Connexion

Initialisation ~RP~ 1517 💬


Afficher


par

dans Rôle Player

image-ifomembre

_________________
Initialisation.
..
...
Start.

_________________
2 votes positifs / 1 negatif
Points: 1
❱ 1501
Ancien-flooder

~

Yume : Remarque, niveau chance, on est peut être dans le négatif pour s’être retrouvés tous dans cette crèche et apprendre tout ça du jour en lendemain. Sans compter la situation actuelle. Même si on dira que ça pourrait être pire, non ? “ Camarade “, n’empêche c’est vrai. Et avec ce qu’on compte faire en plus dès demain ... Je ne me laisse pas abattre même si je me sens quand même au bout de ma vie là, genre je comprend pourquoi je n’ai pas passé le cas le lundi soir où Calvin Harris est venu en ville …

* Sauf que là, c’était deux boîtes pour le prix d’une en une seule soirée. Limite ça frôlait l’overdose. Là c’était sûr et certain qu’on ne l’y reprendrait plus. Là par contre, une fois dans la seconde boîte de nuit, il pouffa de rire, presque les larmes aux yeux aux propos de Cid. *

Yume : Là par contre tu as fait ma soirée, “ je ne pense pas être ta mère “, elle était vraiment bonne. Faut dire que tu ne lui ressembles pas physiquement, même si bon, elle est un peu comme nous, quoique moins coincée et un peu plus “ relâchée “, mais pas une fêtarde pour autant. Mais par contre pour ce qui est des références geek, là pas de doutes, elle est comme nous voir peut être pire.

* Deuxième boîte de nuit, ouais trop pour une vie, mais surtout trop pour une seule soirée. *

Yume : En vrai si on pouvait en terminer au plus vite … Je ne la comprendrai jamais, c’est officiel comme elle ne peut pas me comprendre …

~

❱ 1502
Ancêtre-flooder

~~

Cid : Vu comme ça c'est vrais que la chance on ne nage pas dedans. Pire ? Heu ... Ne demande pas trop Yume STP. "Camarade" ha ha désoler c'est l'habitude. J'aime bien comment ça sonne. Ha bah ouai et dire que des gens font ça tout le temps ... Comme Ash tu m'avais dit ?

*Cid regarda Yume rire un peut surpris*

Cid : Physiquement j'espère bien ha ha. Pire ? Damn ! Hé beh je sens venir l'épisode 367 de Dr Who avec la phrase et la seconde ha ah ha !

*Au moins Cid avait des boule quies mais il détestais le rythme de la musique qui faisait battre son coeur plus vite ... Une horrible sensation*

Cid : Je suis bien d'accord emballer c'est pesé !

~~

❱ 1503
Ancien-flooder

~

Yume : Franchement je ne veux pas savoir ce qui pourrait être pire, alors là-dessus tu peux être sûr et certain que je ne vais rien demander à ce sujet. J’aimerai même mieux que ça s’arrange, ou plutôt que tout s’arrange, sauf que ça, c’est carrément trop demandé, voir impossible à demander. Et bon “ camarade “ ça ne me dérange pas. Au moins ça prouve qu’on est proches, qu’on s’entend bien et que ça se passe bien entre nous, alors c’est une bonne chose vu la situation. Va savoir si j’aurai tenu en boîte de nuit tout seul, pas sûr. Tout le temps ? Franchement je me demande comment ils font. Je suis déjà épuisé là, pourtant je n’ai rien bu, rien fumer, rien pris, pas danser, pas draguer … Bref, c’est carrément épuisant juste en marchant. Ash ? Bah elle aime s’amuser et profiter, maintenant la fréquence à laquelle elle va en boîte de nuit … Souvent je suppose, sûrement en week-end comme elle n’y a pas été lundi soir. J’étais même un peu étonné mais bon.

* Au moins, l’étudiant semblait un peu plus détendu alors qu’il avait opté pour faire une petite pause près du bar. *

Yume : Je t’assure, physiquement vous n’avez rien à voir ! Et puis, Doctor Who, c’est toute une histoire !

