Connexion

Initialisation ~Personnages Validés~ 16 💬

par Zataka

dans Rôle Player

Bienvenue en ville a vous qui avez été validés!

image-ifomembre

Maintenant que vous vous êtes inscrit, j'ai une petite précision à faire. L'histoire de ce RP est adaptable, les suites d'évènements dépendent de vous. Je veux rendre cette aventure la plus humaine possible, de ce fait, vos personnages seront tous traités comme des éléments de l'histoire à part entière et non pas seulement de simples figurant de l'affrontement entre deux forces majeurs. Pour finir, la mort, dans ce RP, sera possible. Si vous mourrez, ce sera la fin de votre participation à cette histoire. Faites bon usage de cette information.

Bien, maintenant que cela est dit, mesdames, messieurs, postez ci dessous vos fiches personnages validées


_________________
Initialisation.
..
...
Start.

_________________
1 votes positif / 0 negatif
Points: 1
❱ 1
Ancêtre

Nom : Valbonesi

Prénom : Elijah

Age : 22 ans

Histoire : On pourrait dire une histoire presque aussi banale qu'un mec de la ville. Pourtant, dans une vie il y'a toujours des rebondissements. Mais le temps passe vite et Elijah a très peu de souvenirs de son enfance. Il reste encore cependant, dans sa mémoire, quelques bribes de son adolescence entre ses années de collégien et de lycéen.

Né dans un milieu modeste, Elijah est le seul enfant de ses parents. Fils unique donc. Et pourtant, ce n'était pas un enfant-roi gâté par les nombreuses surprises qu'on pouvait lui offrir. Au contraire, Elijah fut habitué à se contenter du peu qu'il possédait et semblait ne faire aucun caprices. Pendant toute sa scolarité, il fut conditionné à ramener de bons résultats. L'amusement était en second plan et n'était que pendant les vacances. En clair, Elijah reçut une éducation assez stricte pour être le plus "parfait" des enfants aux yeux de sa mère et de son père. Par exemple, il se devait souvent d'avoir une tenue vestimentaire soignée et d'une apparence physique plus qu'agréable lors des repas de famille, ou tout autre fêtes. Logique, me diriez-vous ?

Bah, en fait .. c'était surtout chiant pour lui. Et puis un beau jour, vint la crise d'adolescence. Fini la discipline, place aux conneries ! Voilà qu'Elijah commençait à se montrer ... euh, rebelle on peut dire ? Ouais. Cherchant à trouver qui il était au sein de cette société comme tout gamin atteignant la puberté, le jeune homme contrastait maintenant avec son attitude d'enfant discipliné et calme. Les notes qu'il obtenait autrefois baissèrent drastiquement, parce que pour lui, l'école était désormais synonyme d'ennui et de places pour enculés de gosses. Apprendre ne lui intéressait plus et de toute manière, ça ne l'avait jamais intéressé au fond de lui. La seule chose qui lui donnait envie de rester, c'était ses amis. Et même en ayant des interactions sociales assez pauvres, il se sentait bien avec eux.

Et on se doute bien que tout cela engendrait beaucoup de conflits avec ses parents, jusqu'en terminale où Elijah décida de se barrer. Faut dire que depuis, Elijah avait bien changé physiquement et aussi dans sa gestuelle. Ses cheveux courts d'enfant avaient finis par devenir longs, ce qui lui valut de se faire considérer comme une fille auprès de sa mère et de son père, quitte à le harceler pour qu'il se coupe les cheveux. C'est pas très chancla, mais c'est la vie.

Puis un jour il a fait une reconversion, et a effectué un CAP fleuriste par flemme de continuer ses études.

Euh sinon ... son seul et grand souvenir de crèche, c'est sa casquette qu'il porte souvent.

Caractère : Généralement neutre, mais tente d'être souriant pour pas se faire passer pour un dépressif. Est à l'écoute, mais ... juste à l'écoute hein. (Un peu comme un mur, quoi !)

Apparence :

image-ifomembre

Autre :

Apprécie grandement le groupe Nirvana

Mange régulièrement au fast-food, par flemme de cuisiner

Mesure environs vers les 1m78 pour 65,3kg

----------------------

J'avais du temps à perdre pour écrire de telles conneries, mais je suis fier de moi putain

❱ 2
Ancêtre

~Nom~

Hum . . .
*Écrase sa cigarette.*

Pourquoi vous voulez le savoir . . .

Mon nom est . . .
"Striker", ouai.


~Prénom~

Ca aussi, vous êtes casse-couille putain !
Mon prénom est "Maverick".

Retenez le bien, une fois mais pas deux je le dirais, je n'aime pas me répéter.


~Age~

J'ai 23 piges . . .
Vous êtes pires que la police.


~Histoire~

Oh, même ça . . .
Rien de bien originale, l'histoire d'un homme qui aime servir les autres.

Je passe l'étape école et collège car je faisais qu'une chose, changer de lieu scolaire car je ne faisais que me battre, mais bon les gosses supportent pas quelqu'un qui a du cerveau, donc avec mon caractère de merde et qu'ils voulaient me faire chier, j’enchaînais bagarre sur bagarre.
Une fois j'ai même casser une chaise sur la gueule d'un de mes camarades, qu'est-ce que j'avais rigoler ce jour, pour me prendre juste une simple heure de colle que j'ai sécher par dessus tout.

Après pendant les vacances d'été, celle entre la période collège et lycée, mon père me fit travailler en tant que serveur dans le restaurant de son ami d'enfance, et franchement, cela est génial, ce qui fit que au lycée j'ai réaliser un baccalauréat en restauration et franchement j'ai pas regretter, j'ai essayer le BTS une fois que j'ai eu mon Bac . . .
Mais vu que j'ai casser la gueule à la moitié de la classe en deux mois, ils ont dû me virer de la section.
Ensuite j'ai décider avec l'ami de mon père de travailler à l'année dans son restaurant, c'est aussi à cette période, vers mes 20 ans que je me mis à voir par période un endroit bizarre, comme un lieu de crèche, et je me demande toujours ce que cela est.

Ou sinon, actuellement je continu de travailler, mon patron est content de moi car il a une clientèle franchement exemplaire depuis que j'ai casser la gueule à la moitié d'un Gang du quartier avec quelques potes, notre établissement est vu comme très fréquentable, si l'on est une personne normale qui cherche la sécurité, ou sinon risque de cassage de gueule intense.

Puis la vie continue à se développer . . .


~Caractère~

Un caractère de merde, voilà comment on me décrit.
Et vous amusez pas à m'énerver, ou vous terminerez dans une poubelle !


