réussi à poser son truc, pour pouvoir organiser de petits tournois de combats amicaux, ce qui ressemble à des compétitions de karaté ou judos par exemple. Et que si celle-ci voulait venir faire un tour un jour pour voir à quoi cela ressemble ou uniquement pour faire un tour et les voir, qu'elle serait accueillie les bras ouverts, avec l'accord de ses parents. Et c'est ainsi que commença son voyage d'ailleurs. Il ne fut pas facile de faire en sorte que ses parents acceptent qu'elle parte de la maison pour voir une amie durant une durée indéterminée. Cependant, elle arriva à négocier, en disant qu'elle reviendrait dans 6 mois maximum et que quelqu'un l'accompagnerait, afin de la surveiller. Et ce fut par chance l'une des personnes avec qui elle s'entendait bien quand elle était petite, alors elle n'avait pas à avoir peur ! Et puis commença le voyage avec Max, son surveillant.

Quelques jours après le début de celui-ci.

Max: Tu as bien changé depuis le temps quand on y pense

Jade: Et comment! Hors de question que je continue à rester celle que j'étais à l'époque!

Max: Et pour quelle raison ? Si ce n'est pas indiscret

Jade: Je n'aime pas mon titre de noble, si certains trouveraient que c'est une chance, moi pas. La seule chose qui nous rends différents et l'argent que nous avons dans les poches et... Comment dire, voir que certains doivent travailler fort pour obtenir quelque chose et nous avoir aucun soucis, j'aime pas trop. Et puis, je préfère largement travailler pour pouvoir obtenir ce que je veux maintenant que l'avoir sans aucuns soucis.

Max: Je vois, après tout, on voit très bien que vous semblez vouloir ressembler à une personne normale et pas une personne noble. Choix que je respect totalement.

Jade: Et tant mieux !

Et après plusieurs jours de voyage, ils arrivèrent à destination. Les retrouvailles avec son amie Émie furent assez... Marrante. Après cela, Max commença à se faire petit, après tout, son devoir était simplement de la surveiller, pas de rester h24 avec elle. Émie montra d'ailleurs ce que son père avait fait, comme qu'elle était arrivée pile à temps pour pouvoir voir une finale, dans ce petit village et... Elles partirent simplement observer. Et étrangement... Jade tomba amoureuse de ce qu'elle avait vu, tenter de mettre son adversaire au sol et gagner... Rien, mais avoir la satisfaction de pouvoir dire que tous les entraînements fait jusqu'à maintenant avaient porté ses fruits, cela avait comme que dirait séduit Jade. Sachant qu'elle était du style à aimer apprendre des trucs, pouvoir voir un sport de combat de ce type et avoir la possibilité de tenter cela l'avait gagné. Hors de question qu'elle rate sa chance de tenter les entraînements et autres pour pouvoir tenter un jour de participer.

Commença alors de petits entraînements, du style course ou simplement frapper contre un rondin de bois. Les trucs fastoches quoi, on fait pas commencer un débutant par les trucs over pété. Cependant, comme que Jade avait déjà une bonne condition physique, elle passa rapidement à la vitesse supérieur, avec des trucs... Qu'elle comprenait pas trop.

image-ifomembre

Jade: Dit, en vrai, ça sert à quoi ça?

Émie: Chut et fait l'exercice

Jade: Oui, mais

Émie: Chut chut, continue et on passera pas à la suite

❱ 4
Ancêtre-flooder

Le temps passa, Jade apprit certains trucs pour pouvoir combattre et ainsi de suite, jusqu'à pouvoir participer à une catégorie de son âge, c'est-à-dire, 13 ans. Oui, elle n'était au final pas retourné chez elle. Bref, elle passa proche de gagner le tournoi. Le temps passa aussi et certains problèmes presque jamais produits, comme les guerres ou autres commençaient à apparaître. Suite à cela, Jade voulait mettre son pouvoir à profit et commença à étudier plein de choses, grâce à des connaissances ou autres. Raison pour laquelle maintenant elle sait transformer un de ses bras en sniper, en lame ou en perceuse. Oui, elle avait aussi bien commencé à voyager, afin d'aider certaines personnes et tenter de découvrir le plus de choses possible sur ce monde. Tout en utilisant ce qu'elle avait appris chez Émie pour éviter de trop utiliser son pouvoir.

Équipement:
-Sac magique... J'rigole, juste un grand sac.
-Pistolet de 9 balles
-Ses vêtements et ceux de rechanges
-Des munitions pour son pistolet et des munitions de sniper aussi.
-Un collier appartenant spécialement à sa famille

Apparence:
image-ifomembre

Collier:
image-ifomembre

Autre:
-Ambidextre
-Adore les trucs sucrés
-Peut manger pour 5 personnes
-1m66 pour 64 kg... Oui, ce n'est pas 64 kg de gras.
-D'ailleurs, depuis pratiquement la naissance, Jade possède de puissantes jambes, ce qui rend ses coups de pieds assez puissants et lui offre une vitesse de base assez rapide,

❱ 5
Ancêtre

Nom : Illusoire

Prénom : Jey

Âge : 20

Race : Créature des Abysses.
Voyez-vous le peuple de Nagi No Asukara ?
Si non, c'est une race qui a la capacité de vivre dans le monde aquatique et le monde terrien. Qu'une simple sirène en soit, sauf qu'il est né dans les profondeurs des Abysses du monde. Les particularités de cette race est de représenter l'Humain même si les fonctions corporelles, les organes, les muscles sont différents. Ils ont moins d'organes et plus de muscles afin de pouvoir vivre tranquillement dans leur habitat.

Métier : Étudiant en Biologie.