* Au moins Cid était prévoyant, même si rien n’empêchait qu’ils se retrouvaient tous les deux là, dans un lieu qui ne leur correspondait pas, qui était même contraire à eux, à la vie qu’ils menaient tous deux. Maintenant, comment allaient-ils retrouver Ash ? *

Yume : Si on pouvait juste la retrouver … Sauf que je ne sais pas quoi faire … Je ne sais pas comment faire … Je veux dire, je n’ai jamais été en boîte, et déjà qu’on nous cherche … La logique voudrait qu’elle est l’oeil sur les arrivants et potentiellement ceux qui pourraient la chercher elle mais pas en lui voulant du bien …

* Alors pour le coup, Yume se contentait juste de rester près du bar, ou plutôt voir qui était dans le coin. Et au moins il reprenait contenance en même temps qu'il observait comme à son habitude, comme avant. *

~

❱ 1504
Ancêtre

*fait caca dans la corb-*

#ah mince je me suis trompé de rp dsl#

❱ 1505
Ancêtre

#bjr#

~

*Simon continue d'aller vers la crèche avec Lauren*

~

❱ 1506
Ancêtre-flooder

~~

Cid : Pire ? Fait gaffe le destin (même si je n'y crois pas) peut être vachement sadique. Bah ouai c'est le cas on est ami mec. Je sais que ça fait pas longtemps mais bon on pense la même chose et on à plein de point commun ha ha ! Comment ils font ? Bah très simple la trépanation ça règle beaucoup de problèmes ... Surtout l'éthique ... Et la morale. Hum je vois .... Hé bah c'est pas une fille que j'adore quoi...

*Il avait suivit prèts du bar mais n'avait rien demander cependant*

Cid : Bah c'est ce que je dit heureusement car bon si t'a mère me ressemble ... Geh ... On a un problème dans la matrice Yume. Ah j'ai vu juste ? Ha ha !

*Il haussa les épaules*

Cid : Ha désoler mais la franchement je peux pas t'aider j'ai aucune idée de comment on va faire ... Je n'en sais pas plus que toi ...

~~

❱ 1507
Ancien-flooder

~

Yume : Justement j’aimerai mieux que le destin continue de s’acharner sur nous. Je veux dire, je ne suis ni sadique, et je suis encore moins masochiste. Alors j’aimerai mieux éviter de devenir fou, taré, cinglé ou ce type de joyeusetés. Amis ? Ouais, en dépit des circonstances. Et ouais, on a les mêmes avis, on a plein de points communs. Alors c’est une chance en vrai. Franchement, ça n’est pas fait pour moi, là je peux confirmer, au moins on ne pourra pas me dire : “ tu ne peux pas savoir, tu n’as jamais été en boîte de nuit “. Bref c’est carrément pas fait pour moi et ça ne le sera jamais. Plus jamais je n’y remettrai les pieds plus tard, encore moins pour une fille, pas même pour une amie, ni même une copine. Bah, tu connais mon point de vue à ce sujet comme on en a déjà discuté et qu’on a le même avis. C’est pas mon genre de m’amuser comme ça, même si je ne juge pas pour autant ce qu’elle fait. Mais je ne pourrai pas, même si on m’aguichait ou je ne sais quoi. En fait, je ne la comprendrai jamais comme elle ne me comprendra jamais, c’est comme … incompatible en fait. Elle, elle veut s’amuser, profiter. Et moi, j’ai toujours été dans du concret, quelque chose qui soit sérieux.

* Et bien entendu, Yume ne comptait pas boire, alors qu’il se contentait d’observer comme bientôt deux semaines auparavant, le soir où il était au bar. D’ailleurs plus l’étudiant observait, plus il se rendait compte du nombre de types en rut, en chien et ce genre de charmants comportements de la gente masculine, sans compter les forceurs. Il ne comprenait définitivement jamais Ash ni pourquoi elle affectionnait ce genre d’ambiance et d’endroits. *

Yume : Un problème dans la matrice ? Bah je t’assure, vous ne vous ressemblez pas du tout ! Donc franchement aucune crainte à avoir, il n’y aura aucun bug, ni aucune erreur de logiciel. Et ouais, Doctor Who, c’est limite si le reste de la famille ne suit pas.