~Apparence~

*Voit un gosse lui piquer son porte-monnaie.*

Enculé de ta race !
Viens ici que je t'attrape !

image-ifomembre

~Autre~

- Sait très bien travailler, mais quand il est en colère, il est en colère.
- N'aime pas les menteurs et les vantards.
- Insulter quelqu'un gratuitement, et une patate de forain partira.
- Pas touche à sa famille ou à ses amis, ou encore une autre patate de forain partira.

❱ 3
Ancêtre

Nom : Carter

Prénom : Hana

Age : 20 ans

Histoire :

Hannah est une personne ordinaire, elle n'a rien vécu de particulier, sa vie est une vie on ne peut plus classique, une scolarité banale, un minimum studieuse, elle c'est toujours débrouillée pour réussir ce qu'elle entreprenait. De fil en aiguille, elle c'est fait différent amis, que ce soit d'enfance, de par l'école, ou même par internet via les réseaux sociaux. Elle est assez active sur les réseaux, s'amusant avec ses amis dessus. Vers le collége, elle développa une passion pour le basket, transmise par un ami, qui l'initia, lui expliquant les règles, regardant des matchs de NBA avec, jouant même à des jeux de basket. Elle fini bien évidement par vouloir y jouer, et commença à jouer, seule au début, puis entre amis. Les années passèrent et elle est maintenant à la Fac, toujours avec cette passion du basket, elle y joue maintenant avec une petite équipe dans sa fac, ainsi qu'au Street basketball avec des amis, en trois contre trois, ayant déjà fais des tournois.

Caractère : A voir en RP

Apparence :

image-ifomembre

image-ifomembre

Autre :

- Elle tient le rôle de Meneur que ce soit en équipe à la fac, ou au Street Basketball, de par sa petite taille, sa bonne vision de jeu et ses réflexes.
- Mauvaise en tir à trois point, elle ne fait que des deux points.
- Fan des Celtics et de Jaylen Broooooown
- Active sur Twitter.

❱ 4
Ancien-flooder

Nom : Nox.

Prénom : Keyron.

Age : 21ans.

Histoire : La boîte s'entre-ouvre et voici la poussée de la sortie, Keyron est né. Une lumière aveuglante prédomine le lieu, mais une lumière sublime parmi un paysage de yeux qui éprouvent quelque chose qui ne font pas tressaillir. Pourtant, une naissance est significative de joie, non ? Dans les yeux naïfs qui s’ouvrirent, il vit des regards foulés de sentiments qui voulaient être extérioriser, de passé qui n'avait pas accompli leur véritable destiné, de leur raison d'être qui n'en n'était pas une. Que ce soit dans les yeux du docteur, des sages-femmes ou bien de ses propres enfants. Il en émit un certain dégoût mélangé à de la pitié et cela s'est retranscrit par un fléau ruisselé.
Ce petit enfant essayait déjà de fermer les yeux, ils ne voulaient pas voir ces yeux qui le traumatisaient. Les parents ne comprirent pas, les médecins non plus. On essaya aussi le port de lunettes, cela semblait marcher, mais rien que d'un millimètre ces yeux laissaient cette lumière l'envahir. Puis vint son premier lieu social, où l'on adapte le cerveau humain à la civilisation. Peu folle soit elle, l'homme est fait pour vivre en colonie, non ?
Ainsi, il se retrouve dans cette colonie pour enfant. Il ne ressent rien dans le regard de ces personnes, eux aussi, innocents, ne connaissaient pas le monde extérieur. Mais Keyron, malgré son faible âge, connaissait déjà une minuscule partie de ce monde. Cette partie est facteur de beaucoup de chose, il ne fallait pas la négliger, mais un enfant a-t'il cette capacité de réflexion ? Peut-être. On ne sait pas qui nous étions lors de l'enfance, nos pensées, nos préférences, notre sociabilité. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il s'intégrait malgré son don malfaisant. Mais lors de cette crèche, il se souvenait de quelque chose...
Ses parents l'avaient ramener en tenue traditionnelle d'un pays étranger. Il se souvient rapidement de ce passage. Une fête, sous un cerisier de la cour, les yeux fermés, le printemps qui se lève et qui frappe son visage, les pétales qui courent à vive allure. Un moment inoubliable, un moment de liberté et d'intimité avec la nature qui commence et qui est significatif. Le printemps début de la fleuraison, début des amours, début des relations, et le début d'une enfance...
image-ifomembre
Tout raconté précédemment hormis le passage, son père lui a raconté à 21 ans.

Pendant ce temps, il avait poursuit le cursus de sa vie. Changement de logement pour un plus luxueux, et avoir une scolarisation privatisée afin de mieux optimisé son niveau et son enrichissement scolaire. Il enchaîna École-Collège puis le début du lycée.
Ce ne fut pas des plus faciles avec la pression des professeurs et des parents, il se mit à fumer. Pendant cette petite période, sa vue avait empiré, il était devenu totalement myope, il ne pouvait voir à un mètre correctement.
Son lycée se fit par des pics en terme de notes. 13 - 13 - 11 en Seconde, 10 - 17 - 14 en Première pour enfin régulariser le tout en Terminale avec un 16,5 tout le long de l'année et empocha un bac L avec une mention bien. Ses parents n'étaient pas contents de ses résultats puisqu'ils espéraient mieux. Lui n'avait rien promis, et s'en battait la race. Il s'était fait des amis lors de ce lycée, différemment on va dire. Il est entré dans une faction et a servi cette faction lors de sa terminale. Il ne savait pas vraiment le but, il était juste diplomate et était magnifiquement bon dans le domaine.
Il savait quoi faire, pour encore plus s'améliorer, faire plaisir à lui-même, à sa faction et à ses parents, il décida de s'engager dans une LEA pour continuer ce bout de rêve qu'il va peut-être franchir.

Caractère : Work out. Ses yeux arrivent à percevoir grâce à toutes les manies, les gestes, des nuances de sentiments qu'il traduit rapidement, un peu comme une hypersensibilité. Il se considère comme quelqu'un de loyal enfin surtout envers sa faction. Mais, il renvoie boulet tout ceux qu'ils peuvent le faire chier. Sévère sur les bords et aimable de la vérité, il n'aime pas les faux-culs. Son état d'âme se repose sur une certaine haine, ses yeux livides décrivent ce que sa haine a pu bien consommer.

Apparence : image-ifomembre

Autre : - Fumeur.
- Est sévèrement myope.
- Est gaucher.

❱ 5
Ancêtre

Nom : Dan


Prénom : Cid


Age : 21 ans


Caractère : Plutôt sympa. Mais il lui arrive d’être très très contradictoire dans ses acte et paroles. Il parait parfois complètement timbré. En revanche il ferait tout pour un ami. Et encore plus pour une amante. Et à l’inverse de tout cela il peut être une raclure de fond de bidet quand il le souhaite. Il a des principes très tranchés tout comme ses avis. Il peut parfois être un véritable gamin.