Histoire : Une enfance paisible. Rien de bien important. Il vécut à ses débuts dans les environs d'Atland. Lorsqu'il atteint l'âge de l'école primaire, il fut contraint d'habiter d'Atland afin de pouvoir suivre des cours dans un processus normal. Son début était compliqué, il n'avait pas de grandes choses qu'il avait appliqué. En effet, plutôt dans sa vie, il était bien plus occupé à percer les profondeurs et dénicher ce qui pouvait bien se trouver. La faune et la flore était sa passion dans les souterrains de cette nation, de cette "mère". Cette "Mère", il n'y croyait pas trop. Il croyait en Mer mais pas en Mère, il se disait à chaque fois lorsqu'il alla dans sa maison ou bien qu'il regardait d'un œil enfantin sa ville "Pourquoi ?". Cette unique question source d'autres questions était celle qui résonnait le plus dans la tête de Jey. Cette école que le garçon convoitait, avait un CDI ainsi, il en profitait pour consulter les récits religieux plus la science qui se trouvait à côté. Pour lui, il semblait y avoir des erreurs entre les livres scientifiques et bibliques, il ne comprit pas pourquoi l'un réfutait des actes réelles de l'autre. Était-ce un livre célèbre ? Il en demanda la question à la documentaliste qui lui dit "C'est une œuvre ancienne, il se peut qu'il y ait des erreurs, on l'eut retrouver sous des décombres". Mais cela ne voulait-il pas dire que cela peut-être faux et que cela soit rédigé par un fanatique qui a un peu poussé plus loin afin de critiquer ou en train de fantasmer ?
Strictement aucune idée, les questions ne pouvaient pas se poser, ce récit daté de mille et une années. Ainsi, je m'étais complètement désintéressé par la religion et était plutôt dévoué pour les faits, les constats, les choses qui ont été présentes et non pas des mythes.
J'y ai dévoré tant de livres dans cette bibliothèque que lors de mon ascension vers le collège, j'étais un peu triste de devoir la quitter. Une fois au collège, je me suis dégagé dans les matières scientifiques et j'ai eu des notes assez exécrables pour la religion. Certains professeurs me regardaient de haut, et cela se répercuta sur des élèves. J'étais mis à l'écart, mais certains dans la même situation que moi, même si peu nombreux, décidèrent de se réunir et former le groupe "S" du collège. On était bien dans notre groupe de potes, on discutait de tout genre d'affaire et on apprenait plus sur des choses qui nous étaient inconnus. On débattait aussi quand on était pas d'accord sur un point. Cela a continué jusqu'à la fin du lycée. On était les boss FINAUX du lycée dans les matières scientifiques, les notes les plus hautes, une conscience logique des choses et ainsi une philosophie à son paroxysme.
Une nouvelle heure tomba, et ce fut le moment de l'orientation future. Mes collègues voulaient partir dans les mathématiques et la Chimie, mais j'étais plutôt intéressé par la faune et la flore de quelconque habitat. On me dit "Tu sais que tu ne pourras jamais sans quelconque objet arrivé à vivre dans cette eau", j'ai ri sur le coup.
Depuis que j'étais au collège, je profitais de quelques minutes pour sortir de cette bulle d'oxygène afin de profiter de l'eau glaciale qui nous entourait.
Ainsi, je fus promu en tant qu'étudiant en Biologie, peu de monde y était, c'était assez reculé bizarrement. J'en ai profité pour y faire des excursions un peu partout afin de classifier et d'augmenter mon vocabulaire, même si j'ai dû reprendre le latin pour pouvoir connaître les noms d’antan.

❱ 6
Ancêtre

Lieu de naissance : Dans les environs d'Atland.

Statut : Certainement pas.

Croyant : Non.

Don : Le Forgeron mythologique.
Ce pouvoir se traduit par un grand chef d'oeuvre. Ses mains sur cette toile qu'est l'outil tapant sur le substitut permet à Jey de fantasmer les admirateurs de technologie. Que cela veut-il dire ? La métallurgie, la façonnerie etc... C'est quelque chose qu'il a dans les veines. Comment s'en sert-il ? Au travers de but scientifiques, comme l'analyse de l'environnement, les expériences et tout ce qui s'en suit. Tout ce qu'il a à faire, c'est d'avoir un plan dans sa tête, un outil apte à son matériau de confection et un peu de jugeote. Il crée tous les rêves, toutes les passions et met la barre plus haute, chaque jour.
Le rêve n'est plus un souhait mais une envie. Et celui-ci traduit cette envie grâce à ses doigts de fée, rien de plus.
Plus son temps de confection de l'objet est long, plus la qualité augmentera.

équipement : /

Apparence : image-ifomembre

Autre : Il aime particulièrement les températures froides.

❱ 7
Dieu du flood

Nom : Myrtel (Ce nom était celui de son mari)

Prénom : Éliane (surnommée Lia)

Âge : 112 ans (nombre d’année depuis qu’elle a acquéri une âme)

Race : Sylphide

Métier : Vagabonde pour distraire les gens.

Histoire : Éliane, étant une sylphide était tout d’abord immortelle puisqu’elle n’avait pas d’âme. Mais un jour où elle s’était rendue dans la citée d’Atland, elle rencontra un homme dont elle tomba éperdument amoureuse. Il était un hybride entre humain et elfe et celui-ci eut aussi un coup de foudre pour la belle sylphide. Après quelques longs mois de fréquentation, ils décidèrent de se marier. Le mariage engendrait pour Éliane la perte de son immortalité en acquérant une âme et l’homme devait jurer de renoncer à jamais aux charmes d’autres femmes.

C’est en vivant aux côtés de cet homme qu’Éliane en apprit plus sur les croyances des hommes ici-bas dans ce monde et commença à croire en “Mère”, ce qui pouvait sembler ironique pour un ancien être immortel comme elle. Mais comme ces croyances gardaient toujours une part de mystère et d’incertitude, cela les rendait attrayantes et la sylphide avait envie d’y croire. Le fait d’en apprendre plus sur toutes ces coutumes lui permettait également de mieux s’intégrer pour cette nouvelle vie.

Éliane passa des années de bonheur avec cet homme mais un jour, il développa une maladie que personne ne connaissait et qui ne put être soignée. Celle-ci le rongea des mois durant avant de le mener à la mort ce qui causa un chagrin incommensurable chez Éliane.

Ce fut une période très difficile pour la sylphide. Sa douleur était telle qu’elle ne mangeait et ne dormait plus. Elle se posait tout un tas de question et en vint à remettre en cause l’existence de “Mère”. Si elle existait vraiment, pourquoi aurait-elle amener une maladie si grave sur un être si bon ? Il ne faisait que le bien et partageait le bonheur passé d’Éliane. C’était une vie à laquelle personne ne pouvait faire de reproches...

La sylphide mit plusieurs années à réellement s’en remettre mais les conseils de quelques proches l’aidèrent à recommencer sa vie. Ses proches étaient d’anciens amis de son ancienne vie, deux sylphides et trois elfes. Pour l’aider à prendre son départ, les deux sylphides promirent de veiller sur elle et les trois elfes lui offrirent deux de leurs dagues et un arc pour se défendre si jamais des êtres malveillant lui veulent un jour du mal. Éliane partit alors d’Atland pour s’éloigner de ses mauvais souvenirs.

La jeune sylphide décida de parcourir les terres et de faire de petites animations pour les enfants en dansant ou en faisant quelques petits tours de magie grâce à son don. Elle proposait même parfois ses services pour faire de la plongée sous-marine à basse profondeur grâce à son pouvoir qui lui permet de créer une bulle d’air autour de la tête des personnes voulant nager un moment et respirer sous l’eau. C’était même devenu une attraction phare que de faire de la plongée grâce à ses services.