Bah, au moins on a déjà réussi à s’obliger à venir ici, à aller dans deux boîtes de nuit en une seule et même soirée, c’est limite un exploit quand on y pense, aussi stupide et idiot que ça puisse être pour les autres …

* Et en parlant des autres, si Yume était quelqu’un de calme la majorité du temps voir même trop calme, il y avait bel et bien des choses qu’il prenait à coeur, et cela commençait par aider les autres. Dans ce cas-ci, le relou de niveau légendaire type : “ Hey mademoiselle vous êtes charmante ! Tu veux pas une glace à la menthe ? “ et doublé du type insistant en mode : “ Fais pas ta mijotée ! “ type frotteur dans le métro commençait à être de trop pour lui, surtout quand la réponse était “ non “ au niveau de ses avances. Donc forcément ce qui devait arriver arriva. Pas dans le sens d’une bagarre dans un bar ou dans les boîtes de nuit dans les films américains. Mais ce fut clair et net quand Yume attrapa le bras du type, non sans une bonne torsion du poignet au passage, avant de l’écarter sèchement. En même temps, Yume restait tout de même assez bien bâti avec ses 1m85, et ça n’était pas non plu un fil de fer. Un bon moment de tension sans aucune parole, à attendre que le type comprenne le message, ce qui était un peu compliqué quand on était bourré et que un qui QI semblait frôler celui d’une huître, ou d’un animal en rut. Et bon aucun doute que d’autres avaient attendu que ça se termine en bagarre entre celui défendant une jeune femme et le forceur du coin pas très patient. Dans un sens, si le type ne s’était pas éloigné, l’étudiant n’aurait rien eu contre lui mettre un bon pain pour lui remettre les idées en place. Lui qui n’était pas d’un tempérament violent d’habitude … *

Yume : Tu m’étonnes que je déteste ce genre d’endroits … Comment se faire ficher en plus … C'est définitif, là je ne pourrai jamais comprendre ...

~

❱ 1508
Ancêtre-flooder

~~

Cid : On est bien d'accord. Ha ha cool que je sois pas le seul à le pensé que l'on sois ami ! Ha bah idem. Enfin moi j'y était déjà aller ... Et ça m'avait suffis. Hum après moi ça dépend quand je suis en couple je suis vraiment trop gentil ... Enfin ... Je sais pas en vrais. Ouai ouai je sais . Par contre moi je suis du genre à juger ha ha ! Non je déconne. Idem mec, idem.

*Lui aussi regardais le spectacle de la décadence humaines dans sa splendeur*

Cid : Tu me rassure ha ha ! Toute la famille ? Hé beh !

Sacré exploit en effet ...

*Cid avait regarder la scène il serait intervenue de lui même mais bon Yume avait effectuer la "contre-mesure anti-relou"*

Cid : Que dire ... Si ce n'ai je suis bien d'accord.

~~

❱ 1509
Ancêtre

~

*Simon cherche toujours la crèche avec Lauren, suivant l'adresse sur son portable*

~

❱ 1510
Ancien-flooder

~

Yume : Trop gentil ? Peut être que je le suis trop parfois, du moins c’est ce qu’on m’a déjà dit à plusieurs reprises ... Je m’attache trop vite aux personnes je crois … Mais bon, je n’aimerai pas céder et accepter d’aller en boîte de nuit à nouveau plus tard, même si on me le demandait, là au moins c’est sûr et certain que je n’y remettrai pas les pieds … Bah, je comprend ton point de vue comme on le partage, qu’on pense les mêmes choses. Franchement en dépit de la situation, c’est bien de ne pas se sentir seul au monde au milieu d’un monde totalement différent du nôtre, opposé même.