Histoire :

Pour commencer Cid n’a pas de souvenir d’avant ses 12 ans. Enfin si mais les grosses lignes. Il ne pourrait pas cité de truc précis. Il a toujours été sympathique avec tout le monde sauf après ses 12 ans petite déprime qui fait plaisir et hop il était repartit. D’ailleurs avant ses 12 ans il se souvient de quelque bribe d’une crèche des images … Des flashs. Même encore maintenant il s’en souvient mais pourquoi ? Il avait pourtant tout oublié … Ou presque. Mais bon il à eu une vie simple des parent aimants. Un père chaudronnier gagnant bien sa vie. Une mère infirmière Psy aimant son boulot. Bref une vie sympa. Mais bon il en à oublier une grande part …. Dommage.

Ho oui ! Cid à découvert les jeux vidéo à l’âge de 7 ans et n’a cesser d’y jouer depuis. Ca il s’en souvient.

Cid à donc effectuer un cursus scolaire assez basique. Du moins jusqu’à sa fin 3 ème. A partir de la il se dirigea vers une filliaire différente. Il voulait faire mécano. Enfin réparer des machines quoi. Il partit donc en BAC pro. Ouai le BAC pro c’est pour les idiots… Mais lui il aimait tout ça. Cependant après avoir eu son BAC Pro il fit la connerie d’aller en BTS. BTS qu’il rata. En effet Cid ne supportais pas de ne plus rien réparer ou même démonté.

Bref il se mit à travailler comme un bon prolo. Il travailla au début pour payer son permit. Donc des boulots de merde du travail à la chaine. Mais bien vite il changea de boulot et finis par enfin travailler dans ce qu’il souhaitait : Réparer les trains de la ville. Ouai ça parait ridicule. Mais au moins il peut le faire contrairement a d’autre chose qu’il aurait pus faire comme par exemple : Réparer des armes à feus.



Apparence : (Bon pour l’apparence je ne vais pas me mettre moi car je me trouve moche et que bon … Un minimum d’anonymat XD)


image-ifomembre

image-ifomembre

Quand il est pas au boulot il porte tout le temps Jean T-shirt ou chemise. Et il porte souvent une veste en cuir ou en Jean.
Ha oui et il est plus … « Costaud » que sur l’image. Il est un peut gros quoi.



Autre :
- Il adore les armes à feu et en possède une. Il sait tirer avec et les réparer, il va souvent au club de tir.
- Il ne boit pas, ne fume pas et ne se drogue pas.
- Il adore démonté et remonté des trucs. Et les réparer accessoirement.
- Il passe tout son temps libre sur des jeux vidéo.
- Il adore conduire. Surtout sa voiture aussi pourrit soit-elle.
- Il respecte la loi dans la mesure où celle-ci le respecte.
- Il ne supporte pas l’arrogance.
- Il adore le métal, le Jazz et d'autre style de musique. Mais il n'aime pas le Rap.
- J’ai sans doute oublié des trucs dans « autre ».

❱ 6
Ancêtre

Nom : Belmont

Prénom : Simon

Age : 19 ans

Histoire : Simon est un jeune homme plutôt banal issu d’une famille lambda et il n’a pas vraiment de passions en particulier. Il se contente de vivre au jour le jour en déconnant avec ses potes sans trop savoir ce qu’il voudrait faire plus tard. Les nombreuses brimades qu’il a reçus au collège l’ont rendu plutôt réservé et ont pas mal affecté sa confiance en lui. Bien qu’il ne soi pas associable il apprécie être seul par moment en écoutant de la musique et en se remémorant ses souvenirs de la crèche. Ce temps ou il s’est fait ses meilleurs amis avec lesquels il traine toujours aujourd’hui. En ce moment il poursuit ses études en prépa scientifique, la meilleure option selon lui quand on ne sait pas ce qu’on veut faire plus tard.

Caractère : Très calme et réserver. Il n’est pas trop optimiste mais n’est pas particulièrement déprimé. Il est très timide envers ceux qu’il ne connaît pas mais est très entravertit et enjouer avec ses amis. N’étant pas très sur de lui il demande souvent l’avis des autres avant de prendre une initiative.

Apparence :
image-ifomembre

Autre :
-il a tout le temps ses écouteurs et son portable dans son sac
-il écoute de tout sauf du rap
-il joue beaucoup (trop) au jeux vidéo et ne fait pas de sport en dehors des cours d’EPS
-il ne boit pas et ne fume pas

❱ 7
Ancien

Nom : Hazel

Prénom : Noah

Age : 22 ans

Histoire :
Noah est né un 13 mars il y a de cela 22 ans. Son père est un homme d'affaire d'une grosse compagnie et sa mère est professeure dans une université. Il possède aussi un grand-frère et une petite-sœur considérés comme des génies. Quant à Noah il ne possède pas grand chose, si ce n'est son apparence, et encore il ne se considère pas lui même comme un beau-gosse. À cause de son manque de compétence il fut souvent jugé par rapport à sa famille et mit de côté. Rare sont ceux qui s'approche de lui à cause de sa personnalité distante et légèrement tête en l'air. Là seul fois où il s'est senti bien, ce fût à une époque quand il était à une crèche enfant. Là bas, il riait, souriait, jouait ! Mais malheureusement les bonnes choses ont une fin.

C'est lorsqu'il avait 13 ans que Noah se découvrit une passion pour la musique. Cependant ses parents ne voyant aucun intérêt là-dedans lui dirent "Et puis quoi ?! Tu veux salir notre réputations plus que tu ne le fais déjà ?! Et après quoi, on va te retrouver seul à la rue en train de mendier ?! Prend exemple sur ton frère, il bosse dur pour s'assurer d'un avenir tandis que toi, tu ne fous rien de la journée ! Hors de ma vue et va réviser tes cours !" le forçant ainsi à ressembler à son frère. Ses relations avec lui et sa sœur n'ont rien exceptionnel. Son grand-frère lui dictant tout et n'importe quoi tandis que sa sœur l'ignorait totalement. Malgré tout, Noah ne perdait pas espoir et se rendait souvent dans des clubs pour apprendre à jouer. Là-bas les gens que certains considèrent comme des déchets de la société l’accueillirent à bras ouvert, là bas il se sentait chez-lui, comme à l'époque de la crèche. Le temps passa, et lorsqu'il finit ses études, ses parents le mirent à la porte ne voulant plus s'occuper d'un tel poids comme lui. Il se trouva un petit studio et devint compositeur indépendant uploadant son contenu sur internet. Il signait de temps à autres des contrats avec des sociétés pour qu'il leurs fasse des bande sons pour leurs films, clips et autres. En dehors de son travail, il participait à des concerts souvent en solo et parfois en servant d'invité dans des groupes. Ayant appris à utiliser plusieurs instruments, ce n'était pas trop compliqué pour qu'on lui demande de remplacer d'autres personnes. Depuis Noah continua à vivre sa vie comme bon lui semblait et pendant son sommeil, il continuait à se remémorer de ces moments qu'il avait vécu dans cette pièce à la crèche.