Depuis son départ d’Atland, Éliane n’y remit plus jamais les pieds et vagabondait donc à travers les villes afin de distraire toutes sortes de personnes. Jusqu’à quand continuerait-elle ? Personne ne le savait. Tout ce qu’elle voulait, était d’être capable de donner le sourire aux gens.

❱ 8
Dieu du flood

Lieu de naissance : Erald mais on peut considérer Atland comme sa renaissance.

Statut : Roturière

Croyant : Chez elle, la question de sa croyance reste compliquée. Disons qu’elle pense que “Mère” existe grâce à la foi des humains.

Force/Don/Pouvoir : Contrôl de l’air.

- Brise/Bourrasque/Tempête : Créer un vent plus ou moins puissant suivant le nom utilisé

- Spirare : Créer une bulle d’air autour de quelqu’un pour lui permettre de respirer dans un endroit où c’est impossible pour la personne en question.

- Vacuus : À l’inverse, retire tout l’air à l’intérieur de n’importe quel objet creux ou bulle de vide qu’elle créé directement.

- Volare : Lui permet de voler sur de courtes distances par propulsion d’air, souvent pour prolonger un saut ou se donner plus de vitesse.

Équipement : Malgré le fait qu’Éliane ne soit pas hostile, certains hommes trop insistants le deviennent avec elle. C’est pourquoi elle garde toujours deux dagues elfiques sur elle qu’elle tient d’une de ses connaissances de son ancienne vie tout comme un arc, elfique aussi.
De plus, comme Éliane porte souvent des vêtements assez fins, ses amis lui ont donné quelques pièces en cuir si jamais certaines tâches nécessitaient d'être un peu mieux protégée. Elle a donc un plastron, deux protèges bras qui vont de ses poignets aux coudes et deux protègent jambes pour protéger ses cuisses.

image-ifomembre

image-ifomembre

Apparence :

image-ifomembre

Autre : Éliane n’aime pas vraiment la grossièreté mais reste malgré tout sympathique avec quasiment tout le monde.

❱ 9
Ancêtre-flooder

Nom : Hakaze

Prénom : Cassidy

Âge : 237 ans

Race : Humaine / Sombre

Métier : Au vus de son âge et surtout de sa soif d’apprendre elle à une petite expertise dans à peut près tout les domaines (Cuisine, herboriste, forgeronne etc …) mais elle excel dans l’alchimie et la médecine.

Lieu de naissance : Une bourgade près de Voiys assez près pour que la famille Elijah sois en contacte avec de grand scientifique.

Histoire :

L’histoire de Cassidy est longue et éprouvante mais commence comme pour tout humain dans le ventre de sa mère … Enfin c’est ce que j’aurais aimé vous dire. Les circonstances de la naissance de Cassidy furent horribles, en effet Cassidy naquit dans les entrailles fumantes de sa mère, un spectacle macabre de chair, de sang et d’os. Les sage femmes présente furent traumatisé à vie elle qui croyait qu’une naissance était plaine d’espoir et de vie, elles y on vus tout l’inverse à la naissance de Cassidy.

Le père de Cassidy ne voulant pas abandonné sa fille se dit que ce n’était qu’un malheureux accident, cependant durant son enfance Cassidy attira l’attention du voisinage. En effet au début des petits incidents arrivaient à proximité d’elle. Les enfants des environs apprirent au fur et à mesure de se méfier de Cassidy. Les choses brûlais sans explication autour d’elle les gens, tombais malade, les fenêtres se brisaient …

Mais le père de Cassidy ignora tout cela et continua d’aimé sa fille malgré les malheurs qu’il lui arrivait à lui aussi, car il n’était pas immunisé à tout cela. Le père de Cassidy commença même à reprendre d’anciens contactes dans Voiys. Expliquant la situation à ses anciens amis ils vinrent observer les phénomènes qui survenaient autour de Cassidy.

Ils restaient perplexes mais surtout fasciné par ces événements inexpliqués. Ils posèrent des questions à Cassidy, l’auscultais mais rien n’y faisait toujours un mystère. En revanche Cassidy elle appréciait beaucoup parler avec ces hommes et ces femmes de sciences. Dés ces 10 ans elle parlait tout à fait normalement avec des scientifiques de haut rang et les surprenait même dés fois par ces remarque pertinentes. Cependant le mal qui était en elle était toujours présent.

Les années passèrent et le jour de ces 16 ans son père mourut des suites d’une maladie qu’il portait depuis quelque année. Ceci attrista Cassidy au plus au point mais le plus important pour elle c’était sa responsabilité dans sa mort. Cassidy connaissait les efforts qu’avais fait son père pour la guérir (mages, scientifique, alchimiste, envoûteur tout y était passé etc ...).

Cassidy pris alors la décision de s’isoler et de chercher dans tout Turniel des informations sur le mal qu’elle porte mais surtout sur le plus de savoir possible. Elle explora le monde de fond en comble pour cela. L’année de ses 23 ans elle errait dans une bibliothèque de Cercei. Son corps était rachitique, des formes cadavériques, des blessures sur tout le corps. Cassidy avait été très bien accueillis à Cercei malgré la réputation qui la suivait. On l’appelait par endroit « le démon » ou encore « la calamité ». Elle dut tout de même en permanence accompagner par un mage par méfiance dissimulé par une bienveillance mal placer.

Cassidy découvrit donc en cette bibliothèque une race que les mortelles appelaient « Sombre » une race d’entité trans-dimensionnelle se nourrissant de « l’âme » de leurs porteurs. Cassidy en lisant le récit de ce livre compris surtout que les « Sombre » vivant en un hôte grâce à la souffrance autant psychologique que physique. Tout devenait limpide pour Cassidy. Mais un point interpella Cassidy Les « Sombre » sont en effet lié à ce monde par un simple nom. Cassidy souri alors en réalisant l’absurdité de sa vie …

A partir de la Cassidy avait une base pour commencer à expérimenté et peut être se « soigné ». Elle commença donc à essayer de communiquer avec le « Sombre » en elle. Beaucoup de fiascos et de blessures s’en suivirent. Mais un jour de l’année de ces 25 ans elle réussit et pus enfin voir et surtout parler avec cette entité atroce.

Le sombre ne ressemblais à rien de connus et encore moins de rassurant. Une créature atroce et informe. :

Cassidy : Je te vois enfin cauchemar de ma vie.