* En réalité, Yume se sentait comme désemparé, désespéré de ce qu’il voyait. Il était tellement … différent des personnes qu’il voyait au final, à l’exception de ceux et celles qui se retrouvaient là, contraints, à ne pas savoir où se mettre. *

Yume : Bah, faut dire que Doctor Who, ça n’est pas tout jeune. 1963 je crois ?

Ouais bah cet exploit n’est pas prêt de se répéter. Enfin pas dans ce genre là vu ce qu’on prévoit de faire.

Et puis pour être d’accord, on est d’accord … Je déteste ça … Sauf que ce type de relous, ça n’est pas du genre à reculer longtemps, encore moins à abandonner … C’est comme dans le métro, sauf que c’est comme partout : On fait mine de ne rien voir, on fait mine que c’est le quotidien, que c’est “ normal “, que ça n’est pas notre problème.

* Et on connaît tous les relous. Par exemple, les relous dans le métro qui font chier le monde, qui change de wagon une fois qu’ils se font virer de celui où ils étaient, ou qui attendent simplement le prochain métro pour recommencer jusqu’à ce quelqu’un décide d’appeler la police ou des agents de sécurité. Ou encore les relous de ce type en ce moment même, qui n’ont pas envie de finir la nuit seule, qui en veulent pour leur fric, qui se croient tout permis sous prétexte qu’ils sont plus forts, que ce sont des hommes, qu’ils ont quelque chose entre les jambes, qu’ils ont bu de l’alcool, qu’on ne peut pas leur dire non … Le même genre de types qui dès qu’il fait nuit vont suivre des jeunes femmes seules dans les rues et ça dans n’importe quels quartiers de la ville, vont se regrouper comme une meute pour suivre puis acculer une proie.

Donc forcément, quand un même relou revient à la charge une seconde fois ? Que faisons-nous ? On passe outre ? On fait mine de ne rien voir ? On baisse les yeux ? On regarde ailleurs ? On laisse tomber ? Ou alors on regarde juste sans rien dire ? On se contente de filmer comme tant de personnes maintenant quitte à voir une personne se faire poignarder sans intervenir ? Ou est-ce qu’on intervient, quitte à le faire de nouveau ? Quitte même à ce que ça dégénère ? Mais Yume n’était pas quelqu’un de passif, à simplement regarder face à quelque chose qui le révoltait. Dans un sens, il n’avait plus rien à perdre. Il n’avait plus rien à perdre si ce n’était juste de se faire descendre en se faisant possiblement repérer dans une boîte de nuit un vendredi soir. Il ne lui restait plus que la vie en fait. Mais au final ? Il s’en foutait. Devait-il la fermer sous prétexte qu’il voulait vivre, s’en sortir ? Devait-il vivre dans une peur perpétuelle ? Et puis, même en détruisant cette crèche, même en tuant cette Nina Esther, ils seraient tous encore recherchés pas vrai ? Y avait-il au moins une chance qu’ils puissent tous un jour reprendre leur vie vu ce qu’on avait fait d’eux ? Qu’y avait-il encore à savoir ? Est-ce qu’ils le sauraient un jour ? Quel était le sens de préserver une vie qui n’en était plus une si ce n’était une vie de cavale, recherchés par la police, par une milice privée, par l’état ?

Alors lui qui n’était pas violent d’ordinaire, c’était sans doute trop. C’était sans doute trop de voir le même sale type reprendre son affaire comme si de rien n’était au bout de quelques minutes. C’était sans doute trop vu leur situation depuis bientôt deux semaines. On voulait les descendre alors qu’on les avait contrôlé, qu’ils ne savaient même plus ce qu’ils avaient fait. Et pendant ce temps ce type de déchets de la société pouvaient se balader tranquillement, peut être même coupables de crimes en ayant été relâchés de prison quelques mois après, maximum quelques années pour bonne conduite ? La bien belle justice de la société. Et eux, ils se retrouvaient à se planquer jour et nuit ? A dormir dehors comme des chiens, dans le froid de cette fin d’hiver ? A mendier des pièces sur les trottoirs du centre ville en pleine nuit ? A se suicider comme Ayden ?