Caractère :
Paresseux, aime dormir, aime beaucoup les animaux. Aime jouer de la musique et en composer. Intelligent mais pas un génie, il vit au jour du jour. Il apprécie la solitude mais s'entend bien avec les autres et passe son temps libre à jouer avec son chat.

Apparence :
image-ifomembre

Autre :
-Il ne fume pas, bois peu d'alcool, mais bois beaucoup de lait;
-Il est végan;
-Mesure 1"80 pour 70 kg;
-Son chat se nomme Félix et le suis partout, même durant ses concerts;
-Son nom d'artiste est "The black stray cat" en raison de son chat et de ses goûts de vêtements;
-Il est célibataire;
-Il n'a plus aucune nouvelle de sa famille depuis qu'il fut mit à la porte;
-Il bégaye souvent lorsqu'une femme lui parle;
-Il sait jouer la liste d'instrument suivante:
-Guitare;
-Tambour;
-Basse;
-Violon;
-Violoncelle;
-Trompette;
-Ocarina (c'était pour le fun);
-Flûte;
-Lute;
-Xylophone;
-Cornemuse;
-Shamisen;
-Haut-bois;
-Il couvre son œil droit avec ses cheveux car il possède une vision plus sensible avec.

❱ 8
Dieu du flood

• Nom • Sharp

• Prénom • Lauren

• Age • 16 ans

• Caractère •

Le caractère de Lauren est assez compliqué à décrire, alors que pourtant très simple en apparence. En effet, de l’extérieur, la jeune fille à l’air tout simplement à l’Ouest presque tout le temps, dans ses rêveries, à contempler le monde et ceux qui le peuple, à moins qu’elle ne fixe jamais rien de particulier durant ses heures d’absences mentales, allez savoir. Malgré ce côté solitaire et désintéressé du monde qui peut donc se distinguer, Lauren n’apprécie pourtant pas particulièrement d’être seule, tout comme les espaces remplies de monde ne lui conviennent peut-être pas totalement non plus. Si vous lui parlez, elle discutera volontiers avec vous, rebondissant sur tout et n’importe quoi, mais si vous attendez le premier pas, j’espère que n’aviez rien de prévu car ce sera long, très long.

A quelques moments elle semble plus animée, voir même remplie de vie, comme si on lui avait donné un choc électrique, un changement de comportement qui en a désarmé plus d’un, surtout que quelques instants plus tard elle peut retourner dans son état de léthargie sans raisons apparentes si ce n’est de la fatigue. Mais rassurez-vous ca n’arrive pas souvent, ou tout du moins la différence n’est pas toujours aussi frappante. Une dernière chose à savoir, malgré son état de larve comme certains l’appellent, Lauren a une véritable fascination pour la vitesse, ainsi que les sons. Oui, les sons. Que cela soit une balle qui claque, les instruments de musique, ou même encore les bruits de ville, elle pourrait rester les écouter durant des heures sans se lasser, c’est sans doute la raison pour laquelle elle ne porte presque jamais d’écouteurs ou de casque. Une fille en somme peut-être un peu étrange par moment mais qui sera prête à vous aider, ou bien à vous écouter si vous le lui demander.

• Histoire •

L’histoire de Lauren commence par une chose des plus banales, à savoir la naissance. Fille d’un père pilote dans l’armée de l’air et d’une mère architecte, c’est dans un milieu plutôt tranquille et aimant envers sa personne que la petite vie le jour, ce petit cocon familiale se continuant durant ses premiers mois de vie. Car oui, si les naissances avaient pu sauver un certain nombre de couple, ce ne fut cependant pas le cas pour celui-ci. C’est la mère qui quitta le domicile familial, ne trouvant tout simplement plus le désir de rester avec cet homme malgré les années passées ensemble depuis leurs années de lycée. Que voulez-vous, certains vous diront que maintenant que la procréation et la perpétuation de l’espèce étaient assurez, il n’y avait plus de raison à ce que le couple continue d’exister. Mais bref, ne nous égarons pas.

Malgré l’absence assez prématurée de sa mère, le bébé qu’elle était n’avait jamais semblée en être perturbée, comme si cette présence maternelle n’avait été que trop brève pour qu’elle ressente le moindre besoin de le réclamer à nouveau. Car oui, il fallait le dire, Lauren était une enfant très agréable, ne pleurant que peu, ne s’agitant pas beaucoup, et passant un certain temps à dormir, comme si elle se doutait qu’il valait mieux faciliter la vie à son paternel, qui aurait bien des soucis par la suite pour élever un enfant seul, en particulier avec son travail qui ne lui assurait jamais de rester au même endroit bien longtemps. Et, ses inquiétudes étaient bien fondées. La petite fille, une fois en age de débuter l’école, sera en effet l’éternelle nouvelle de la classe, celle qui ne resterait jamais très longtemps, deux trois ans tout au plus, avant de changer de ville, voir peut-être de pays si c’était nécessaire.

D’ailleurs, malgré ses nombreux déménagements durant ses premières années d’école, jusqu’au collège, un endroit avait cependant toujours trouvé une place dans sa mémoire. La crèche, la toute première dans laquelle elle avait été. En effet, le souvenir de ce train, ou plutôt de cette locomotive en bois, avec lequel elle jouait souvent, était une image gravée dans son esprit. Un morceau de train dont personne ne voulait jamais, si ce n’est elle, et avec qui elle avait beaucoup discuté, à défaut de le faire avec d’autres enfants. Mais si l’on devait repasser à la scolarité globale, Lauren était une élève, non pas brillante, mais qui savait se défendre un peu partout, passant les classes sans grands soucis, ne se trouvant pas au tableau d’honneur certes, mais se mélangeant à la foule, un peu en dessous des premières places, ce qui correspondait d’ailleurs parfaitement à son caractère en classe.