*le "Sombre" fut surpris de constater qu’elle le regardais et surtout lui parlais*
Hysteria : Tu est le premier mortel ET porteur à pouvoir parler à un "Sombre" sois en heureuse mortel. Et tu à devant toi Hysteria celui qui à été choisi pour se nourrir de ton âme mortel.
*Un sourire se dessina sur le visage meurtri et endolorie de Cassidy*

❱ 10
Ancêtre-flooder

Cassidy : Et bien ne perdons pas de temps « Hysteria ». Je sais ce que tu fais comment tu vie et surtout comment je peut t’apporté de la « nourriture » éternel.

*Hysteria fut surpris de l’assurance de Cassidy*
Hysteria : Et que peut m’apporter un mortel ? Hum que je ne puis déjà avoir ?

*Cassidy fière de l’intérêt qu’elle avait suscité chez cette entité supérieur le regarda droit dans ce qui devait être ces yeux*
Cassidy : Je te propose un pacte : Je deviens immortelle donc tu peux me tuer a volonté etc … Car d’après ce que j’ai lus plus la douleur et grande plus vous êtes satisfais … MAIS ! Tu dois cesser d’interagir physiquement avec ce qu’il y à autour de moi, y compris les gens. Donc plus de maladies, de morts, de catastrophes …
*Hysteria ne s’attendais pas du tout à autant d’assurance de la part d’un mortel*
Hysteria : Hum je suis intéressé … Mais … toi Quesque tu y gagne ? Pas que cela me soucis mais par pure curiosité

*Cassidy riait douloureusement*
Cassidy : Très simple. Je gagne la possibilité de TOUT savoir … Enfin le temps en tout cas. Et toi tu gagne un garde mangé infinis.

*Hysteria regarda Cassidy*
Hysteria : Mortelle je te donne une chance … Saisi la et … ne me déçois pas.


Cassidy repris donc sa traverser du monde cherchant des indice sur une chose en particulier maintenant. La pierre Philosophale. Un mythe qui pour Cassidy et ces compétences en alchimie ne serais pas si mythologique.


Elle réussit enfin dans l’année de ses 35 ans toute sa vie pour … Un éternel recommencement. Le choix était difficile car oui sa soif de connaissance était grande mais valais t’elle des millénaire ou plus de souffrance ? Hysteria ne lui laissa pas le temps de se posé cette question et consomma en prenant le contrôle de Cassidy le fruit de longue année de recherche et de sacrifice personnel. En effet en l’état actuel Cassidy était plus que déplorable. Une silhouette rachitique des yeux presque blanc des cheveux autrefois d’une couleurs pèche apaisante était maintenant gris.

Le corps de Cassidy fit alors un bond dans le passé. Elle était comme le jour de ses 20 ans. Hysteria ne perdis pas de temps la tête de Cassidy glissa lentement puis tomba au sol, suivit du reste de son corps. Quelques instants plus tard un éclaire rouge apparus la tête de Cassidy disparut pour faire place à une nouvelle sur ses épaules. La douleur qui s’en suivit était insoutenable.

Hysteria : PARFAIT ! Une mortelle qui répond au attentes d’un sombre ! J’ai tourmenté plus de Cassidy qu’il y à de mortel dans ce monde ! Mais pas un seul m’a proposer un telle marcher. Mortelle je respecterais mon pacte … Mais prépare toi à souffrir et me parler souvent … très souvent …

Cassidy depuis ce jour ou Hysteria l’avait fait mourir plus de 100 fois, commença son errance dans ce monde en quête de connaissance et de savoir. Mais au fur et a mesure que le temps passais une autre réputation la suivais. En effet Cassidy partout ou elle allait avait la fâcheuse tendance à mourir de façon atroce au yeux de tous, pour le plus grand plaisir de Hysteria et le plus grand malheur de Cassidy qui fut de nouveau épingler de titre les plus horrible les un que les autres. Même si la plupart du temps les gens disait juste d’elle qu’elle était un Zombie.


Statut : Aucun


Croyant : Oui (car elle sait que les dieux existes du moins elle en connaît l’existence mais les déteste au plus haut point cependant elle ne trouve pas stupide de les aduler ou autre elle ne les aimes juste pas)


Force/Don/Pouvoir :
Elle est simplement immortelle.
Son immortalité fonctionne de telle façon :
Quand elle meure son corps se recompose près de la partie la plus importante de son corps.
Quand elle revit son corps se recompose telle qu’il était le premier jour de ses 20 ans.
Hysteria provoque la mort de Cassidy quand cela lui chante autant dans les moments important comme dans son sommeil ou quand elle mange et de la façon la plus atroce qu’il sois ou la plus simple.
En revanche Cassidy est capable de faire a peut près toutes les potions et de soigner efficacement avec ses compétence de médecin.
Elle ne perçoit pas la magie et ne peut pas être affecter par celle-ci (en tout cas pas les effet bénéfiques)


Equipement :
Rien si ce n’est ses habits et un sac remplis de chose diverses utiles en médecine ou en alchimie.


Apparence :
Elle est de taille normale poids tout aussi normale des yeux rouge et des cheveux couleurs pèche.

image-ifomembre

❱ 11
Ancêtre-flooder

Hysteria est perçus seulement par les gens ayant une sensibilité à la magie et ressemble a une grande silhouette ténébreuse émettant des volutes sombres.


image-ifomembre




Caractère :
Cassidy est extrêmement curieuse mais froide avec les autres. Elle ne veut pas s’impliquer au vus de son immortalité. Elle est assez cynique. Mais elle n’est pas foncièrement méchante au contraire même elle essaye d’aider les gens du mieux qu’elle peut en tout impartialité elle soignera ennemis comme alliés. Pendant les combat elle n’aide personne (en combattant en tout cas) de toute la façon elle ne sait pas se battre.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Message perso :

Cassidy, ton combat est déjà bien grand, mais.. j'ai besoin qu'on m'aide aussi... entend moi..

*Cassidy se fut réveillé par un sentiment différent qu'être celui d'être constamment menacé, un sentiment de protection, cette voix, elle lui dirait peut-être quelque chose ? peut-être..*

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

❱ 12
Ancien

Nom : ?

Prénom : Eadmi

Âge : ?

Race : Squelette

Métier : Guerrier

Histoire :

Dans un cimetière au nord de Galt, se trouvait l'une des zones contenants des centaines, si ce n'est des milliers de cadavres, tous enterrés les uns à côtés des autres. Certains bougeaient, tandis que d'autre restait assis au sol. Parmi ceux qui était endormi, se trouvait un squelette pas plus frais que les autres sortant de la terre.

-Où suis je ? Se demanda-t-il. Quel est cet endroit ? Mais je suis où bordel, et pourquoi il fait si noir ?! J'vois rien. Hé ho, il y quelqu'un ? Je suis là ! Cria-t-il dans sa tête. Pourquoi je n'entend rien ? Se pourrait il que je sois sourd ? Non, je m'en rappellerai de toute façon. Au fait...j'suis qui ? Ok, calme toi...moi. Il m'arrive quoi sérieux, je suis mort ? Peut être, aucune idée. Je le prend plutôt bien d'ailleurs. Et comment je fais pour voir ?