❱ 1511
Ancien-flooder

A mourir prochainement vu qu’on allait les exécuter comme des chiens si on mettait la main sur eux ? A se prendre une balle dans le crâne au fond d’une rue, qu’on maquillerait comme un règlement de comptes entre jeunes ayant mal tourné comme tant d’autres ?

Cette fois, ce ne fut pas une petite torsion de poignet ou un gentil coup d’épaule pour écarter le type un peu trop relou ou trop insistant. Non, là, c’était carrément un poing dans la gueule qui partit, un bon coup dans la mâchoire, quelque chose qui faisait bien mal. Une première quand on pensait que Yume était du type calme, trop bon, trop gentil, qui n’avait sans doute jamais frapper qui que ce soit de la sorte. Mais il n’avait pas retenu son coup. Finalement c’était comme quelque chose qui exprimait et qui dénonçait toute cette putain d’injustice. Cette haine de cette ville, de cette société. Cette rage. Cette révolte. Alors forcément, un type qui se retrouvait à moitié avachi contre le comptoir du bar d’un coup, à moitié sonné, mais qui se redressait malgré les bruits de bouteilles qui tombent et roulent au sol dans des débris de verre, de même que quelques verres, ça n’est pas bien discret pas vrai ? Encore moins quand le type est éméché, à l’esprit à vif et echauffé par l’alcool ? Pire quand son flot de paroles n’est plus que des insultes qui tentent de rivaliser avec le vacarme. Discret pas vrai ? Encore plus discret pour des types en cavale n’est-ce-pas ?

Ou de l’art d’arriver à se retrouver à déclencher une bagarre et à attirer l’attention vu le vacarme. Une première pour Yume. Mais finalement, l’étudiant s’en foutait. C’était comme dans le métro et les rues, les gens regarderaient, ils attendraient que le type réplique et frappe en retour. Ils attendraient de voir qui gagnerait. Ensuite, peut être qu’il y aurait une intervention quand ça dégénérait trop. Et puis, on pouvait dire que ça faisait un peu d’animation, non ? Alors forcément que le type répliquerait, même à moitié sonné, l’esprit embrumé par l’alcool, c’était même ce qu’il s’apprêtait à faire à gros renforts d’insultes toujours plus flatteuses les unes que les autres. Bref, ça avait dégénéré, et ça sûrement au plus grand plaisir des amateurs de bagarres en tout genre au sein des bars et Pub. *

Ouais plus jamais … Plus jamais je ne remettrai les pieds en boîte de nuit ...

* Même s’il était sûrement à deux doigts de se faire casser la gueule, même si bon, pas difficile d’éviter le pain d’un type éméché qui voulait juste frapper pour frapper, pour simplement répliquer, qui tenait à peine debout vu le poing d’avant et l’alcool dans le sang. *

~

❱ 1512
Dieu du flood

~

*La boite était à son habitude agité, fêtarde et amusante.. du moins pour ceux venu pour s'amuser, la fête était souvent de courte durée pour les autres cas; certains viennent parfois pour juste baiser et reparte seul, d'autres pour se battre et reparte avec des souvenirs sur le corps.. les raisons peuvent être diverse et multiple, Ash venait pour se cacher, une raison comme une autre après tout, elle regardait toutes ses autres raisons agir et vaquer. Elle les avaient déjà expérimenté mais ce soir, pas le temps, d'ailleurs au bar c'était l'endroit ou la raison du plus fort agisse, ou du plus fou, à voir, elle s'approchait passant entre les couples qui faisait du collé serré, suant et puant l'alcool, elle s'en foutait, s'était un peu sont aise du week-end, elle passa derrière un dernier rempart et.... le bar. Endroit de ceux voulant se rassasié, se sentir cool ou autre, pas l'endroit ou l'on s'amuse le plus, elle regarda rapidement avant de voir un visage qu'elle connaissait, de dos du moins celui ci observait un con.