❱ 9
Dieu du flood

Au collège, et ayant pu rester dans le même durant tout ce temps, la jeune fille put se découvrir deux activités qui lui avaient donné un petit coup de fouet dans son comportement toujours monotone. Ces deux activités se trouvaient être la fanfare du collège ainsi que le club de volley de ce même établissement. Dans le premier, on lui mit un instrument, dont elle ne connaissait même pas l’existence, entre les mains, à savoir l’euphonium, une espèce de mini tuba comme on le décrit souvent. Dans le deuxième, après quelques essais pour savoir quel poste lui conviendrait mieux, on lui présenta le rôle de pointu, ou avant droit, ainsi que celui de libéro, car malgré sa taille assez maigre, elle possédait une bonne détente, ainsi que de bon réflexe pour renvoyer les ballons. Deux passe-temps qui devinrent rapidement assez important dans sa vie, jusqu’à devenir une passion. Mais les années de collège passent bien trop vite, et pour une fois que l’adolescente avait pu se faire quelques amis, c’est finalement la sonnette de début de lycée, ainsi que d’un nouveau déménagement, qui tinta.

Nous voici donc durant ses années de lycée, la seconde étant déjà passé, ainsi qu’un autre déménagement prématuré durant cette rentrée de première. En effet, le père allait être déployer à l’étranger cette fois, et pour un bon moment, cinq mois minimums apparemment, sauf avis contraire. Cela fait déjà un mois, et heureusement pour Lauren, sa voisine, une vieille femme, avait rapidement sympathisée avec elle, la jeune l’aidant pour certaines taches, tandis que la dame lui rendait l’appareil en lui offrant sa compagnie le soir. Mais autre que ce déménagement, dans la toute première ville où elle avait vécu d’ailleurs, celle de la crèche, un autre événement avait sonné cette année. Celui de son code obtenu, ainsi que son permis moto, une chose auquel elle avait beaucoup tenu, et qu’elle avait fini par obtenir. Bien sûr, étant encore mineure, ce n’est qu’un permis moto légère qu’elle avait pu décrocher, mais c’était déjà bien suffisant pour elle. C’est d’ailleurs en cadeau de compensation de son départ, que son père lui offrit sa toute première bécane, dont la jeune fille avait d’ailleurs du mal à se séparer une fois à cheval dessus, mais bref. Peut-être est-ce à cause de son nouvel amour, celui de la vitesse, que l’accident s’était produit ? Non, les témoins avaient été clair, la chaussée était simplement trop mouillée ce jour là, et le panneau stop ignoré par l’automobiliste, qui avait mis Lauren à terre, sonné comme pas possible avec le contact de sa tête contre la chaussée, tête casquée bien entendu, tandis que son bras gauche, qui avait eu le malheur de cogner contre le bord du trottoir, la lançait assez violemment.

Après la constatation d’une simple et petite commotion cérébrale et un bras gauche brisé, Lauren avait pu rentrer chez elle le lendemain, avec un platre partant de ses doigts jusqu’au coude inclus, en guise de cadeau d’au revoir, cadeau qu’elle devrait garder quatre semaines, avant d’en changer, pour un plus petit, qui n’irait pas au dessus du coude, pour trois semaines. Voilà maintenant un mois tout pile que l’accident s’est produit, et la jeune fille continue sa petite vie tranquillement, sans se plaindre, assistant à chaque répétition et entrainement, auxquels elle ne pouvait pas participer bien sûr, pour simplement continuer d’avoir un lien avec ses passions, ne pouvant faire que cela pour l’instant. De temps en temps ,sur le chemin du lycée, son regard se perd dans la direction de la crèche, enfin de là où elle pensait la trouver, n’ayant jamais pris le temps de repasser devant. Etait-elle nostalgique de ces années d’insouciance, où l’on ne vous demande rien de plus que de jouer, dessiner, et sourire avec d’autres enfants ? Peut-être, allez savoir.

• Apparence •

image-ifomembre

• Autre •

-1m65/52 kg
-Possède le permis A1 ainsi qu’une Orcal Astor 125
-A actuellement le bras gauche de cassé
-Sait jouer de l’euphonium (collège) et de la trompette (lycée), et fait du volley

https://www.youtube.com/watch?v=WkVvG4QTO9M

❱ 10
Ancêtre

Nom : Mizar.

Prénom : Élise, se fait appeler Eliott, les deux noms ayant le même surnom Ely.

Age : 19.

Sexe : FTM Transgender.

Histoire :

Ely est né dans une famille modeste au parents divorcés, possédant un grand frère.

Ely possède également une bête noire, le fait qu’elle soit né dans le mauvais corps.

Au début, ce sentiment, cette impression, n‘était pas la... a la crèche par exemple, elle s’en foutait.
Entre 2mois et 3 ans, les gamins, on peut pas vraiment dire qu’on puisse bien différencier un petit mec d’une fillette …

Haaa la crèche, époque si peinarde où elle dessinait des gloubi-boulga sur une feuille dans un coin, elle aime d’ailleurs penser que déjà là, elle avait découvert sa passion, son métier.

Puis vînt la puberté et le début d’une dysphorie grandissante, avant elle n’avait que des idées, des pensées de comment elle voulait être un garçon, cette puberté transformait doucement cette petite envie en grand besoin.

Supportant cependant ces faits, elle développa une micro phobie social.

Vers ses 15 et demi, elle essaya de convaincre sa mère de la laisser se couper les cheveux, chose qui ne plût pas et même attrista, durant cette même période, elle décide de faire du taekwondo, voulant se muscler.

A ses 16 ans, elle réussis a la convaincre pour ses cheveux, ils passent au mi long, puis durant ses 16 a 18 ans, elle les raccourcis encore et encore, jusque les avoir haut nuque fin 18.

Elle finit le lycée, et décide au grand dam de sa mère de partir étudier en prépa art a plusieurs heures du domicile familiale.

Durant cette année, finalement seule, elle pu enfin se faire pour un mec, après avoir effectué quelques emplettes dans le dos de sa famille.

Sa micro phobie se fixe durant ce laps de temps mais le fait de devenir réellement trans la rend un peu parano.

Après 9 mois de vie seule, de vie a enfin pouvoir faire ce qu’elle voulait, elle hésita de plus en plus sur une chose, la prise de testostérone, car oui, le simple fait de s’habiller comme, de parler comme, n’allait pas la faire être un homme …

Toujours dans le dos de sa famille, elle prit un rendez-vous pour une telle prescription, et la, maintenant, peu avant le début du RP, elle a reçut 3 flacons, hésitant encore a prendre le pas.


Caractère : InRP ?
Ely n’aime pas le contact physique.
déteste être traité comme une fille.
A trop peur encore de prendre la testostérones puisque cela serait sûrement perçue par sa famille.
Adore la musique dans le style celte/pagan/folk métal.
Adore faire du cosplay Gendbender.

Apparence :
image-ifomembre
image-ifomembre

Autre :

- InRP, le pronoms utilisé sera «Il»,
- Il possède un binder de rechange et les flacons dans son sac.
- possède un petit boulot au cinéma.
- S’est entraîné de long mois pour performer une voix masculine
- Est ceinture rouge de taekwondo.
- joue de la flûte Irlandaise.