Soudainement il entendit une sorte de voix dans sa tête qui disait [VISION]. L'instant d'après, il pouvait voir les choses autour de lui et lorsqu'il vit ses mains il eut envie crier. A la place de la chair se trouver des os.

C'EST QUOI CE BORDEL ! POURQUOI J'AI MES DOIGTS COMME CECI ?! Je suis vraiment mort ? Je suis un squelette ? Pourquoi moi, qu'ai je fait pour mériter ceci ?!

Alors qu'il souhaitait continuer à crier son désarroi, un bruit se fit entendre à côté de lui. Il se retourna et vit un squelette debout à côté de lui. Ce dernier dégaina son épée et commença à charger, lentement, notre protagoniste. Instinctivement il prit une épée et un bouclier, touts les deux rouillés, se trouvant à côté. Avec le bouclier, il para le coup et avec son épée trancha la colonne vertébrale.

Voyant la zone grouiller de mort-vivants en tout genre, le squelette décida de sortir du cimetière, tout en évitant ses congénères. Entre temps il trouva un bouclier rouillé, autant s'en servir. Une fois dehors, le tas d'os se retrouva dans une zone désertique. D'après le peu de souvenir qu'il ait, il supposait qu'il se trouvait pas loin de Galt. Peut être était ce là qu'il vivait de son vivant, ou bien au contraire était il l'ennemi de la cité ? Dans tout les cas il préfère ne pas y aller à cause de la personnalité des habitants selon ce qu'il s'en rappe. Alors, le squelette regarda son épée rouillé et décida de simplement partir en pèlerinage afin de voir le monde et découvrir ses merveilles. Entre temps, durant son périple, il causa pas mal d'emmerde comme par exemple mettre le feu à quelques ferme sans le fer exprès. Comment était il sensé savoir que les éclairs sont attirés par les métaux ?! Ou encore une fois où il vola des sous-vêtements. Depuis il est connu sous le surnom de "Squelette des emmerdes".

Lieu de naissance : Il ne s'en rappel plus.

Statut : Garde

Croyant : Non

Force/Don/Pouvoir :
Assimilation (Passive):
Eadmi, possède le pouvoir d'assimiler la vie des être qu'il achève. Cela l'influencera sous plusieurs forme.

Évolution (passive):
Grâce à l'assimilation, Eadmi peut évoluer en une autre race. Par exemple, il peut devenir une goule ou bien un humain. Si il assimilait la vie d'une certaine espèce tel que des chauve-souris, les chances qu'il évolue en vampire se développe. Un autre exemple, est sa personnalité, si il est un fou furieux lorsqu'il tue, lors de son évolution, il deviendra maléfique, et si au contraire il fait le bien, il deviendra une créature bienveillante. Un autre point à noter, c'est qu'il peut accepter ou refuser l'évolution. Ce pouvoir est sans fin, si il évolue en une espèce, il pourra toujours continuer d'évoluer en une espèce supérieur à ce qu'il devient, exemple: Goule -> Vampire -> Vampire supérieur -> Vampire ancien -> Baron sanglant -> Roi du massacre -> Empereur de la désolation. Ce sera au MJ de décider de comment cela va se passer. (Oui je me suis inspiré de Re: Monster).

Apprentissage (passive):
Eadmi possède la capacité de tout apprendre, que ce soit la magie, le combat ou bien les langues via l'assimilation.

Vision (Passive):
Au début de l'aventure, étant un squelette sans globe oculaire il ne peut normalement rien voir, sauf avec cette compétence qui s'active toute seule.

Renforcement (Active):
Renforce ses attaques de 30 %

❱ 13
Ancien

Equipement :
-Épée rouillé;
-Bouclier rouillé;

Apparence :
image-ifomembre

Autre :
-Il semblerait que ce soit un homme.
-Il tient son nom de son épée rouillé où il pouvait y lire son nom.
-Il a un peur de la réaction des vivants et les fuit ou bien se met à genoux demandant de l'épargner.
-C'est un pervers.

Thème:
-https://www.youtube.com/watch?v=9ufz2bwwYEg
-https://www.youtube.com/watch?v=8AzfBfGUFYw
-https://www.youtube.com/watch?v=uOK-1IG-j68
-https://www.youtube.com/watch?v=UE3y-k2eWyo
-https://www.youtube.com/watch?v=jBcpHDeeDFg

❱ 14
Membre

Nom : ?

Prénom : Eressëa (ou le solitaire en elfique)

Âge : 120 ans

Race : semi-elfe de lune

Métier : Mercenaire/garde du corp

Histoire : Harellan est un jeune orphelin de 15 ans né à Galt, vivant donc au milieu du culte de la sainte "Mère". Il est en tous point comme tous les autres gamins de son age enfin à une exception près, il est d'une beauté époustouflante, il a les traits du visage si fin, une peau blanche comme la lune, des yeux couleur de sang et de petites oreilles en pointe.
Cette seul différence physique fait, malheureusement, qu'il se retrouve exclu des groupes d'enfant de son age qui écume la cité en quête d'une
grande aventure. De ce fait il passe son temps seul à étudier,à ce cultiver ou à prier la sainte "Mère".
Remarqué en 1er lieu par les grands prêtres qui n'ont pu louper cet ado qui venant prier plus souvent que de raison il est recueillie par le temple et termine l’apprentissage du culte de la "Mère".

A ces 21 ans lors de sont passage à l'age adulte il du faire un choix entre devenir prêtre apprentie ou quitter la ville pour découvrir le monde extérieur. Il décida de parcourir le monde la ou les autres devinrent prêtre, ce choix s'était imposer à lui tel une évidence, tel un appel de l’inconnue insondable et inimaginable. Mais un léger malaise lui serait le cœur, c'était comme un souffle lui dictant de ce diriger vers le nord.
Il prit alors le nom d'Eressëa.

Plus les années passèrent plus ce malaise se renforçait le poussant encore et toujours vers le nord loin de toute civilisation au delà même des montages touchant les cieux. Après une exploration de plusieurs décennie il fini par arrivé dans un clairière au milieu de laquelle ce dressait une sublime stèle aussi noir qu'une nuit sans lune. Une seul et unique tache d'un blanc immaculé venait perturbé cette noirceur, Eressëa ressentit un besoins inextinguible de toucher cette stèle et ne put donc s'en empêcher!