Les cons parlons en, typique de ce genre d'endroit, se reproduisant au fil de la soirée pour en donner encore et encore. Ils existent diverse façon de les esquivés et la il faut croire que celui ci était assez tenace, au point ou Yume exerça une belle pression de son poing dans sa figure, comme un bouton que l'on voudrait explosé, au final, elle en ria, sans doute l'entendra t'il.

Mais il n'auras guère le temps de lui parler, car des vigiles vinrent le prendre lui et le bourré pour les virer de la boîte et ceux sans passer par la case départ, c'est après quelques minute dehors et les insultes du mec bourré en partant que Ash se pointa, sortant de son enfer hebdomadaire, du moins, c'est la vision que Yume devait avoir*

Ash : Alors s'ayez t'es devenu un dur de dur ? une racaille ? Un brigand ? un gue-din ? un thug ?

*Se poilant toute seule*

Ash : ça fait plus mal que ça à l'air hein ? de donner un coup, c'est pas comme dans les jeux ! Haha..

*Lui souriant finalement, elle avait l'air fatigué, elle se frottait d'ailleurs les yeux avant de se frotter les cheveux*

image-ifomembre

Ash : ça fait plaisir de te voir, j'ai aussi vu le client mystère dedans, il ne va pas tarder à arrivé je pense

~

❱ 1513
Ancien-flooder

~

* Première soirée en boîte de nuit. Et accessoirement la première et la dernière de sa vie. C’était plutôt pas mal : Aller pour la première fois en boîte de nuit pour se faire foutre dehors en ayant simplement pris la défense d’une fille. La logique de la société. Il ne fallait pas s’attendre à mieux au juste. C’était peut être même moins pire que prévu. Après tout, on ne l’avait pas reconnu, même s’il risquait d’être fiché maintenant. Bah, peu importe, non ? Il ne risquait pas de refoutre un pied dans ce genre d’endroits à l’avenir. Et au moins, l’autre relou n’avait même pas pu lui refaire le portrait. Un relou de moins, un de moins pour combien d’autres ? Mais les choses étaient ainsi, il ne pouvait pas se voiler la face.

Mais finalement, la soirée se terminait plutôt bien, non ? Après tout, aucun coup reçu. Aucune blessure. Pas de flics. Pas de milice. Bref, déjà personne qui les recherchait. Et en prime, le rire d’Ash … Même si difficile de savoir ce qui avait bien pu la faire rire ? Le fait de voir le gentil petit étudiant réservé de la dernière fois finir par mettre un pain à un abruti ? Bah, le type risquait peut être de s’en souvenir. Mais ça n’était pas dans sa nature d’avoir recours à la violence. Malheureusement, la situation faisait que Yume changeait. Qu’il n’avait plus aucun contrôle sur son existence, sur sa vie. La seule chose qui lui restait était finalement de se planquer avec les autres dans l’appartement d’Aaron dans les quartiers est de la ville, dans les ghettos.

Résultat, après quelques minutes où l’étudiant semblait heureux de retrouver l’extérieur, son regard se posa sur Ash, ayant du mal à réaliser que oui, elle se trouvait belle et bien après des jours et des jours où il l’avait cherché sans relâche dans les quartiers est et le centre ville, entre espoir et phases de désespoir, à l’imaginer soit perdue comme Elijah au milieu de la cambrousse dans le froid de cette fin d’hiver disparue il ne savait où, à mendier comme Eliott encore la veille, ou même morte. Il finit par sourire légèrement à ses paroles, même si ça paraissait tellement contraire à lui. *

Yume : On avait prévu avec Cid de devenir des délinquants dès demain. Alors le devenir une soirée plus tôt, ça ne change pas grand chose quand on est en cavale, non ? Bah, peut être que c’est ce que je suis devenu en quelques jours. Au moins, toi tu n’as pas changer.