❱ 11
Dieu du flood

Nom : Blitz

Prénom : Léa

Age : 22 Ans

Histoire : Une Naissance triste, un début de vie compliqué, et une enfance très difficile.
Sa mère est morte en la mettant au monde et son père elle ne le connait même pas. Mais alors ? Qui a bien pus l’élever ? C’est son Grand-père et ses sœurs.
Une enfance difficile, car très souvent à l’hôpital à cause d’une santé Fragile, et quelques années ont fait passer le tout, mais sont plus ancien souvenir, probablement un des plus heureux qu’elle a eu, c’est lors de sa petite enfance. À La Crèche un jeune garçon lui avait dit qu’elle était jolie, c’est bête comme idée, mais elle s’en rappelle toujours et Parfois ça l’aide.

Le reste de son enfance a été bien plus simple, et vers ses 10 ans elle n’avait plus aucun problème de santé, et depuis cette année-là elle n’a plus jamais remis les pieds dans un hôpital, enfin par pour elle en tant que patientes. Et puisqu’on en parle, à l’âge de 17 ans elle y est retournée, son compagnon a eu un grave accident de moto. Et pendant plusieurs mois il est resté à l’hôpital.
Étonnement ça n’a pas empêcher qu’une fois sorti de l’hôpital il était à nouveau sur sa moto, d’ailleurs Léa aussi a appris à conduire ces petits engins à 2 roues.

Il y a quelque chose qui n’est pas encore mentionner, c’est son grand-père justement, un grand homme, enfin, il n’est pas spécialement grand, et n’est pas forcément respectable, mais c’est un informaticien d’exception et un Cybercriminel très rechercher, mais introuvable car pas de trace. Et ce savoir de manipuler le clavier et bien son grand-père le lui a appris, et bien appris, à tel point qu’elle est devenue presque plus doué que lui.

En plus de donner des petits cours d'informatiques "Privé", depuis quelque temps elle a commencer à travailler dans une boîte d'informatique, mais ce boulot et cette vie ne lui plait pas tout à fait, elle à besoin d'autre choses

Caractère : Aimable et Discrète sont les 2 mots qui représente le plus Léa.
Elle reste une Anticonformiste, Anarchiste et Rebelle, enfin si on peut dire ça comme ça, Rester et se faire mettre dans des Cases c’est pas son truc du tout.

Apparence :
image-ifomembre

Autre :
Elle sait Conduire Moto et Voiture très bien.
Elle est très douée avec l’informatique et possède des compétences de Piratage.
Elle garde toujours son ordinateur Portable dans sa sacoche ainsi qu’un couteau.
Elle sait se, un peu, battre au couteau.

❱ 12
Ancien-flooder

Nom:Weyland

Prénom:Samson

Age : 19

Histoire :Samson est une personne ordinaire,bien que il possède des origines peu commune.Sa famille est composée de Juif allemands ayant survécus a la guerre en fuyant dans un autre pays ce qui explique son nom de famille Allemand et son prénom Hébraïque si particulier,Samson est très fière de ses origines et il est un fervant croyant lorsque il était plus petit la prière l'aidé lorsqu'il se sentais mal.ça le rassuré,Dieu était comme quelqu'un a qui se confier.Bien que très sociable jamais il ne parle de ses soucis au autre et est toujours la pour aider quelqu'un qui a un problème ou donner un coup de main sans rien attendre en retour.Ce qui fais qu'il est très apprécié et s'intègre facilement

Actuellement étudiants en Architecture dans une université pas très riches.Sa scolarité c'est passé plutôt tranquillement bien qu'il a reçu quelque brimades sur ses origines uniquement des blagues d'enfants classique (Les nazis,sa Kippa,Les banquier Juif etc) C'est un bonne élève studieux,son rêve et de pouvoir construire un bâtiments dont il a eu une vision tout petit quand ses parents devait le mettre a la crèche à cause de leur travail.

Un jour lors d'un atelier dessin vers ses 2 il avait gribouillé un bâtiments (En bâtons mal fait pas un truc fou) qu'il avait imaginé et depuis il avait gardé ce dessin et l'avait redessiné et amélioré avec ses connaissance actuelle le bâtiments ressemble beaucoup a une Synagogue

Caractère: Généreux,doux,jovial,faible

Apparence : image-ifomembre

Autre:

❱ 13
vétéran

°Nom° : Rochval

°Prénom° : Louise

°Age° : 19 ans

°Histoire° : Oh bien sûr, je vais vous raconter mon histoire. Je suis née dans une famille modeste avec deux parents très soudés, autrement dis j’était plutôt épanouie. Je sais que c’est un peu niais mais j’ai vécu une vie simple. Tout le long de ma scolarité à peu près, j’ai été la suiveuse du groupe… Je n’en suis pas fière, le pire c’est que je me rendais compte que je n’avais pas de vraie amies… Bref, j’étais constamment avec ces fille mais c’est comme si je n’existais pas, elle ne venaient me voir que quand il leur fallait quelque chose… Enfin, on va dire que c’est une longue période de ma vie que j’essaye de ne pas reproduire mais je sais qu’on ne peux pas fuir sa véritable personnalité! Au final j’ai gâché l’année de 3eme et le brevet avec…
Aujourd’hui ça c’est arrangé, j’ai réussi mon bac, j’ai trouvé ma voie et je suis contente d’avoir trouvé quelqu’un qui me permet d’être moi même! C’est un peu trop fleur bleu je sais, mais je suis heureuse.
Je suis… comment dire? Je suis plutôt triste en ce moment … Non plutôt nostalgique! Je me suis toujours rappelé ce souvenir, mais il persiste à revenir, revenir et encore revenir. Je me suis dis que pour qu’il ne persiste plus. Je suis désolée, du coup je vous prends un peu pour un psy!
Je me souviens d’un moment précis de mon enfance, je ne saurais dire quand mais ça devait être à la crèche, oui c’est ça, c’était à la crèche. Bref, j’étais assise sur une petite chaise et je regardais les autres enfants jouer; un venait à peine de marcher et s’aidait encore du chariot pour mettre un pied devant l’autre, il y avait aussi les plus grand c’est marrant d’ailleurs puisque d’après mon souvenir il n’y avait que des filles autour d’un seul garçon! Je devais surement être punie pour une de ces choses futiles que l’on reproche aux enfants!
N’empêche je ne me souviens même plus d’à quel point on était insouciant! dire qu’on se vexait parce qu’on était mis au coin… Maintenant je viens d’avoir mon bac et je continue mes études et ça change! Quand je vois mes parent qui trime pour faire plaisir à leur fille et lui payer des études convenable ou simplement la tête qu’il tirent quand il reçoivent les factures je me dis que la vie n’est pas si simple que celle vue au travers des yeux d’un enfant.