Dès l’instant ou son doigt entra en contacte avec la stèle celle si tomba en cendre et le monde disparue remplacé par une infini noirceur, il se senti totalement perdu le temps semblait lui même altérer, combien de temps est t'il rester coincé lui même ne le sais pas cela aurait aussi bien pu duré un instant comme plusieurs siècle qu'il ne pourrait le dire. AU milieu de cette éternité une lumière si chaude vint vers lui et essuya les larmes qui coulais alors de ces joues, aucun doute possible pour lui la sainte Mère était venu le sauver!

Il se réveilla au centre de la clairière la stèle disparue remplacer par un livre et un arbalète, il reparti vers le monde connu avec une sensation accomplissement et de bien être il ne se rendit même pas compte que la sensation de malaise avait disparu.

Mais une chose était sur il venait d’accomplir un exploit que de sauvé un être des anciens temps de sa prison millénaire, mais lui était persuadé avoir été manipuler par le mal et avoir été sauvé par la sainte "Mère".

❱ 15
Membre

Lieu de naissance : Le royaume de Galt

Statut : roturier

Croyant : Oui à 200%

Force/Don/Pouvoir : Crée un bouclier saint totalement impénétrable qui se sert de son énergie vital afin de subsister (peut duré de plusieurs jours à seulement qlq minutes en fonction de son état de santé),infuse son énergie vital dans ces carreaux afin de rendre les tir précis et puissant sur de longues distances (puissance qui varie en fonction de l'état de santé).

équipement : Possède comme seul équipement un livre et une arbalète à 2 crans donné par la sainte "Mère"
image-ifomembre

image-ifomembre

Apparence : image-ifomembre

❱ 16
Membre

Thème hors combat : https://www.youtube.com/watch?v=Syc-gHDTjAQ

Thème en combat : https://www.youtube.com/watch?v=O2LzMSp1PXU

Nom : Luniris

Prénom : Valonn

Âge : 18 ans

Race : Humain

Métier : Aventurier nomade, rémunéré par les trésors qu’il trouve et par les gens qu’il aide.

Histoire : Né il y a 18 années de cela dans le village de Karvei, qui se trouve assez proche de Cersei, ce fut dès son plus jeune âge que Valonn se passionna d’aventures et de vie nomade, son grand frère, Garval, âgé de vingt ans de plus, étant lui-même adepte de longues sorties durant souvent de longs mois. En rentrant, il se devait toujours de raconter l’histoire qu’il venait de vivre à son petit-frère, sans quoi ce dernier le harcelait jusqu’à ce qu’il raconte tout dans les moindres détails. A peine su-t-il tenir debout que le petit Valonn demanda à son idole de lui apprendre tout ce qui lui était utile dans son «métier» d’aventurier, de faire du feu jusqu’à des techniques de combat. Plus il grandissait, plus il impressionnait son entourage via sa grande maîtrise de la lame. Parfois, son grand-frère se moquait un peu de lui en lui disant qu’il n’avait aucun don, aucune attention de Mère, mais cela s’est toujours limité aux moqueries fraternelles. Un jour, qui commençait pourtant si bien, Garval venait juste de rentrer, et, éreinté par sa grande aventure, a tout juste prit le temps de saluer sa famille avant de sauter dans son lit. Alors que Valonn - qui était âgé de quinze ans - et ses parents discutaient de tout et de rien dans la salle, juste devant la porte d’entée, la foudre s’abattit sans prévenir sur la maison en bois, qui se vit peu à peu consumée par les flammes. Alors que le duo adulte fuyait aussi rapidement que possible la maison, notre protagoniste fit un tout autre choix : quitte à braver les flammes, il refusait laisser son frère mourir. C’est alors qu’il courut entre les flammes, passant par quelques heureusement rares fois au travers, ne ralentissant d’aucun millimètre/seconde lorsqu’il les traversait. Garval, réveillé par la chaleur mais paniqué et à moitié endormi, se tenait là, dans un coin de sa chambre, paralysé. Valonn piocha dans l’armoire de son héro d’enfance et noua le plus solidement possible plusieurs vêtements entre eux, afin de créer une corde qu’il fit passer par la fenêtre, sauvant son frère et lui-même d’une mort aussi douloureuse que certaine. Bien que son don lui permit de ne pas s’effondrer de douleur au milieu des flammes, Valonn dû être emmené chez le médecin du village, afin que celui-ci le soigne du mieux qu’il puisse. Lors de son réveil, toute sa famille était là, à côté de son chevet, parlant à voix basse. La première phrase qu’il entendit resta à jamais gravée dans son esprit : « Mère a protégé nos enfants...» Mère ? Mère les a protégé ? Au lieu de rendre le jeune homme heureux, ces mots lui firent l’effet d’un coup dans le coeur. Pour lui, ce n’était pas Mère qui les avait sauvé. C’était lui. Lui et sa résistance. Lui et sa volonté de fer. Aussi répondit-il : « Mère nous a sauvé, hein ? Sans elle, on serait plus que des cendres ? » Mais son ton agacé suffit à faire comprendre à ses proches qu’il pensait autre chose qu’eux. Depuis ce jour, Valonn a un nouvel objectif. Il ne se contentera pas de rester une des personnes ayant une partie de la force de Mère. Il surpassera la force de Mère.

Ce n’est que quelques jours plus tard que, afin de le remercier, Garval offrit un pégase qu’il avait trouvé durant sa précédente aventure à son frère, ainsi que ses deux armes préférées, deux dagues à double-lame, en plus de lui offrir la tenue qu’il mettait toujours pour partir vivre ses aventures : un mélange entre une veste banale et une armure, tenue qui accorde bien plus d’importance à l’esthétique qu’à la pratique. Trois ans plus tard, c’est un Valonn fier, un regard remplit de détermination et un pégase qui font face à la plaine d’à côté et à l’immensité de ce monde. C’est aujourd’hui que commence enfin son premier rêve. C’est aujourd’hui que commence enfin sa vie d’aventurier, mais surtout...C’est aujourd’hui que commence son plus grand entraînement.

Lieu de naissance : Karvei

Statut : Voyageur

Croyant : Oui

Pouvoir : Hopefull permet à son utilisateur de surmonter les pires blessures et de continuer à utiliser toutes ses compétences même avec une balle dans chaque genou, tout en conférent une endurance presque infinie au protagoniste. Cela dit, ce don n’a aucun réel effet guérisseur.

❱ 17
Membre

Equipement : Deux dagues avec une lame à chaque extrémité

image-ifomembre

Une armure-veste protégeant peu son porteur, mais lui permettant de nager et d’avoir une grande liberté de mouvement.