* N’empêche, il ne pouvait pas la contredire comme oui, la douleur était là, mais ça passerait. Le type s’en souviendrait certainement plus longtemps que lui. *

Yume : Je dois être très drôle, pas vrai ? J’aurai sûrement regretté de ne pas lui en avoir coller une.

* Il se passa une main dans les cheveux, regardant toujours Ash, la sachant fatiguée, mais comparée à Elijah et Eliott, ouais la jeune femme était en forme. Fallait dire que vu l’état d’Eliott la veille, il n’y avait même pas de comparaison à faire … *

Yume : J’ai cru que j’allais te retrouver comme Elijah et Eliott … Voir même pire … Mais je savais que tu t’en sortirais, que tu es une battante … Je ne sais pas comment tu as fait la journée, où tu t’es planquée, mais on est sept … Cid, Julien, Lauren, Simon, Elijah, Eliott et moi … Les autres on ne sait pas … On ne sait pas ce qu’ils sont devenus à part qu’Ayden s’est donné la mort … Mais on est en sécurité, à l’appartement d’Aaron, dans les quartiers est de la ville …

* Là par contre, il se tut, ne sachant quoi dire aux paroles d’Ash. Ou plutôt comment réagir. C’était l’erreur critique. L’error 404. *

Qu’est-ce que je dis ? Qu’est-ce que je dois dire ? Je dis quoi ? Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce que je dois faire ? Je fais quoi ? Comment je dois réagir ?

image-ifomembre

* Et bref, après de longues secondes à ne savoir quoi dire ou faire, il sembla se ressaisir, se frottant la nuque. *

Yume : J’ai cru que je n’allais pas te revoir tu sais. J’ai juste … J’ai juste espérer comme tu avais répondu à mon message mardi soir. Mais après … Après c’était plus compliqué comme les jours sont passés, comme tu n’as donné aucune réponse donc aucun signe de vie … Je ne savais pas où tu étais, mais je voulais te retrouver … Ça a pris des jours sans résultats … Je dois avoir l’air d’un type chiant et collant à te dire ça … Et puis le “ client mystère “ c’est Cid, le MacGyver du groupe. Mais il va revenir sous peu. Il est tout autant … à sa place que moi dans une boîte de nuit. Bref, ça serait cliché de dire que tu m’as manqué. Alors ouais, je suis content de te revoir, de t'avoir retrouvé.

~

❱ 1514
Ancêtre-flooder

~~

*Cid était non loin de Yume observant les retrouvaille*

Cid : Salut.

*Il avait simplement lever la main dans sa direction*

*La "PANIC" de Yume le fit un peut rire*

~~

❱ 1515
Ancêtre

#slt les amigos#

*Elijah n'avait toujours pas bougé de l'appartement, il n'avait fait que se reposer ses derniers jours. Il aurait pu aider les autres mais, était-il d'une réelle utilité ? Il ne le savait pas. Peut-être serait-il juste un poids en plus, alors autant qu'il reste ici au cas où si un intrus tenterait de rentrer. Le jeune homme était fixé à la fenêtre, le regard rivé vers l'extérieur et les bras croisés. Il n'attendait seulement que le retour des autres et rien de plus*

❱ 1516
Ancêtre

PTN BAPTISTE JE VAIS TE PETER LA GUEULE! TU AS ABANDONNÉ TON RP COMME UNE MERDE! FDP JE VAIS TE DÉGLINGUER !

❱ 1517
Ancêtre-flooder

Zataka

op

J'M'EN BAS LES COUILLE MAILY, VIENS ME CHERCHER JE T'ATTENDS JE TE DEGLINGUE MOI

Actualiser

Tu dois te connecter pour commenter !

Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 45860Fenrir
  • 39650valacri
  • 30920ShiryuTetsu
  • 20380hickoman
  • 17013darking42
  • 16624Xemn
  • 16327seriesTV
  • 15189Anime
  • 15109Noctaly
  • 12294KistuKai