°L’histoire est un peu courte désolé°


°Caractère° : Elle est gentille, trop gentille même! C’est le genre de personne à donner plus qu’elle ne reçoit et elle ne sait pas ne pas pardonner. Autrement dit beaucoup de personne on profité d’elle et malheureusement ce n’est pas finit mais ce n’est pas son genre d’être rancunière alors elle laisse couler… à chaque fois. Sinon elle est plutôt normale.

°Apparence°: image-ifomembre

°Autre° : 
-Elle adore faire des cupcakes
-Ne bois presque jamais, ne fume jamais
-Elle aime la mode
-Sort avec un beau mec de 25 ans.

❱ 14
Ancien-flooder

Nom : Bedrag

Prénom : Yume

Age : 21 ans

Histoire : Pourquoi faire compliqué quand l’on peut faire simple ? Yume est ce qu’on peut nommer une personne comme les autres, tout ce qu’il y a de plus classique. Une mère, un père, une famille présente et aimante, le schéma classique tout simplement, loin des enfants abandonnés attendant dans un orphelinat, loin des malheureux qui crèvent la dalle à l’autre bout du globe par milliers, loin des pauvres qui se retrouvent jetés hors de la modernité, jetés hors de la ville comme des parias, des personnes qui n’ont pas leur place. Un chanceux pour certains. Un type normal pour d’autres. Un type sans intérêt pour les riches.

En somme rien de bien intéressant à dire sur lui. Depuis sa naissance, c’est un garçon qui a connu une enfance heureuse, avec des parents plus que présents pour lui, toujours à son écoute, et plus tardivement ses frères et sœurs, une jolie famille tout simplement. Son éducation a été plus qu’équilibrée grâce à ses parents, lesquels ont toujours passé énormément de temps avec lui, à lui donner et lui offrir le meilleur sans qu’il ne devienne un enfant tyran ou un sale gosse pourri-gâté. Vu ainsi, on peut se dire ? Mais n’est-ce pas trop parfait ? Mais non, Yume est un adulte dans la fleur de l’âge, tout ce qu’il y a de plus normal, quoique bien souvent dans ses pensées, dans son imagination quitte à paraître dans la lune voir décalé de cette réalité qui lui déplaît. Qui lui déplaît comme un de ses souvenirs de ses toutes premières années. Il ne se souvient presque de rien si ce n’est d’une crèche, du moins c’est ce qu’il pense se souvenir sans en être réellement sûr puisqu’il n’était qu’un tout petit garçon. Mais il se souvient non pas de la joie d’être avec d’autres enfants de son âge, ni des rires, des siestes ou des jeux, mais du fait qu’il pleurait à chaque fois que ses parents l’y laissaient, l’y déposaient. Il se souvient de cette sorte de sentiment d’abandon avec la peur au ventre que ses parents le laisse là-bas, qu’ils l’oublient, qu’ils ne reviennent jamais le chercher. Une peur d’enfant tout simplement.

Vint ensuite les années d’école primaire, puis le collège. Que dire à part qu’il s’agissait d’un bon élève ? Certes, souvent dans la lune, dans ses pensées, peut être même trop imaginatif, mais avec de l’esprit. Il cherchait à faire plaisir à ses parents, à les rendre fiers, loin de la rébellion de certains collégiens lors de leur crise d’adolescence. Vint par la suite le lycée où Yume se décida à opter pour une filière littéraire, ayant toujours été bien plus passionné par les Arts et les Lettres que pour les Sciences et les Mathématiques. Il semblait s’opposer à cet aspect logique, à cette sorte de conditionnement de la société à mettre les gens dans des cases, à les trier en fonction de leur argent, de leur situation sociale, alors en somme, il trouvait les Sciences sociales hypocrites au possible. Déjà en tant que lycéen, Yume n’aimait pas cette société, cette boîte. Il ne s’y sentait pas à sa place. Et il n’aimait pas suivre les autres qui se pensaient comme des anti-conformistes, des pseudos rebelles.

Finalement, les trois années au lycée passèrent, une évidence se dessina forcément, le baccalauréat mais surtout les études supérieures, donc l’avenir, son propre avenir. Là où certains se destinaient en Fac de médecine, d’autres en Droit, où d’autres ne savent pas quoi faire, où d’autres suivent ce que papa et maman décident pour eux, le jeune homme se dirigea en Fac d’Arts, affectionnant les Lettres s’étant fait un nom dans l’histoire, sans que cela ne l’empêche d’être une personne actuelle, un jeune de son âge qui a grandi avec des livres, des bandes dessinées, des animes, des animations, des films et séries, avec l’omniprésence de la musique, les jeux vidéos, la peinture, l’écriture … Bref, une sorte d’artiste dans l’âme, quelqu’un sans prétention souhaitant vivre de son imagination, de ses rêves. Pourtant, on ne peut pas nier qu’il aimait également l’Histoire ainsi que les autres Sciences humaines comme la Sociologie. Ne sachant réellement dans quoi se spécialiser, il se dirigea et se spécialisa plus particulièrement dans le cinéma sans pour autant reléguer le reste au second plan. Ses études sont même au premier plan de sa vie pour lui, quitte à s’opposer un peu aux jeunes de son âge qui profitent de leur jeunesse.

❱ 15
Ancien-flooder

Yume n’a jamais vraiment été du type à aimer les soirées et ce genre d’ambiance, en somme il a toujours été calme et paisible, même durant son adolescence, loin de devenir un jeune adulte rebel. On peut dire que ce genre de choses ont été mises de côté, du moins certains aspects de sa vie personnelle même si cela ne l’empêche pas de faire des choses banales comme manger dans des fast-food, aller au cinéma, voir des concerts, des spectacles, ou aller à des conventions, ses études ne l’empêchant pas de vivre. En somme, Yume aime simplement rester la plupart du temps chez lui sans être un geek pur et dur, bien que l’on puisse penser le contraire vu ses passions.

Passons donc à maintenant, à aujourd’hui, Yume a 21 ans, il habite dans un appartement même s’il aime mieux être avec sa famille que de se retrouver cloisonné entre quatre murs, il est maintenant dans sa troisième année de licence, les partiels de son second trimestre approchent à grands pas, il a déjà le nez fourré dans ses cours, dans ses révisions et ses livres quand il n’est pas rivé derrière son ordinateur à s’en bousiller les yeux jusqu’à pas d’heure. Il est là à stresser, à s’activer pour ses tout derniers rendus, à taper sur son clavier sans relâche même alors que ses poignets lui font un mal de chien. Finalement, son avenir se joue, ayant décidé de tenter l’année suivante un Master toujours en Arts. Et comme tout le monde, il se demande : “ Est-ce que je ne me trompe pas ? “, “ Est-ce que je ne fais pas fausse route ? “, “ Est-ce que c’est vraiment fait pour moi ? “. Bref des doutes comme ceux de n’importe quel jeune adulte qui poursuit ses études, qui arrive peu à peu dans les dernières années de sa vie avant d’entrer dans le monde actif, dans le monde du travail.