Un pégase nommé Nocturne, pouvant faire preuve d’une discrétion hors-norme, qui, bien qu’il soit rapide, a une endurance plus limitée qu’un cheval normal.

image-ifomembre

Apparence : image-ifomembre

Autre : Il est agoraphobe, mais surmonte plus aisément que la moyenne toute autre peur. Malgré son jeune âge, il fait preuve d’une impressionnante maîtrise des armes blanches. Il a quelques petites notions des bases de la survie, comme fabriquer un abri où passer la nuit ou encore faire du feu, mais rien de plus.

❱ 18
Ancêtre

Nom : Wrynn

Prénom : Anduin

Âge : 25 ans

Race : Humain

Métier : On peut le considérer comme une sorte de prêtre.

Histoire : Anduin est né dans la ville de Elix, dans une famille un peu noble disons-nous, enfin ils vivaient très bien en quelques sorte. Mais surtout une famille très pieuse, même si c'était en contradiction par rapport a cette citée, sauf que ce n'était pas mère qui était vénérée, mais la lumière elle-même, une autre vision de mère, une vision de pure bonté et de gentillesse, donc Anduin a été élevé dans une véritable habitude religieuse et dans la bienveillance, ce qui répercuta grandement sur son mental et sa personnalité bien évidemment.

Le père de Anduin, Varian Wrynn, avait une âme de guerrier malgré le fait que la violence ne faisait pas partie de sa religion en plus de ce monde presque, mais même si il ne combattait pas, il s'entrainait malgré tout avec l'épée familial, un artéfact du nom de Shalamayne, une épée réellement bénie par la lumière. Bref, passons, avec tout ça Anduin fut malgré tout entrainé au maniement de l'épée depuis son plus jeune âge, son père voulait faire de lui un homme fort et rigoureux, quelqu'un d'honorable également. Au fil des années, ce ne fut pas réellement ses talents a l'épée qui impressionnèrent son père, mais le don et les pouvoirs de Anduin qu'il considérèrent presque comme sacré, il manipulait la lumière. Pour eux, c'était un cadeau divin soyons claires et nettes. Sauf que cela ne l'aidait pas pour les entrainements, en fait cela servait a les revigorer, et a les soigner si ils se blessaient accidentellement, il ne pouvait utiliser ce don pour une quelconque violence, que Anduin trouvait atroce, depuis toujours il est un grand homme de paix et d'amitié, il déteste les conflit et le chaos, l'harmonie est pour lui le seul moyen de bien vivre.

M'enfin, quand il était petit garçon rien de bien d'extraordinaire ne ce passa dans sa vie, mis a part les journées avec son père, et ce fut a ses 12 ans qu'il fit la connaissances d'un très grand ami de son père : Velen. Cet homme n'étais pas humain, il faisait partie de la race des Draënei, une race très noble et surement encore plus pacifique que tout ce qui était imaginable, et surtout Velen vénérait également la lumière mais bien en dehors de la ville de Elix, où la famille de Anduin ne pouvait pratiquer leur croyance que chez eux et nul part d'autre. Le vieil homme était un prêtre, et il était très gentil avec le jeune Anduin, mais rien de sexuel hein, juste de la bonté de coeur et il considérait aussi le jeune garçon comme son neveu on pouvait dire. Au fil des mois, ils s'étaient beaucoup rapprochés, parfois Anduin passait même plus de temps avec Velen que avec son père, et celui ci n'en était pas réellement déçu, Varian avait raconté le don de son fils pour la lumière a Velen, qui avait juste répondu avec un sourire.

Donc, pour tout ça, Anduin fut donc obligé, enfin au début, de suivre Velen en dehors de la ville, vers le petit village ou celui ci vivait quand il ne passait pas voir ses amis en ville, bon Anduin ne fut pas heureux au début, il n'avait que 12 ans quand même, quitter sa demeure était légèrement difficile pour lui, surtout pour aller a un endroit qu'il ne connaissait pas du tout, mais il devrait bien s'habituer après tout. Donc, Anduin commença un entrainement de piêté nous allons dire, Velen lui enseignait les biens faits de la lumière et ce qu'elle apportait, surtout qu'il avait un don qui était proche de celui de Anduin, mais plus pour protéger que pour soigner en faite, ce qui les rapprochait encoire plus dans un sens. Mais cela n'empêchait pas Anduin de s'entrainer a l'épée par exemple, vu que son père le voulait a tout prix il n'allait pas abandonner même si il était en pleine formation de prêtre, assez étrange comme formation d'ailleurs. Mais il s'instruisait énormément, c'était plus un apprentissage de l'esprit que du corps, ou il pouvait passer des journées entières a lire des livres et a écouté le vieil homme parler sur le fait que la lumière est en tout le monde, ou encore accepté le fait que chacun a sa propre vision de la religion, que ça vénère "mère" ou autre chose, la lumière est partout.

❱ 19
Ancêtre

3 ans passèrent, ou ses journées furent presque entièrement pareille, il avait maintenant 15 ans, et depuis 1 an maintenant il était légèrement choqué depuis la destruction de Myrand, comme dit plus tôt, c'était un homme de pur paix qui voyait en la violence la chose la plus horrible qui soit. Mais ce n'était pas la pire des choses qui était en train de se passer, son père, Varian, avait attrapé une très grave maladie mortelle, aucun médecin n'avait réussit a le guérir, donc Anduin s'était dépêché de repartir chez lui, il ne comptait pas échouer, lui. Après un petit voyage, il arriva dans sa demeure, ou il trouva son père a moitié mort dans son lit, les larmes commençant a couler, l'estomac serré, une peur ignoble commençant a germer en lui, voir son père dans cet état le déstabilisait atrocement. Mais prenant son courage a deux mais, il posa ses mains sur le corps de son père, et une lumière étincellante rayonna dans toute la pièce, Anduin se concentrait le plus possible, il utilisait tout son pouvoir afin de guérir son père, ou au moins stabiliser la douleur pour lui permettre d'arrêter de souffrir, sauf que tout ça, ne servit a rien, la santé de Varian ne s'améliorait pas, alors que Anduin faisait tout pour que ce soit le cas, mais il était visiblement impuissant et inutile, il n'était pas encore assez compétent ou perfectionné avec son don, il n'était pas entièrement en communion avec la lumière elle même. Tendit que els rayon lumineux continuaient d'apparaitre sur la paume de ses mains, celle de son père les prit pour les serrer, Varian lui adressa un tendre sourire, le sourire d'un père dans ses derniers instants pour son fils, il lui dit tout ce qu'il avait sur le coeur, tout les regrets qu'il avait, et le fait qu'il était malheureux de déjà quitter son fils ainsi. Cela serra le coeur de Anduin qui arrêta son pouvoir en cet instant, juste pour pleurer, juste pour être au coté de son père dans ses derniers moments, et celui ci légua une dernière chose a son fils, l'épée familial : Shalamayne. Il promit que cette épée servirait a Anduin, mais il lui dit bien qu'il priait la lumière pour qu'ill n'ai jamais besoin de la dégainé... avant de s'éteindre silencieusement.

Son père fut enterré dans le jardin familial, heureusement qui était fort grand, ou Anduin fit construire une stature en son honneur. Depuis ce jour la, depuis son échec, Anduin avait quelque peu perdu sa bonne humeur et sa joie de vivre, le don de la lumière n'avait rien pu faire, c'était sa foi qui avait disparu avec cela, il ne croyait presque plus en la sainte lumière qui lui avait tourné le dos. Et donc, il arrêta de voir Velen pendant un temps, pendant que Anduin s'occupait de reprendre les affaires familial pour éviter que tout s'écroule, malgré ses 15 ans il savait y faire, au grand étonnement d'a peu près tout le monde, l'endurcisement que venait de prendre Anduin était gigantesque, il se transformait peu a peu en un homme qui laissait tomber le petit garçon qu'il était. Anduin reprit même l'armure de son père, celui ci ne l'avait jamais utilisé, mais un mauvais présentiment du jeune homme lui disait de la sortir et de en prendre soin, déjà que c'était un des derniers souvenirs de son père, alors normal.

Mais, Velen n'abandonnerait pas comme ça, le vieil homme arriva chez Anduin, qui l'accuillit certes très chaleureusement, il le considérait comme un membre de sa famille après tout, mais comme il se doutait de la raison de la venue de Velen il fut quelque peu froid par moment, il ne comptait pas retrouver sa foi et sa piété. Sauf que le draënei n'avait pas dit son dernier mot, des jours durant il fit des sermons a Anduin qui fut bien obliger de les écouter pour éviter d'être impoli, voir violent par moment, afin que celui ci puisse retrouve la vrai vision de la lumière et de ses bien faits. Mais a un moment, Anduin expliqua correctement a Velen ce qui c'était passé, pourquoi il ne voulait plus entendre aprler de religion, mais le vieil homme répliqua en lui disant que son père n'aurait pas accepté cela, que Varian était un fervant défenseur de la voie de la lumière, ce qui énerva d'abord Anduin qui laissa sa colère s'exprimer, avant de se calmer quand il vit des larmes couler des joues de son mentor. Un sentiment de culpabilitée l'envahit, voulant s'excuser, il dit qu'il était réellement désolé de ce qu'il venait de faire, mais Velen ne répondit que d'un simple mouvement de main et un sourire, lui disant une chose que Anduin ne s'était pas douté...

❱ 20
Ancêtre

" Anduin, dans la lumière il y a une part d'ombre, car elle ne peut vivre sans cela, la lumière a besoin de l'obscurité, et l'obscurité a besoin de la lumière pour exister. La lumière est en chaque personne, mais également les ombres... alors accepte ça et tu comprendra. "

Ces paroles la choquèrent en réalité Anduin, qui jamais n'aurait pensé entendre cela sortir de la bouche d'un prêtre comme Velen qui partit ensuite. A présent, 3 ans se sont passé, Anduin a 18 ans, sa foi est un peu revenue depuis sa dernière entrevue avec Velen, comme si a force il avait fini par écouter le vieil homme, même si l'hésitation était toujours dans son esprit et était impossible a virer complètement, mis a part si quelque chose se passait bien sur. Il n'avait plus revue Velen depuis, ça lui avait brisé le coeur a un moment, mais il fini par tourner la page, en espérant quand même qu'il puisse le revoir au moins une fois, pour parler, ou pour se faire entièrement pardonner. Mais il n'avait par contre jamais arrété de réfléchir aux paroles de Velen, il ne comprennait aps pourquoi il lui avait parlé des ombres alors que c'était l'exacte contraire de la lumière, rien n'allait plus de ce coté la, cela fini seulement par faire pousser un soupire a Anduin ainsi qu'une grande incompréhension. Mais, un jour, il fini par voir ce que Velen voulait dire, nul personne etait totalement bonne, nuk être n'était totalement pur, en toute chose y pouvait y avoir du mal.

Il voulait retrouver Velen, mais il s'en auto empêcha, d'abord il voulait apprendre a mieux soigner car c'était souvent bien plus utile qu'autre chose après tout. Donc pendant exactement 7 ans, il s'entraina au maniement de la lumière, pouvoir se défendre et soigner a la fois, il était soulagé en réalité, mais il ne se dispensa pas pour son entrainement a l'épée, il savait manier Shalamayne a présent, il avait décidé de la porter avec bravoure et honneur, surtout en ces temps trouble en ce monde. M'enfin bref, il partit ensuite de sa demeure vers le village de Velen, il voulait a tout prix voir son maitre. Une fois arriver, il trouva Velen dans des jardins splendide et calme, le vieil homme marchait entre les fleurs avec son bâton en main, sauf qu'il ne semblait pas aller bien, surement que le poids de l'âge commença a être lourd. Et sans même que Anduin n'eu a dire un mot, Velen se tourna vers lui et adressa un sourire assez amer, comme si il devait adressé une mauvaise nouvelle, et il l'invita dans sa balade. la promenade fut assez silencieuse, le regard a la fois heureux et triste de Velen faisait interrogé Anduin, se doutant qu'il y avait quelque chose de pas net derrière cela. Il expliqua bien sûr a Velen ce qui lui était arrivé, et Velen n'en fut pas le moind du monde étonné, il l'avait vue, et il donna une petite tape sur l'épaule de Anduin avant de s'éloigner de celui ci pour lui dire... que son heure allait bientôt arriver, la vieillesse allait l'emporter dans les minutes qui allaient suivre, car les draënei meurent ainsi.

Cette nouvelle attrista Anduin, qui allait perdre un autre membre de sa famille, et c'est ainsi que Velen, voulait lui dire quelques mots, juste pour le rassurer, pour le faire sourire, pour le guider une dernière fois avant d'aller dans le trépas..

"Anduin... ont se connaient depuis que tu est enfant, et a présent, te voila en homme, un homme comme ton père : honorable, courageux, remplit de bonté. Je suis fier d'avoir vécu aussi longtemps pour te voir ainsi, je suis juste désolé de devoir te quitter comme ton père. Mais la nouvelle génération se doit de prendre la relève..."

image-ifomembre

Actualiser

Tu dois te connecter pour commenter !

Rejoindre
en ligne membres
Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 45445Fenrir
  • 38020valacri
  • 29768ShiryuTetsu
  • 20379hickoman
  • 16624Xemn
  • 16327seriesTV
  • 15402darking42
  • 15109Noctaly
  • 14856Anime
  • 11337hisoka086