Que peut-on dire d’autres à son sujet ? Qu’il n’a jamais été très sportif sans pour autant être une tanche ultime. Il n’a jamais voulu entrer dans la case “ athlète “, “ course “ ou “ musculation “ de la plupart de son âge, préférant largement profiter de loisirs simples que de chercher à être populaire. La seule chose qu’il semblait un tant soit peu aimé niveau sport était la natation sans y exceller. Bref Yume est quelqu’un qu’on peut voir comme “ normal “, n’ayant jamais touché une arme à feu, et ne sachant concrètement pas manier une arme blanche, tout au plus il sait à peine quelques gestes d’auto-défense de tête sans jamais s’en être servi une seule fois dans sa vie, donc de la simple théorie. En dépit donc de ne pas être un grand sportif, il reste une sorte de passionné des armes anciennes ainsi que de répliques d’armes de bien des oeuvres dont des oeuvres de fantasy. Sans être un génie musical, il a appris depuis qu’il est assez jeune à jouer de certains instruments, déjà de la flûte comme la majorité des gamins à l’école et durant leur parcours scolaire, de la guitare, de la basse, de la batterie, de la flûte traversière et un peu de violon.

Niveau expériences sociales ? Il est sans doute comme tout le monde, il a eu des amis, il en a toujours, en a perdu certains de vue depuis le lycée et ainsi de suite, a tenté de nouer une fois à la Fac avec des personnes aussi passionnées que lui. Pas toujours évident d’être ami avec d’autres personnes quand on est dans la lune, sans doute un peu insensé, à désapprouver la société d’aujourd’hui sans s’en cacher. C’est sans doute ce qui lui déplaît le plus. Une société bétonnée, fermée, avec un le haut et les bas fonds, une sorte de ségrégation qui ne se décide que par l’argent, par une notion qui n’a aucune véritable valeur sauf celle qu’on lui confère. Une société où les gens sont conditionnés, vivent dans la peur de manquer, de se retrouver à la rue du jour au lendemain. Une société de gens pressés, qui ne voient plus rien, enfermés dans une boîte depuis leur naissance jusqu’à leur mort.

Une autre chose à dire ? Qu’il a son permis comme pas mal de personnes dans sa tranche d’âge, non pas par adoration de l’automobile mais une question pratique. Encore une autre pour la route ? Sûrement son affection pour les animaux, à faire du bénévolat dans des associations, à recueillir des bestioles sous son toit même avec les galères de vivre dans un appartement, à nourrir les chats errants du coin. Il commence également à faire des petits jobs de courte durée de temps à autre histoire de se confronter à la réalité, au monde du travail sans que cela ne l’emballe réellement, mais ça fait toujours mieux d’avoir un CV rempli que vide si on foire ses projets d’avenir.

❱ 16
Ancien-flooder

Une dernière chose ? En dépit de ses études, du temps qui peut lui manquer, Yume est quelqu’un d’assez actif sur les réseaux sociaux et sur Internet, histoire de partager ce qu’il fait dans le domaine des Arts, de partager ce que d’autres font et qui lui tiennent à coeur, souhaitant simplement vivre de son imagination, de ses créations, de permettre aux gens de s’évader.

En bref, Yume est une personne comme vous et moi, simplement une personne humaine, empathique, peut être trop rêveuse, détestant la société d’aujourd’hui et sa propre inaction, simple observateur et spectateur. Sauf que finalement, qu’est-ce qu’une personne peut faire seule face à toute une société, à ceux qui la gouverne et la régisse ? Face à des gens qui flippent face à l’inconnu, bien trop dans leur bulle en se limitant à leur petite vie, à ne vouloir aucun changements ?

Caractère : Comme son prénom l’indique, Yume est une personne rêveuse, souvent dans la lune, dans ses pensées, sans doute trop imaginatif, parfois déconnecté de la réalité, mais c’est ce qui fait sa créativité. Il n’est pas rare de le voir avec ses écouteurs, simplement à dessiner ou à écrire. Il peut être assez réservé voir même coincé selon les points de vue, surtout ceux des personnes de sa tranche d’âge. C’est quelqu’un d’humain, d’empathique tout simplement, en mesure de tendre la main à une personne dans le besoin là où la société se montre indifférente et impitoyable, peut être qu’il est même trop gentil. Et en dépit d’être peut être trop bon et trop con, Yume est franc et direct, s’il doit dire les choses, il les dira. C’est aussi quelqu’un de sociable, d’amical et de sympathique, même si la société n’aide pas aux rapprochements entre les individus mais les éloigne plutôt, alors il n’est pas rare qu’il soit tout de même maladroit. En dernier lieu, il est curieux, toujours à se questionner, voir même chiant à chercher à toujours regarder plus loin, en refusant de ne se limiter qu’à un seul point de vue, bref un esprit critique tout simplement.

Apparence :

image-ifomembre

Autres :
- 1m85 pour 75 kg.
- Yume ne boit pas ou bien à de rares occasions, ne fume pas et ne se drogue pas.
- Il a toujours son portable et ses écouteurs sur lui, de même qu’un carnet de dessin et son matériel histoire de pouvoir s’évader. Les Arts sont tout simplement son domaine de prédilection.
- Il n’est pas mauvais en matière de technologie au vu de ses études en cinéma ainsi que grâce aux Arts, travaillant aussi sur des supports informatiques.
- Il a passé son permis histoire de pouvoir conduire des deux roues ou une voiture, simple question pratique.
- On peut dire que Yume aime de tout et est ouvert à tout notamment au sujet des Arts, à commencer par les genres musicaux. Sans être un musicien de génie ni accompli, il a appris à jouer de la guitare, de la basse, de la batterie, et de la flûte comme sans doute chaque gamin en primaire ou au collège, de la flûte traversière, et un peu de violon.
- Il aime énormément les animaux, que ça soit ceux domestiques, les NAC ou les bestioles en tout genre.
- Sans être un geek pur et dur ou à l’extrême, il n’est pas rare qu’il porte des références à la culture geek, ou des choses qui ont un sens pour lui.

Actualiser

Tu dois te connecter pour commenter !

Rejoindre
en ligne membres
Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 44564Fenrir
  • 34485valacri
  • 28062ShiryuTetsu
  • 20375hickoman
  • 16585lealexdu33
  • 16327seriesTV
  • 15180darking42
  • 15109Noctaly
  • 14707Anime
  • 11337hisoka086